Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de la commune de Fours

Dossier IA33005003 réalisé en 2012

Fiche

Œuvres contenues

Aires d'études Estuaire de la Gironde (rive droite)
Adresse Commune : Fours

Outre l'église paroissiale d'origine médiévale, les traces d´occupations les plus anciennes ne remontent pas plus haut que l’Ancien Régime, avec notamment l’établissement au 17e siècle d’un pèlerinage à la fontaine Saint-Blaise, à proximité de l'église. La partie ouest de la commune, formant une bande étroite reliant l'estuaire, est occupée par les marais dont l'assèchement est réalisé vers la fin du 17e siècle. Une seule métairie, nommée Bavoilier, figure dans ce secteur sur le plan cadastral de 1832. La modeste paroisse, qui compte moins de 300 habitants à la fin de l'Ancien Régime, est desservie à partir de 1764 par le curé de la paroisse voisine de Saint-Genès-de-Blaye.

Au moins depuis le 18e siècle, les principaux revenus sont issus de la culture de la vigne. La carte de Masse (1719) et de Belleyme (1761-1771), montrent que la partie est sur les coteaux est principalement complantée de vigne. Elle occupe environ 250 ha vers 1866 ; l’année 1874 semble être l’apogée de la viticulture avec 300 ha sur les 459 de la superficie totale de la commune. Elle descend après l'épisode phylloxérique à environ 160 ha, surface constante qu'elle occupe jusqu’à nos jours. La mention d'un moulin à vent sur la carte de Belleyme puis la construction de deux moulins dans la seconde moitié du 19e siècle témoignent de l'existence d’une culture céréalière vivrière. Brièvement, la commune possède un four à chaux à la fin du 19e siècle.

Entre 1876 et 1882, la voie ferrée du Blayais est créée. Elle passe à l’extrémité ouest de la commune. Fermé définitivement, cet axe est transformé entre Blaye et Etauliers en piste cyclable vers 2000.

La commune s'étend d'est en ouest, perpendiculairement à l'estuaire, sur une superficie de 4,6 km². Elle est bornée au sud par les communes de Saint-Genès-de-Blaye et de Saint-Seurin-de-Cursac (séparées par le ruisseau de Fours et de Canterane), au nord par Saint-Androny et d'Eyrans, à l'est par celle de Mazion. Elle est délimitée dans sa partie occidentale par l’estuaire.

Le territoire se compose d’une langue de terre occupée par les marais quadrillés de fossés de drainage à l’ouest, puis, s’élargissant vers l’est, de coteaux de terres graveleuses plantés en vignes. C'est sur cette partie que se situe l'habitat. Le tissu bâti est lâche mais quelques maisons sont regroupées le longs de chemins et forment ainsi des hameaux comme la Palanque au sud, Canteloup à l’est et Brunet au nord. La commune est traversée à l’extrême est par la départementale 937 (reliant Blaye à Saintes) et par l´ancienne voie ferrée, convertie en piste cyclable.

Annexes

  • Statistique de la population

    1820 : 307 hab. "Statistique du département de la Gironde", Jouannet, 1837.

    1851 : 339 hab. id.

    1868 : 339 hab. "Bordeaux et ses vins", Cocks et Féret.

    1874 : 339 hab. "Statistique générale du département de la Gironde"", Cocks et Féret, 1874

    1881 : 340 hab. "Bordeaux et ses vins", Cocks et Féret.

    1886 : 377 hab. id.

    1893 : 324 hab. id.

    1898 : 321 hab. id.

    1929 : 330 hab. id.

    1949 : 230 hab. id.

    1968 : 208 hab. INSEE.

    1975 : 195 hab. id.

    1982 : 252 hab. id.

    1990 : 250 hab. id.

    1999 : 279 hab. id.

    2009 : 286 hab. id.

  • Complément documentaire

    Archives communales : registres des délibérations, mai 1913 - 1957 : établissement d'un local de distillation, au lieu-dit Lestage, 23 décembre 1917.

    "Monsieur le maire expose au conseil qu'en vue de la nouvelle réglementation du privilège des bouilleurs de crus, il dit faire le choix d'un emplacement au local public, où les propriétaires, fermiers ou métayers de la commune pourront distiller ou faire distiller à des jours et heures fixées les vins, cidres, marcs, cerises, prunes et prunelles provenant de leur récolte. / Le conseil, après délibération choisit comme local public, le fournil du sieur Barechéreau, local isolé situé au lieu de Lestage, commune de Fours, n'attenant à moins de cinquante mètres à aucune habitation particulière. [...]"

