Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Site archéologique du Bois-Carré

Dossier IA33006637 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations villa, site archéologique
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Lesparre
Adresse Commune : Saint-Yzans-de-Médoc
Lieu-dit : le Bois-Carré
Cadastre : 1831 C 102 ; 2014 C 1187

En 1874, Léo Drouyn évoque « une ruine romaine dans le bois de Cicognac » mais le site n’est fouillé qu’à la fin des années 1960, mettant au jour l’existence d’une luxueuse villa bâtie après la conquête romaine, certainement au 1er siècle après JC, au fond d’un golfe profond et à l’abri des inondations.

Dans les années 1970, onze pièces ont été fouillées, représentant le quart de la superficie totale. L’édifice, appartenant très certainement à un riche propriétaire, était composé de deux corps de logis disposés en L (seul l’un des deux aurait été fouillé) et accompagné, semble t-il, de dépendances.

D’après les découvertes, les murs de la villa étaient peints (correspondant au 3e style pompéien du 1er siècle après JC) et un mobilier assez riche était composé, entre autres, de vaisselles, vases, monnaies, bijoux, statuettes, balsamaires et manches de couteaux.

Des interrogations se posent encore concernant les limites géographiques du domaine agricole, les dépendances de la villa (formes, fonctions, localisations) et les relations que devaient entretenir la villa avec les domaines voisins.

Pour mettre à l'abri la mosaïque et les deux hypocaustes découverts lors des fouilles, une charpente métallique est confectionnée en 1973 par les professeurs et les élèves du CET de Pauillac. En 1974, un dépôt et abri archéologique est construit sur le site tandis que la mairie de Saint-Yzans met à disposition un local et une vitrine de présentation des découvertes. Les fouilles sont interrompues à la fin des années 1970.

La tempête de 1999 détruit l'auvent de protection du site qui est alors laissé à l'abandon.

Période(s) Principale : Gallo-romain

Le site archéologique du Bois-Carré est situé au nord-ouest du bourg et au sud-ouest du château de Sigognac, sur quelques parcelles boisées entourées de vigne.

Les principales ruines de la villa mises au jour se concentrent sur la parcelle C 1187 (correspondant à la parcelle C 102 du plan cadastral de 1832).

Une partie du matériel archéologique est conservé dans une vitrine dans la salle du conseil de la mairie et dans le grenier d'un bâtiment annexe.

États conservations vestiges, mauvais état
Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre site archéologique

Références documentaires

Bibliographie
  • COQUILLAS Didier. Les rivages de l'estuaire de la Gironde du Néolithique au Moyen-Age. Thèse d'histoire : Bordeaux 3, 2001.

Périodiques
  • BATAILLEY Georges. « Rapport du sondage au "Bois Carré" ». Les Cahiers Médulliens, 1970, n° 4.

  • BATAILLEY Georges. "Notice scientifique indiquant les raisons pour lesquelles il serait souhaitable de poursuivre les recherches entreprises Bois Carré, Saint-Yzans-de-Médoc". Cahiers Médulliens, 1973.

  • FAURE Michel. « Les fouilles au Bois Carré en 1984 ». Les Cahiers Médulliens, 1985, n° 3.

  • FAURE Michel. « Les fouilles archéologiques du Bois Carré à Saint-Yzans-de-Médoc, Gironde ». Cahiers Médulliens, [s.d.].

  • FAURE Michel. « Les fouilles du "Bois Carré" à Saint-Yzans-de-Médoc (1ère partie) ». Les Cahiers Médulliens, 1986, n° 6.

  • FAURE Michel. « Les fouilles du "Bois Carré" à Saint-Yzans-de-Médoc (2e partie) ». Les Cahiers Médulliens, 1987, n° 7.

  • FAURE Michel. « Les fouilles du "Bois Carré" à Saint-Yzans-de-Médoc (3e partie) ». Les Cahiers Médulliens, 1987, n° 8.

  • FAURE Michel. « Les fouilles du "Bois Carré" à Saint-Yzans-de-Médoc (4e partie) ». Les Cahiers Médulliens, 1988, n° 9."

  • FAURE Michel. « Les fouilles du "Bois Carré" à Saint-Yzans-de-Médoc (5e partie) ». Les Cahiers Médulliens, 1988, n° 10.

(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Riberolle Jennifer