Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Laurent

Reliquaire-ostensoir de saint Laurent et encolpion de saint Bernard

Dossier IM40005943 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations reliquaire-ostensoir, encolpion
Appellations de saint Laurent, de saint Bernard
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Mugron
Emplacement dans l'édifice sacristie

La monographie paroissiale de Mugron mentionne un "reliquaire cont[enant] des reliques de saint Laurent et de saint Bernard authentiquement concédées en 1866-1867". Le registre de la paroisse précise que la concession de la relique de saint Laurent fut faite, avant même la consécration de la nouvelle église, le 29 juin 1866, date de l'authentique délivré par Francesco Marinelli, évêque de Porphyre et préfet du Trésor apostolique. La relique de saint Bernard (patron du bâtisseur de la nouvelle église de Mugron, Bernard-Roch Domenger, et demandée précisément à ce titre) fut authentifiée par l'évêque d'Aire, Louis-Marie Épivent, le 13 juillet 1867. Les deux reliques, selon l'usage, furent remises à la paroisse dans de petits encolpions ovales en métal argenté ("in thecâ argenteâ ovali"), certainement ceux qui les contiennent aujourd'hui encore.

Dès juin 1867, le curé Bourrus et la confrérie du Saint Sacrement établie dans l'église se préoccupèrent de donner à la relique du saint patron de la paroisse un réceptacle digne d'elle, que l'on donnerait à baiser aux fidèles chaque année, le jour de la fête du saint. Une "statue [en] forme d'ange" destinée à cet usage fut alors acquise pour une somme de 72 francs (paiement le 28 juin). L'encolpion contenant la relique de saint Bernard dut être ajouté dans la monstrance avant 1885, puisque la monographie paroissiale ne mentionne plus à cette date qu'un seul reliquaire renfermant les deux corps saints. On ignore à quelle époque ce reliquaire anthropomorphe fut remplacé par l'actuel reliquaire-ostensoir, également datable du milieu du XIXe siècle. Il ne contient plus que l'encolpion de saint Laurent, celui de saint Bernard étant aujourd'hui conservé à part.

Plusieurs reliquaires présentant une gloire du même modèle (panier fleuri et cornes d'abondance) ont été repérés en France, notamment à Sainte-Agrêve dans l'Ardèche (reliquaire acquis en 1862), à Ceillac (Hautes-Alpes) et à Val-Suzon (Côte-d'Or). Celui de l'église de Saint-Jean-Chazorne (Pied-de-Borne, Lozère) est identique en tout point.

Période(s) Principale : milieu 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1866, daté par source

Le reliquaire-ostensoir est composé de trois éléments principaux : un pied ovale bombé en laiton doré, une tige à nœud en forme d'urne de même matériau et une monstrance en bronze doré, fondue d'une seule pièce. La lunette de la monstrance, de format ovale horizontal, contient une boîte en carton de même forme, dont l'intérieur recouvert de soie rouge est entouré d'un bracelet de perles fines. Au centre est disposé un encolpion en laiton argenté à décor de filigranes argentés, contenant la relique, collée sur un losange de papier bleu, lui-même fixé avec l'authentique sur un tissu rosé. Au revers de la boîte en carton est collé le cachet de cire rouge authentifiant la relique.

L'encolpion en laiton estampé et argenté contenant la relique de saint Bernard comporte un anneau de suspension ; la relique est posée sur un fond de satin rouge et entourée de tortillons en fil de soie doré.

Catégories bronze d'art
Structures plan, triangulaire
Matériaux bronze, fonte au sable à découvert, décor en relief, décor dans la masse, ciselé, doré à la galvanoplastie
laiton, décor en relief, décor à la molette, doré
laiton, estampage, argenté
perle
Mesures h : 31.0
la : 17.9
la : 12.7
Iconographies ornementation, croix, corne d'abondance, panier fleuri, pampre, blé, feuille de chêne
Calvaire, les larrons
Précision représentations

La base du reliquaire de saint Laurent est ornée d'une frise de godrons, le nœud en urne d'un bandeau avec feuilles de chêne (décor à la molette). La gloire de bronze présente un riche décor fondu au sable : à la base, un panier fleuri en vannerie, posé sur une collerette godronnée, supporte deux cornes d'abondance débordant de fleurs et de fruits, nouées avec des palmes et des gerbes de blé, qui enserrent la monstrance ; celle-ci est surmontée de deux pampres de vigne noués, qu'amortit une croix fleuronnée à boules.

L'encolpion de saint Bernard est orné de motifs de volutes estampées sur le pourtour de la face, au revers d'un Calvaire avec les deux larrons.

Inscriptions & marques inscription, manuscrit, imprimé, sur étiquette
cachet, partiellement illisible
Précision inscriptions

Inscription imprimée sur l'authentique à l'intérieur de l'encolpion du reliquaire de saint Laurent : S. Laur. Le. M.

Inscription imprimée sur l'authentique à l'intérieur de l'encolpion de saint Bernard : S. Bernard, abbé.

Cachet en cire rouge à l'intérieur de la monstrance du reliquaire de saint Laurent (partiellement illisible) : écu italien "en tête de cheval" ; le seul meuble lisible est une fasce chargée de trois étoiles.

Cachet en cire rouge à l'intérieur de l'encolpion de saint Bernard : écu de forme française avec armoiries épiscopales "D'azur à une molette d'or accompagnée de trois croissants du même" ; cimier : mitre, crosse, couronne fleuronnée, chapeau d'évêque ; support : deux rameaux d'olivier en sautoir ; devise sur banderole : FIDE ET CARITATE (Louis-Marie Épivent, évêque d'Aire).

Précision état de conservation

L'encolpion, de largeur légèrement supérieure à celle de la lunette du reliquaire, y a été introduit de force, ce qui en a endommagé la bordure.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Extraits de documents concernant les reliques des saints Laurent et Bernard concédées à l'église (AP Mugron)

    I. Registre paroissial (1842-1950), p. 50 :

    - "1867. Reliques de St Laurent. / La même confrérie [du Saint Sacrement] nous aidait à acheter un ange reliquaire pour l'exposition publique et solennelle des reliques de St Laurent, patron de la paroisse. Depuis notre entrée dans la paroisse, nous désirions vivement prouver à nos fidèles la pieuse consolation de vénérer les reliques de notre saint protecteur. Nous avons trouvé un ami dévoué qui par ses relations honorables avec Rome a bien voulu nous procurer ce trésor comme il conste par l'authentique suivant que nous copions ici textuellement au cas que l'authentique vienne à s'égarer : / Fr. Franciscus Marinelli Ordinis Eremitarum Sancti Augustini, Dei et Apostolica Sedis gratiâ Episcopus Porphyriensis, Sacrarii apostolici præfectus, S.S. D.D. Prelatus Domesticus ac Pontificio Solio assistens. / Has litteras perligentibus testamur, Nos ad majorem Omnipotentis Dei gloriam et sanctorum ejus cultum dono dedisse particulas sacras ex ossibus S.i Laurentii lev. M. - ex authenticis monumentis avulsas quas in exhibita thecâ argenteâ ovali, unico crystallo munitur, funiculo serico rubri coloris interius obstrictâ et nostro sigillo impresso super cerâ muni (?) tinctâ signatâ, reverenter collocavimus ; factâ Domino potestate illas apud de retinendi aliis donandi et in quolibet templo oratorio seu sacello publicæ christ|[..] fidelium venerationis exponendi. Quapropter testimonium hoc manu nostrâ subscriptum et signum fermatum ei remisemus. / Datum Romæ hâc die 21 mensis aprilis anni 1866 / + fr. Fran. Episc. Porphyriensis. / Gratis quovis titulo / Vidimus Aturi 29 augusti 1866. / P.M. Dhers vic. gen. / Pour copie conforme le 24 Xbre 1866, P.A. Bourrus, curé de Mugron. //