    Archives communales : registres des délibérations, mai 1913 - 1969 : Demande d'enquête du projet de distribution d'énergie électrique, 21 avril 1929.

    "Monsieur le maire expose que le comité du syndicat des communes de Blaye ayant décidé de construire et d'exploiter en régie, avec l'approbation préfectorale, une distribution publique d'énergie électrique, il y a lieu pour le conseil municipal d'examiner le dossier établi par M. le directeur des Régies syndicales et transmis par M. le préfet avec l'avis de M. l'ingénieur en chef de service du Contrôle. Dans ce dossier sont indiquées les dispositions principales du projet. [...] Le conseil municipal décide qu'il y a lieu de soumettre ce dossier dans le plus bref délai possible, à l'enquête prescrite par le décret du 29 juillet 1927 portant règlement d'administration publique pour l'application de la loi du 15 juin 1906 sur les distributions d'énergie électrique".

    Archives communales : registres des délibérations, mai 1913 - 1958 : Curage et faucordage des fossés et ruisseaux, 1918-1934.

    - ruisseaux : Lamothe, Galtus, Espangle, Fiseadat, La Glacière, Canteranne.

  • Complément bibliographique

    - JOUANNET, Vatar François. Statistique du Département de la Gironde. Bordeaux : La vigne jeune imprimeur, 1837, tomes 1 et 2.

    "Fours, petit bourg,à 5,470 mètres au N.N.E. de Blaye. La commune, qui se compose de très-petits hameaux, est située partie en plaine, partie sur d'humbles coteaux. Ses terres, grasses et marécageuses das le voisinage de la Gironde, mais argilo-calcaires dans le reste du territoire, sont principalement cultivées en vignes. - Population, 360 hab."

    - GUILLON Edouard. Les châteaux historiques et vinicoles de la Gironde. Bordeaux : Coderc, Dégréteau et Poujol, 1866-1869, tomes 1 à 4.

    "Fours a une forme rectangulaire et 460 hectares de superficie [...]. Le sol est partout fertile, partout cultivé et produit des prairies dans les marais et des vignes sur les coteaux et la haute plaine ; le vignoble se compose de 250 hectares pour Fours [...]. Ces vins figurent parmi les deuxièmes crûs du Blayais. Les bourgs de Saint-Genès et de Fours sont sur les côteaux, en face l'une de l'autre : le premier est groupé et bien bâti ; le second se compose de quelques maisons de paysans éparpillées autour d'une église qui n'offre rien de remarquable [...]. Les villages de Fours sont : Canteloup, Brunet, le Peuil et Lafon".

    - COCKS, Charles, FERET, Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : 2e éd. Féret, 1868 : "Cette commune, située à 6 kilomètres de Blaye, est bornée : au nord, par Eyrans ; à l’est, par Mazion ; au sud, par saint-Seurin-de-Cursac et Saint-Genès-de-Blaye ; à l’ouest, par Saint-Androny. Son sol est, en général, composé d’une terre légère sur fond pierreux très propice à la vigne. Du côté de l’ouest, on trouve des terres argileuses consacrées aux prairies.Ses vins ont les caractères principaux des bons vins du Blayais, beaucoup de couleur, de la maturité, etc. ; ils sont coulants et gagnent en vieillissant jusqu’à 10 ans".

    - FERET, Edouard. Statistique générale du département de la Gironde : Classification des vins, quantités récoltées par chaque propriétaire et prix de vente 1874. Dessins. Eugène Vergez. Bordeaux : Féret, 1874 : "339 h. – 464 hect. – 30 m. d’alt. – 6 k. au N.-N.-E. de Blaye. – B. : au N., par Saint-Androny et Eyrans ; à l’E., par Mazion ; au S., par Saint-seurin et Saint-Genès : à l’O., par le fleuve. Cette commune a la forme d’une bande, longue de l’E. à l’O., étroite du S. au N. (au moins d’un k. en moyenne). – Arr. par le fleuve et son affluent le ruiss. du Bernu, qui limite la commune au S. – Ch. d’int. c. de la Rte Nle à Anglade. – Ch. de gr. com. de Blaye à Saint-Ciers. – B. de P. : Blaye. – B.T. : Blaye. – Vill. pr. : Brunet, Canteloup, Hocquelet, Lafon, le Peuil et Fours. Sol varié ; vers l’O., fertiles palus ; à l’E., plateau ondulé, élevé, argilo-calcaire ou argilo-siliceux, assis sur un sous-sol pierreux, propre à l’extraction d’un moellon de peu de valeur, et produisant d’excellente chaux. Division du sol : ter. Lab., 25 hect. ; vig. en pl. ou en joual., 300 ; près, 110 ; bois, 1 ; oseraies et aub., 3 ; digues, 2 ; sol bâti et j., 10 ; ch., 12 ; ruiss., 1. Vins produits par 2/4 malbec, ¼ cabernet et pignon (boutignon), ¼ merlot, possédant les qualités générales des vins du Blayais, des plus recherchés de cette contrée ; prix en primeur, dans les crûs bourgeois, 300 à 450 fr. – Foins exportés. – Moellons servant à la fabrication de la chaux et à la construction des routes".

