Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Presbytère, aujourd'hui logements

Dossier IA33004067 inclus dans Village de Valeyrac réalisé en 2013

Fiche

Destinations maison
Dénominations presbytère
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche)
Adresse Commune : Valeyrac
Adresse : 16 rue du 8 mai 1945
Cadastre : 2011 C1 86

Sous l’Ancien Régime, un presbytère est attesté, appartenant à la fabrique. Il est vendu au titre des biens nationaux le 21 thermidor an IV (8 août 1796) à Jacques Liquard.

La municipalité projette au cours des années 1840 la construction d’un nouveau presbytère. Pour cela, la fabrique de l’église conclut un échange de terrain avec M. Allard. En septembre 1868, le conseil municipal approuve le projet de construction et quatre ans plus tard, le devis descriptif et estimatif des travaux établi par l’architecte Bonnore est accepté (8 février 1872).

Ce projet comprend "en sus de la cage d'escalier, un garde-manger et de la souillarde, l'espace indispensable pour le salon et la salle à manger. Il emprunte sur les dépendances latérales d'un côté l'espace nécessaire pour l'installation de lieux d'aisance à l'anglaise d'un accès commode et facile et de l'autre côté celui que doit occuper la chambre à coucher de la servante. Le premier étage ainsi que l'indique le plan, contient les chambres à coucher avec chacune un cabinet de toilette". Les travaux sont achevés en août 1878.

Depuis la fin du 20e siècle, il n’occupe plus la fonction de presbytère mais celle d’habitation privée comptant quatre logements.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1878, daté par source
Auteur(s) Auteur : Bonnore Jean-Édouard,
Jean-Édouard Bonnore (19/10/1820 - )

FERET Edouard, Statistique générale de la Gironde, Personnalités et notables girondins. De l’Antiquité à la fin du XIXe siècle, Bordeaux, 1889, p. 82 :

"BONNORE (Jean-Edouard)

Architecte, né à Lesparre (Gir.) le 19 octobre 1820. Élève de Jules Bouchet à Paris, sous le patronage de Visconti, archit. Fixé à Lesparre en 1852, architecte de l’arrondissement et de la ville de Lesparre, du lazaret de Trompeloup ; a été membre correspondant de la commission des monuments historiques de la Gironde. A fait édifier ou restaurer dans les arrondissements de Lesparre, de Blaye et de Libourne 24 églises dont 18 neuves ; ce sont celles de Lesparre, Carcans, Vendays, St-Vivien (les nefs, l’abside et le clocher, monument historique de 1re classe, vient d’être reconstruite, sous la direction de M. Bonnore, aux frais de l’Etat) ; Verdon, Talais, Grayan, Naujac, Ordonnac, Potensac, St-Girons, Pugnac, Saugon, Donnezac, St-Androny, St-Caprais, Néac, St-Christoly-de-Médoc (façade principale, monument historique). Nous pourrions énumérer plus de vingt mairies, écoles ou presbytères et un grand nombre de maisons bourgeoises ou châteaux parmi lesquels nous citerons : le château de Sipian, à Valeyrac (V. son dessin, tome II, p. 511) ; château du Port, à M. Eycart de Morin, à St-Vivien ; château de P. Bert, à Talais ; château Troussas, à M. Ph. Brannens, à Valeyrac. Citons encore le portail du cimetière de St-Estèphe et les plans d’un nouveau lazaret projeté à Padarnac, etc. Auteur de : Quatre vues pittoresques de la vieille église de Soulac, avec notice descriptive et hist., Bx, s. d., in-f°, 2pp. de texte et 4 lith."


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte départemental, attribution par source

Le bâtiment se situe au sud-est de l’église, en retrait de la rue ; la cour est délimitée par un muret en pierre de taille dont l’accès est signalé par deux piliers circulaires.

La maison est de plan carré et présente sa façade principale au sud-ouest. Le rez-de-chaussée est traité en bossage continu. Les baies en arc segmentaire sont ornées d’une agrafe et présente un chambranle mouluré à crossettes. Bandeau médian, appuis des baies de l’étage formant bandeau, frise et corniche moulurée ornent la façade.

La façade postérieure présente une organisation et une ornementation identiques. Des pilastres corniers à bossage encadrent les élévations.

Une dépendance en rez-de-chaussée, sous enduit, est établie dans le prolongement ouest.

Murs calcaire pierre de taille
moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans croupe
Techniques sculpture
Représentations cercle
Précision représentations

Une frise de besants et de glyphes orne l'étage.

Estuaire

TRAVEE 3
FORBAIE arc segmentaire (porte) ; chambranle mouluré (porte) ; crossettes (porte) ; arc segmentaire (fenêtre) ; chambranle mouluré (fenêtre) ; crossettes (fenêtre) ; agrafe (fenêtre)
POSRUE autre
POSPARC en retrait
ORIENT sud-est
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents d'archives
  • Échange de terrains avec la Fabrique pour la construction d'un nouveau presbytère, 1847-1851.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 4003
  • Projet de construction, 6 septembre 1868.

    Archives municipales, Valeyrac : registres de dliébarations
  • Devis descriptif et estimatif des travaux, 8 février 1872.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 4003
  • AC Valeyrac. Registres de délibérations : Adjudication des travaux, 1er août 1875.

    Archives municipales, Valeyrac : Registres de délibérations
  • Réception définitive des travaux de reconstruction, 14 août 1878.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 4003
  • Paiement de l'architecte Jean-Édouard Bonnore et de l'entrepreneur Lespine, 25 août 1878.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 4003
  • Réparations des dégâts dus à un orage, 18 août 1880.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 4003
  • Réparations, 21 mai 1933.

    Archives municipales, Valeyrac : Registres de délibérations
  • Réparations, 8 mai 1938.

    Archives municipales, Valeyrac : Registres de délibérations
  • AC Valeyrac. Registres de délibérations : Entretien, 23 novembre 1954.

    Archives municipales, Valeyrac : Registres de délibérations
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Bordes Caroline