Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Repaire noble de Bragedelles

Dossier IA24004056 réalisé en 2012

Fiche

Destinations maison, ferme
Parties constituantes non étudiées écurie, colombier
Dénominations manoir
Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère - Montignac
Adresse Commune : Aubas
Lieu-dit : Bragedelles
Cadastre : 2013 D2 642 ; 1813 D 656
Précisions

Petit repaire seigneurial bâti ou rebâti au début du XVIe siècle comme le suggèrent ses fenêtres à chanfrein concave et sa tour d'escalier circulaire hors-d’œuvre. Selon Olivier Royon, le domaine appartient au cours de ce siècle aux d'Arnal. Cette famille de marchands et de petits officiers était originaire de Montignac et connait une forte ascension sociale après la guerre de Cent Ans (Fournioux 2002). La dernière descendante de cette branche, Catherine d'Arnal, épouse en 1613 Pierre de Cugnac et fait ainsi entrer ce fief dans cette famille ; celle-ci le possède encore en 1813. Au XVIIe siècle, il a une superficie de 80 cartonnées (env. 10 hectares), essentiellement constituées en terre, vigne, prés, bois et garrigue. Au moment de la constitution du cadastre ancien, plusieurs parcelles sont en friche (sans doute à la suite des troubles de la période révolutionnaire), mais la grande parcelle 653 qui borde le bâtiment principal, où se trouve le colombier (circulaire) est encore plantée en vigne.

Période(s) Principale : 1er quart 16e siècle
Secondaire : 18e siècle

Isolé dans la campagne à 2 km au sud-est du bourg d'Aubas, le domaine s'étend au milieu des bois, sur une croupe de colline. Le corps de logis principal, de plan rectangulaire, comprend un rez-de-chaussée et un étage carré. Un long corps de logis secondaire, plus bas, lui est adossé au nord, au même alignement. Une dépendance à l'ouest accompagne le logis.

Murs calcaire moellon
Toit calcaire en couverture
Plans plan rectangulaire régulier
Étages 1 étage carré
Couvrements
Escaliers escalier hors-oeuvre : escalier en vis, en maçonnerie

Nous n'avons pu voir que très partiellement l'extérieur et nous n'avons pas été autorisé à entrer à l'intérieur.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée

Annexes

  • Extrait de l'aveu du domaine de Bragedelles, par Joseph de Cugnac, le 7 janvier 1668.

    Bragedelles, 7 janvier 1668

    EXTRAIT DE L'AVEU DU DOMAINE DE BRAGEDELLES, PAR JOSEPH DE CUGNAC.

    Archives départementales de la Gironde, Bordeaux. C 2243, original en papier.

    « Premièrement, qu’il jouist, tient et pocedde noblement le domaine et repaire des Bragedalles sis et scittué en la parroisse

    Des Bas, chastellanye de Montignac, concistant iceluy domayne en maison [fol. 2 r°], basse-cour, fuye, terres, vigne, pres, bois, jarrige, chanfroist et […], le tout tenant ensemble de la contenance de quatre vingts quartonnées ou environ, la moityé d’icelluy pizes abisse e[s]t inculte, lequel domayne se confronte par entier aveque les pocessions des villages des Bousquet, de la Vignoble, village de Combalbert et avecque le grand chemin allant de la ville de Montignac au bourg de Colly. Plus, tient onzes soubs de ranthe sur le [fol. 2 v°] tenemant apellé de Bourdail en la parroisse de Brenac dhue par Jean Boursac, Jomandy de Limon, Linart et autres, ledit tenemant confrontant avecq. le grand chemin allant de Montignac [à] Auberoche. Plus, trois sols de ranthe sur une terre au lieu de Fon Vuniolle susditte parroisse de Brenac, contenant deux quartonnées ou environ, laditte ranthe doub par Pierre Seriac, confronte laditte terre avecq. grand chemin allant de Montignac à [fol. 3 r°] Martel et aveque le près de François Boussier, sieur de la Vigorze. Plus, trois sols de ranthe sur une maison dans la ville de

    Montignac tenue par les herittiers de Pierre de Colly, confronté avecque la maison de François Reynal et maizon de Pierre Labrousse, laditte ranthe par indivis avecque les Cordelliers du couvant de la ville de Montignac, lequel susdit denombre- ment, ledit sieur de Bragedalle bailhe aux protestations d’y pouvoir adjouster ou [fol. 3 v°] diminuer sy bezoing est. Ainsy signé de Bragedalle, denombrant. »

  • Extrait de l'hommage rendu par Léonard de Cugnac pour Bragedelles, 6 juillet 1717.

    Bragedelles, 6 juillet 1717

    EXTRAIT DE L'AVEU DU DOMAINE DE BRAGEDELLES, PAR LÉONARD DE CUGNAC.

    Archives départementales de la Dordogne, Bordeaux. 2 E 1828/8-135, original en papier.

    Hommage de Léonard de Cugnac, escuyer, sieur de Laschie, habitant en son repaire noble de Bragadelle, parroisse des Bas, presant chatelenie », etc. « à cause de sa maison noble, repaire et domaine de Bragadelles, scize et sittué dans la paroisse des Bas, consistant icelluy domaine en maisons, basse-cour, frel terre, pees, bois, vignes, jarriges, chanfroid et offines, le tout joignant estant de la contenance de quatre vingt quartennées ou environ », etc. Le fief de Bragadalles, « relevant en plain fief à foy et hommage dudit seigneur marquis à cause de sond. Conté », lui vient de la donation d’Anthoine de Cugnat, escuyer, sieur de Bragadalles, son père ; Me Jean François Varcilhe, sieur de la Chaud, avocat en parlement, juge du marquizat de Chamberon, habitant de la ville de Treignat, Pierre de la Tournerie, sieur de Broussac, habitant du bourg de Bars et de Jean Bridat, sieur du Moustier, habitant de la presant ville.

  • Extraits de l'hommage rendu par Léonard de Cugnac pour Bragedelles, 18 avril 1732.

    Bragedelles, 18 avril 1732

    EXTRAIT DE L'AVEU DU DOMAINE DE BRAGEDELLES, PAR LÉONARD DE CUGNAC.

    Archives départementales de la Dordogne, Bordeaux. 2 E 1828/8-147, original en papier.

    Hommage de Léonard de Cugnac, « escuyer, sieur de Laschie, habitant en son repaire noble de Bragadelle, parroisse des Bas, presant chatelenie », etc. « à cause de sa maison noble, repaire et domaine de Bragadelles, scize et sittué dans la paroisse des Bas, consistant icelluy domaine en maisons, basse-cour, frel terre, pees, bois, vignes, jarriges, chanfroid et offines, le tout joignant estant de la contenance de quatre vingt quartennées ou environ », etc. Le fief de Bragadalles, « relevant en plain fief à foy et hommage dudit seigneur marquis à cause de sond. Conté », lui vient de la donation d’Anthoine de Cugnat,

    escuyer, sieur de Bragadalles, son père ; Me Jean François Varcilhe, sieur de la Chaud, avocat en parlement, juge du marquizat de Chamberon, habitant de la ville de Treignat, Pierre de la Tournerie, sieur de Broussac, habitant du bourg de Bars et de Jean Bridat, sieur du Moustier, habitant de la presant ville ».

Références documentaires

Documents d'archives
  • Aveux et dénombrements des biens, domaines et devoirs relevant du Roi à cause de son duché de Guienne, 1664-1747.

    7 janvier 1668 Archives départementales de la Gironde : C 2243
  • Fonds d'Hautefort, 1258-An X.

    /8-135 (6 juillet 1717) Archives départementales de la Dordogne : 2 E 1828 (1-113)
  • Fonds d'Hautefort, 1258-An X.

    /8-147 (18 avril 1732) Archives départementales de la Dordogne : 2 E 1828 (1-113)
Documents figurés
  • Carte de la Guyenne par Belleyme. Reproduction en fac-similé de l'édition du XVIIIe siècle conservée à l'Institut géographique national, par Pierre de Belleyme, IGN.

    Planche n° 23 (levée en 1768, publiée entre 1785 et 1789) Archives départementales de la Dordogne : 1 Fi 2 Dordogne 0013
  • Plan cadastral ancien de la commune d'Aubas, 1813.

    Section D, dite du Bosquet. Archives départementales de la Dordogne : 3 P 30186 à 30197
Bibliographie
  • FOURNIOUX, Bernard. Montignac au Moyen âge : histoire du peuplement et de l’occupation du sol. Périgueux : Bernard Fournioux, 2002.

    p. 121-122
  • ROYON Olivier. La petite noblesse de la sénéchaussée de Sarlat de la Fronde à la Révolution française (1646-1789). Paris I-Sorbonne, thèse de doctorat en histoire moderne et contemporaine sous la dir. de Jean-Pierre Poussou, 2011.

    p. 13, 14 et 16
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Dordogne - Pagazani Xavier