Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Repaire noble de Labatusserie, puis ferme

Dossier IA24004001 réalisé en 2013

Fiche

Genre seigneurial
Précision dénomination repaire noble
Appellations repaire noble de Labatusserie , repaire noble de Labaterie, repaire noble de La Batusarie , ferme de Labatusserie
Destinations ferme
Parties constituantes non étudiées chai
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère - Montignac
Adresse Commune : Thonac
Lieu-dit : Labatusserie
Cadastre : 1813 A2 469 ; 2019 0A 361 et 363

Des bâtiments préexistaient au bâtiment principal actuel, puisqu'il est fait mention du "repere noble de La Batusarie, de seste parroisse [de Thonac]" le 27 février 1618. Toutefois, rien ne semble subsister de cette construction.

Le bâtiment principal actuel a certainement été construit en 1755, comme l'indiquent une date gravée sur le linteau de la porte d'entrée et les critères internes, notamment ses baies à linteau délardé en arc segmentaire et ses lucarnes à ailerons en volutes, caractéristiques de cette période. Selon la planche n° 23 de la carte de Belleyme levée en 1768, il s'agissait à cette époque d'un domaine assez conséquent qui s'appelait "la Fage" et était au cœur d'une importante zone viticole. Il n'est pas impossible que l'étang important situé en contrebas de la ferme, aujourd'hui appelé "étang de Fongran", dépendait de celle-ci - placé du côté du domaine, il constituait alors la limite de la paroisse selon la carte de Belleyme. Le portail qui donnait accès à la ferme est un peu plus tardif, de 1779 selon la date gravée sur la clé de la porte cochère. Toutefois, celui-ci est peut-être un remontage récent.

Le cadastre levé en 1813 indique que la ferme appartenait à cette date à un certain Girou Lafage, également propriétaire de nombreuses parcelles aux alentours. Le plan cadastral figure une ferme cossue comprenant un bâtiment principal au nord, aussi important que l'actuel, une grange de plan en L au sud-est et d'autres dépendances du côté ouest. Un jardin assez important (parcelle n° 470) et un pré (n° 468) accompagnaient les bâtiments.

La date de 1831 qui est gravée sur un linteau en arc segmentaire visiblement remonté indique sans doute le moment où le bâtiment principal fut en grande partie reconstruit, pour sa partie orientale, dont les fenêtres et portes à cadre rectangulaire trahissent l'époque de construction. Cette partie repose sur un étage de soubassement rattrapant le dénivelé du terrain ; celui-ci abrite un chai.

Au XXe siècle, un garage a été construit à droite du portail d'entrée (au sud) et un bâtiment annexe ajouté en façade postérieure (nord) du bâtiment principal.

Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle
Secondaire : 4e quart 18e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1755, porte la date
1779, porte la date
1831, porte la date

La ferme comprend un long bâtiment principal de plan rectangulaire au nord et une maison secondaire au sud-ouest, les deux étant reliés à l'ouest par un mur en pierre percé au centre par un grand portail à portes cochère et piétonne.

Le bâtiment principal repose dans sa partie orientale sur un étage de soubassement rattrapant le dénivelé du terrain et ne comprend qu'un rez-de-chaussée habitable. Il est construit en moellon pour les murs et en pierre de taille pour les parties vives (chaînes d'angle, portes et fenêtres). Certaines baies de la partie occidentale sont à linteau délardé en arc segmentaire, tandis que toutes les autres sont à cadre rectangulaire, certaines à feuillure pour recevoir des volets extérieur. L'ensemble de la couverture, refaite récemment, est en ardoise.

Murs calcaire moellon
calcaire pierre de taille
Toit ardoise
Couvertures toit à longs pans
toit à longs pans croupe
Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Dordogne. Registre paroissial de Thonac, Baptèmes, mariages, sépultures, collection communale (1613-1790).

    27 février 1618 Archives départementales de la Dordogne
Documents figurés
  • Carte de la Guyenne par Belleyme. Reproduction en fac-similé de l'édition du XVIIIe siècle conservée à l'Institut géographique national, par Pierre de Belleyme, IGN.

    Planche n° 23 levée en 1768 Archives départementales de la Dordogne : 1 Fi 2 Dordogne 0013
  • Plan cadastral ancien de la commune de Thonac, 1813.

    Section A, 2e feuille Archives départementales de la Dordogne : 3 P3 6119 à 3 P 3 6125
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Pagazani Xavier