Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Quartier de Morlanne

Dossier IA40001976 inclus dans Ville de Saint-Sever réalisé en 2015

Fiche

Œuvres contenues

Parties constituantes non étudiées motte
Dénominations quartier
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Lieu-dit : Terrasse de Morlanne
Adresse :
Cadastre : 1809 K ; 1844 S ; 2015 AY

Le quartier de Morlanne correspondrait à l'emplacement de l'agglomération antique. Morlanne, ou "Mont de Lannes", aurait constitué le siège du pouvoir dans la cité, avec le Palestrion, palais du gouverneur romain Adrien au début du Ve siècle. Des fouilles menées dans les années 1960 ont exhumé des objets témoignant de l'implantation d'une aristocratie romaine. Deux colonnes de marbre dans les transepts de l'abbatiale seraient des remplois de cet ancien palais. Dans les Vite de Saint-Sever, rédigées bien plus tard au Moyen Âge, il est fait mention du Palestrion comme étant le lieu où saint Sever convertit le gouverneur Adrien au christianisme en 407.

Le Palestrion devient le castrum médiéval évoqué dans les textes dès le 11e siècle. Il est une des résidences des ducs de Gascogne et est figuré sur la Mappemonde du Beatus de Saint-Sever, enluminé dans la seconde moitié du 11e siècle. Il en subsiste aujourd'hui deux mottes à l'extrémité sud-est du plateau.

Le site castral est abandonné après la Guerre de Cent Ans et le "château royal" apparait comme "ruiné" dans l'enquête sur l'état des murailles de la ville de 1615. Il est donné au sieur Capdeville, notaire, "pour en jouir, user et faire disposer, comme de chose a luy appartenant, en faire la démolition et vendre tous les matériaux a sont profit". C'est à partir de la première moitié du 18e siècle que des maisons paraissent s'établir dans ce nouveau quartier, comme en témoignent des autorisations de constructions accordées par le corps de ville. La grande montée de Morlanne est construite entre 1776 et 1780. Elle modifie les accès à la ville et transforme le coteau, jusqu'alors occupé par des vignes.

Les courses de taureaux sont déplacées, à la demande des habitants, de la place du Tour du Sol à Morlanne en 1835. L'esplanade accueille des arènes depuis 1854. Elle devient alors le lieu de manifestations publiques, comme le marché des bœufs gras au début du 20e siècle.

Période(s) Principale : Antiquité , (détruit)
Principale : Moyen Age
Principale : 4e quart 17e siècle
Principale : 1ère moitié 18e siècle
Principale : 4e quart 18e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle

Le quartier de Morlanne est accessible par l'avenue de Morlanne depuis la place du Cap du Pouy. Une esplanade surplombe la vallée de l'Adour. Elle est entourée d'est en ouest de maisons. Les arènes sont implantées au sud-est. Les maisons sur le côté sud-est de la place sont adossées à deux mottes castrales.

En dépit des perturbations liées à l'urbanisation du quartier et aux fouilles déjà réalisées dans les années 1960, le secteur présente un fort potentiel archéologique.

Statut de la propriété propriété de la commune
propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables site archéologique

Références documentaires

Documents d'archives
  • État des murailles, du château et du monastère, 20 juillet 1615.

    Archives municipales, Saint-Sever : DD 4/1/4
  • Délibération du corps de ville pour l'autorisation de constructions de maisons place de Morlanne, 1717-1732.

    Archives municipales, Saint-Sever : BB 3
  • Destruction du château de Morlanne. Délibération du corps de ville, 28 décembre 1738.

    Archives municipales, Saint-Sever : BB 6
  • Déplacement de la course de taureaux. Délibération du conseil municipal, 11 août 1835.

    Archives municipales, Saint-Sever : 1 D 6
  • Rapport d'adjudication pour la construction d'un amphithéâtre de bois par Pierre Lasère, 4 juin 1854.

    Archives municipales, Saint-Sever : 11 M 32
Documents figurés
  • Plan de Saint-Sever et de sa banlieue issu du terrier des bénédictins, 1743. Dessin, encre et lavis.

    Archives départementales des Landes : H 123
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1809.

    Section K Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 1
  • Plan d'alignement de la rue neuve, 1809. Dessin et lavis.

    Archives municipales, Saint-Sever : 2 O 29
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1844.

    Section S Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 2
  • Plans d'alignement des rues de la ville de Saint-Sever, par Fauthoux, architecte, 1874. Encre et lavis.

    Archives municipales, Saint-Sever : non numéroté
  • Cartes postales anciennes, début du 20e siècle.

Périodiques
  • DUBEDAT Paul, "A la recherche du Palestrion", in Bulletin de la Société de Borda, 1969.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Saint-Sever - Ferey Marie