    "[Relique de] St Bernard. / Ludovicus-Maria-Oliverius Epivent miseratione divinâ et Sancta Sedis apostolica gratiâ Episcopus aturensis et aquensis, / Ominbus et singulis has presentes litteras inspecturis notum facimus et testamur particulam ex ossibus S.i Bernardi abbatis in thecâ argenteâ collacatam fuisse ad nos missam et sigillo nostro in cerâ rubeâ hispanicô impresse [illisible]. / Hæquidem sancti Bernardi abbatis veneranda reliquia Rectori Ecclesiæ Sancti Laurentii de Mugron dono datur ut in dictâ Ecclesiâ religiose conservatâ, publicæ fidelium exponatur. In quorum fidem, has presentes litteras signo sigilloque nostris [...]itas præfâta Ecclesiâ conservari voluimus. / Datum Aturi die 13â mensis Julii 1867. / + Ludovicus Maria EP. aturen. / Pour copie conforme le 24 Xbre 1867. P. Ad. Bourrus, curé de Mugron. / On ne sera pas surpris que nous ayons voulu donner aussi à notre église des reliques de St Bernard et les exposer une fois l'an à la vénération du peuple. Ce saint était le patron de l'homme bienfaisant qui fit construire l'église et il n'a pas été certainement étranger par ses inspirations salutaires à l'accomplissement de cette œuvre si belle et si glorieuse. Aussi nous lui réservons un culte spécial dans notre église."

    II. Cahier contenant les délibérations de l'administration de la confrérie du très Saint Sacrement établie dans l'église de Mugron (1832-1879) :

    - "16 juin 1867. / Achat d'un reliquaire pour les reliques de St Laurent. / L'an mil huit cent soixante sept et le seize juin, l'assemblée des confrères, réunis à la sacristie de l'église nouvelle, en session de la Ste Trinité, M. le curé a proposé une dépense, qui consiste en l'achat d'un ange doré, statue ou autre décor, pour servir de reliquaire aux reliques de St Laurent dont il [le curé Bourrus] doit être pourvu, cette dépense devant s'élever à la somme de soixante douze francs. / Les confrères réunis, prenant en considération cette proposition et désirant voir les reliques du St Patron de notre paroisse, St Laurent, dans un reliquaire convenable et qui sera en même temps un ornement pour l'église, vote la somme de soixante douze francs pour l'achat de cet objet ; charge M. le trésorier de la remettre à M. le curé Bourrus, qui la consacrera à cette acquisition. / Fait et délibéré à Mugron les jour, mois et an que dessus et ont signé les membres qui l'ont su. / [signatures] Tonnelier P. Ad. Bourrus J.E. Batistant."

    III. Registre des délibérations et des comptes de la confrérie du Saint-Sacrement de Mugron (1850-1945) :

    - "1867. Juin. 28. / Payé à M. le curé [Bourrus] suivant mandat du syndic après délibération pour l'achat d'une statue forme d'ange devant servir de reliquaire aux reliques de St Laurent, soixante-douze francs, ci - 72."

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre paroissial de l'église de Mugron (1842-1950) ("Diocèse d'Aire, paroisse de Mugron, doyenné de Mugron. Registre paroissial de l'église de Mugron à commencer du 25 août 1842").

    p. 50 (année 1867) Archives paroissiales, Mugron
  • Cahier contenant les délibérations de l'administration de la confrérie du très Saint Sacrement établie dans l'église de Mugron (1832-1879).

    année 1867 Archives paroissiales, Mugron
  • Registre des délibérations et des comptes de la confrérie du Saint-Sacrement de Mugron (1850-1945).

    année 1867 Archives paroissiales, Mugron
  • Monographie paroissiale de Mugron, vers 1890.

    Archives départementales des Landes : 16 J 18 b
  • FOIX Vincent, abbé. Monographie paroissiale de Mugron et Nerbis. 1885.

    Archives départementales des Landes : 2 F 966-1 et 2
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe