Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Presbytère

Dossier IA33003329 réalisé en 2010

Fiche

Destinations maison
Dénominations presbytère
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Castelnau-de-Médoc
Adresse Commune : Margaux
Adresse : route de l' église
Cadastre : 1826 B 172 ; 2008 AE 75

L'abbé Baurein mentionne le presbytère dans son ouvrage en 1784, comme étant "immédiatement contigu[ë] à cette Eglise, qui d´ailleurs est assez voisine du château de Margaux". En 1822, des travaux y sont effectués. Un bâtiment figure à cet emplacement sur le plan cadastral de 1826.

Il est entièrement reconstruit, à peu près au même emplacement, à partir de 1841, sur les plans de l'architecte Théodore Duphot et par l'entrepreneur Joseph Déjean. Les travaux sont terminés en 1843. En 1845, on procède au nivellement du cimetière et de la cour du presbytère. A cette occasion, la voûte et les murs du couloir souterrain qui relie le presbytère à la sacristie sont démolis.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1841, daté par source
Auteur(s) Auteur : Déjean Joseph, entrepreneur, attribution par source
Auteur : Duphot Théodore Henri,
Théodore Henri Duphot (1810 - 1889)

Père d'Abel Valentin Duphot


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

Le presbytère est situé à l'est de l'église en contrebas par rapport à celle-ci. La façade principale est orientée vers le sud et composée de cinq ouvertures. Les trois baies principales sont encadrées par des jambes traitées en bossage que l'on retrouve également pour les chaînes d'angle. Les encadrements sont traités en renfoncement. Deux petites fenêtres latérales complètent l'ensemble. La façade est couronnée par une corniche moulurée.

La façade postérieure présente un étage de soubassement : la dénivellation du terrain est compensée par un large escalier à deux volées permettant d'accéder à la maison. Cette façade est percée de 2 portes et 2 fenêtres.

Murs calcaire
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée surélevé, étage de soubassement
Couvertures toit à longs pans
États conservations bon état
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • DOCUMENTATION COMPLÉMENTAIRE

    - AC Margaux

    6 septembre 1820 : extrait du registre des délibérations : "la maison presbytérale est inhabitable et menace de s´écrouler".

    18 février 1841 : cahier des charges pour nouveau presbytère, Duphot.

    1843 : projet de presbytère par Déjean.

    - AD Gironde, 2O 2362

    1822 : réparations à la maison presbytérale.

    1841 : reconstruction.

    1843 : comptes des travaux exécutés par Déjean Joseph entrepreneur, d´après les plans de Duphot. PV travaux exécutés le 10 mars 1843.

    1845 : nivellement du cimetière et de la cour du presbytère ; démolition de la voûte et des murs du couloir souterrain qui va du presbytère à la sacristie, déblaiement des matériaux.

    31 mars 1846 : mention de la réparation de la voûte de la claire-voie qui conduit du presbytère à la sacristie ; en fait, voûte démolie.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Margaux. Projets presbytère , 1820-1843.

  • AD Gironde, 2O 2362. Presbytère : reconstruction et travaux, 1822-1846.

Bibliographie
  • BAUREIN, Abbé, MERAN, Georges. Variétés bordeloises ou essai historique et critique sur la topographie ancienne et moderne du diocèse de Bordeaux. Bordeaux : Féret et fils, 2e édition, 1876, t. 2.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire