Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Presbytère, actuellement poste

Dossier IA33001670 réalisé en 2008

Fiche

Destinations poste
Dénominations presbytère
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Castelnau-de-Médoc
Adresse Commune : Cussac-Fort-Médoc
Adresse : 2B avenue du Haut-Médoc
Cadastre : 1826 A1 852, 853 ; 2010 ZB 91

L'ancien presbytère était situé à côté de l'ancienne église Saint-Symphorien à Vieux-Cussac. En 1840, des réparations doivent y être effectuées. En 1847, lorsque le projet de transférer l'église voit le jour, le presbytère y est associé.

Dans la nuit du 23 mars 1852, un incendie endommage largement le bâtiment. Après les plans de l'architecte Grellet refusés, ce sont ceux de l'architecte Auguste Labbé qui sont rejetés en 1856 : le conseil municipal "[le] trouve disgracieux : il réclame et demande que le plan du presbytère soit refait et dégagé de tous les angles et saillies qui le déparent". En 1857, le projet de construction du presbytère est ajourné pour concentrer les financements sur la construction de l'église. Ce n'est qu'en 1865 que le chantier est relancé : le presbytère est finalement construit en 1866 sur les plans de l'architecte Hosteing.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1866, daté par source
Auteur(s) Auteur : Hosteing, architecte, attribution par source
Auteur : Andoire, entrepreneur, attribution par source

Le bâtiment est disposé le long de la route principale, au nord de l'église. Il est composé d'un niveau de soubassement et d'un rez-de-chaussée surélevé accessible par un escalier en fer à cheval.

La façade principale sud est organisée selon cinq travées, la travée centrale étant traitée en léger ressaut, encadrée de pilastres à bossage et couronnée d'un fronton triangulaire à modillons, orné d'une nuée rayonnante avec une croix. La porte à chambranle mouluré est surmontée d'une corniche, tout comme les fenêtres disposées de part et d'autre. Le niveau de soubassement est percé d'ouvertures carrées à plates-bandes et d'une porte située sous le perron et les volées de l'escalier. La façade est rythmée horizontalement par un bandeau mouluré, les appuis de fenêtres formant bandeau et la corniche à modillons.

On retrouve le même type de fenêtres sur les façades latérales (composées de trois travées) et postérieure ainsi que les bandeaux et la corniche à modillons.

Murs calcaire
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée surélevé
Élévations extérieures élévation ordonnancée
Couvertures toit à longs pans
croupe
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier en fer-à-cheval
Techniques sculpture
Représentations croix latine fronton pilastre
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Documents d'archives

    AD Gironde, 2 O 1546 : Construction du nouveau presbytère, 1854-1869.

    -31 octobre 1854 : devis pour la construction d'un nouveau presbytère, A. Labbé, architecte.

    -19 novembre 1865 : délibération du conseil municipal, décision de construire le presbytère.

    -1866 : devis par Hosteing architecte.

    -1867 : construction du presbytère.

    -1869 : mandat de paiement à M. Andoire, entrepreneur, pour construction du presbytère.

    -1912 : paiement remise en état façades presbytère, Picard, architecte.

    AC, Cussac-Fort-Médoc, Registre de délibérations, 1838-1869.

    -6 mai 1840 : somme de 1500 francs pour réparation au presbytère.

    -9 mai 1847 : déposition d´une pétition au projet d´église .

    Pétition signée de plus de 100 habitants : demande que l´église soit transportée au milieu et au centre de la commune (...).

    Le maire observe au conseil que (....) le presbytère composé de bâtisses diverses comprend une superficie de 600 m. c. ; que le jardin et autre terrain du presbytère occupent une superficie de 2100 mc, qu´avant tout il y a lieu de rechercher ce que coûterait la construction d´une église nouvelle.

