Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Présentation de 4 communes de la communauté de communes Médoc Estuaire

Dossier IA33004652 réalisé en 2013
Aires d'études Sud Médoc Estuaire

L’inventaire topographique sur des quatre communes - Arsac, Ludon-Médoc, Macau, Le Pian-Médoc - vient compléter l'opération d'inventaire du patrimoine des rives estuariennes afin de révéler la richesse du patrimoine bâti et paysager sur l’ensemble de la communauté de communes, entre lande et estuaire.

Comme le montrent de nombreuses cartes levées dès le 18e siècle, une frontière assez nette s’opère entre les landes à l’ouest et les vignes et zones marécageuses une fois l’estuaire approché. C’est là toute la diversité paysagère qui se dégage encore aujourd’hui de l’aire d’étude. A chacune de ces zones correspond un habitat spécifique : d’anciennes bergeries, des petits domaines paysans côtoient de nos jours les châteaux viticoles qui figurent au classement des Vins de Bordeaux de 1855.

En village ou hameau, les alignements de modestes maisons parfois accompagnées de dépendances et les maisons aux façades plus travaillées témoignent de l’importance des constructions au 19e siècle.

Après la seconde guerre mondiale, plusieurs facteurs bouleversent la partie méridionale de ce territoire et, notamment, la proximité de l’agglomération bordelaise qui entraîne la construction de lotissements sur d’anciens prés ou terrains cultivables. En conséquence, en une vingtaine d’années, certaines communes triplent leur nombre d’administrés.

Par ailleurs, l’évolution de l’AOC Margaux étendue à quelques secteurs d’Arsac en 1954, a contribué non seulement à replanter de la vigne mais aussi à rénover voire construire de nouveaux bâtiments.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire - Grollimund Florian