    - FERET, Edouard. Bordeaux et ses vins, classés par ordre de mérite dans chaque commune. Bordeaux : Féret et Fils, 1982. 13e éd. ref. et augm. par Claude Féret : "204 hab. – 464 hect. dont environ 160 hect. de vignes.".

Références documentaires

Documents d'archives
  • Matrices cadastrales de Fours, 1844 à 1891.

    Archives départementales de la Gironde : 3 P 172/5-11
  • Vente de terrain pour la construction d'un lavoir, 1875-1880.

    Archives départementales de la Gironde : 2 0 1697
  • Construction d'un abri pour le chemin de fer, 1903.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 1697
  • Registres des délibérations du conseil municipal, mai 1913-1957 : établissement d'un local de distillation au lieu-dit Lestage, 23 décembre 1917.

    Archives communales, Fours
  • Registres des délibérations du conseil municipal, mai 1913-1952 : curage annuel des ruisseaux : Lamothe, Galtus, Espangle, Fiseadat, etc.

    Archives communales, Fours
  • Registres des délibérations du conseil municipal, mai 1913-1969 : demande d'enquête du projet de distribution d'énergie électrique, 21 avril 1929.

    Archives communales, Fours
  • Registres des délibérations du conseil municipal, mai 1913-1975 : électrification des écarts, 26 février 1939.

Documents figurés
  • Carte du 53e quarré de la généralle de partie des provinces de Saintonge et d’Aunis, dite carte de Masse, carré n°52, levé en 1719, éch. 1/28 000 env.

    IGN (Institut national de l'information géographique et forestière) : Chemise 258
  • Carte géométrique de la Guyenne dite de Belleyme, feuille n°13, 1761 à 1774

    Archives départementales de la Gironde : 2 Fi 1490
  • Plan cadastral, tableau d'assemblage. Encre couleurs, papier, par Delâge-Dumoulin (géomètre), 1832.

    Archives départementales de la Gironde : 3 P 172
  • Carte postale : vue sur la mairie et le haut du bourg. Publiée dans Le pays blayais, ses 4 cantons, ses 55 communes à travers les cartes postales du XXe siècle, début 20e siècle [Archives départementales de la Gironde, BIB MF 972].

Bibliographie
  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1868 (2e édition).

  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1929 (10e édition).

  • COCKS Charles, FERET Edouard. Bordeaux et ses vins classés par ordre de mérite. Bordeaux : Féret, 1949 (11e édition).

  • COQUILLAS Didier. Les rivages de l'estuaire de la Gironde du Néolithique au Moyen-Age. Thèse d'histoire : Bordeaux 3, 2001.

  • FERET Edouard. Statistique générale du département de la Gironde : Classification des vins, quantités récoltées par chaque propriétaire et prix de vente 1874. Dessins. Eugène Vergez. Bordeaux : Féret, 1874.

  • FERET Edouard. Bordeaux et ses vins, classés par ordre de mérite dans chaque commune.... Bordeaux : Féret et Fils, 1982. 13e édition revue et augmentée par Claude Féret.

  • GUILLON Edouard. Les châteaux historiques et vinicoles de la Gironde. Bordeaux : Coderc, Dégréteau et Poujol, 1866-1869, tomes 1 à 4.

    p. 169-170
  • HERNANDEZ Jean Clément. Le pays blayais, ses 4 cantons, ses 55 communes à travers les cartes postales du XXe siècle. [s.n.] : imprimerie Laplante, 1995.

  • JOUANNET, Vatar François. Statistique du Département de la Gironde. Bordeaux : La vigne jeune imprimeur, 1837, tomes 1 et 2.

(c) Région Aquitaine - Inventaire général ; (c) Conseil général de la Gironde - Bordes Caroline