    [Projet] d´un presbytère avec jardin et d´un cimetière dont le terrain pour être en rapport avec les besoins de la population, devrait être d´une contenance de 16 ares ou 1600 mc, qu´ainsi il y aurait lieu de procurer en terrain convenable les 7200 mc utiles pour la construction, qu´on peut évaluer d´avance devant coûter 3000 fr (...).

    -26 mai 1847 : lettre du préfet au maire : par une décision du 9 mai courant, le conseil municipal de Cussac a décidé qu´il serait donné suite à un projet de translation de l´église, du presbytère et du cimetière au centre de la commune (...). L´église et le presbytère actuels pourront être aliénés pour faire face à la dépense des nouvelles constructions après une autorisation du gouvernement (...).

    -Session août 1847 : experts nommés pour l´expertise de l´ancienne église et du presbytère.

    Pour la partie de la maçonnerie, Dorgueil Jne, Berninet et Lertin aîné à Lamarque.

    Pour la partie de la charpenterie, Loubaney, Trellet père et Renouil de Lamarque.

    -2 novembre 1847 : mention de M. Grellet aîné architecte, ayant été invité par M. le maire à fournir des plans et devis pour les constructions projetées (église, presbytère, cimetière).

    -21 janvier 1848 : problème du terrain du sieur Dubos (nécessaire pour le jardin du presbytère), qu´il faudrait exproprier ; problème soumis à l´architecte Grellet aîné. La commune se passe finalement du terrain du sieur Delbos.

    -27 mars 1852 : incendie au presbytère dans la nuit du 23 mars : grange entièrement brûlée ainsi que les charpentes et l´escalier (?) de deux chambres y attenant.

    -5 octobre 1856 : construction église.

    Mentionne que les plans de M. Grellet ont été rejetés par Paris et que donc la commune a demandé au sieur Labbé de réaliser des plans et devis acceptés par le ministre le 19 juillet 1856. Cependant le conseil municipal rejette le plan du presbytère qu´il trouve disgracieux : il réclame et demande que le plan du presbytère soit refait et dégagé de tous les angles et saillies qui le déparent.

    -23 juillet 1857 : constructions du presbytère et murs du cimetière ajournées pour permettre la lourde dépense de construction de l´église projetée (recommandations du préfet, ressources de la commune insuffisantes).

    -19 nov 1865 : projet de construction presbytère nouveau et aliéner l´ancien.

    Compte-rendu d´une lettre de l´archevêque qui engage la commune à construire un nouveau presbytère attendu la distance trop considérable (1500 m environ) qui sépare le presbytère actuel de la nouvelle église. Mention d´acquéreurs prêts à acheter le presbytère actuel ; terrain disponible à côté de l´église pour construire le nouveau.

    -22 avril 1866 : vente du presbytère.

    Seconde mise aux enchères à un prix inférieur (6000 au lieu de 8000 francs). Si pas d´acquéreur, décision de démolir le presbytère et d´en récupérer les matériaux pour le nouveau.

    -8 mai 1866 : presbytère réalisé d´après les plans et devis de M. Hosteing, architecte.

    -18 avril 1868 :

    Clôture du presbytère : pour que l´emplacement à l´ouest midi et nord du presbytère actuel reste libre pour place publique et sans clôture ; le curé a pourtant fait clôturer et ça gêne la circulation et plantations qui masquent complètement la rue.

Références documentaires

Documents d'archives
  • AD Gironde, 2 O 1546 : Construction du nouveau presbytère, 1854-1869.

  • AC, Cussac-Fort-Médoc, Registre de délibérations, 1838-1869.

  • AC, Cussac-Fort-Médoc, Registre de délibérations, 1869-1896.

  • AC, Cussac-Fort-Médoc, Registre de délibérations, 1896-1929.

Documents figurés
  • Plan des terrains pour église et maison curiale de Cussac. Dessin, encre sur papier, par l'architecte Grellet, 1847.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 1548
  • Projet de presbytère. Dessins, encre et aquarelle sur papier, par l'architecte A. Labbé, 1854.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 1548
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire