Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Michel

Porte occidentale

Dossier IM40006459 réalisé en 2017

Fiche

Dénominations porte
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Sarraziet
Emplacement dans l'édifice porche

Le décor sculpté (notamment le faisceau de flèches dérivé du style Directoire) permet de dater les battants des premières décennies du XIXe siècle. Ils furent sans doute remployés lors de la reconstruction partielle de l'édifice en 1853.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle

Baie appareillée en calcaire couverte d'un arc en plein-cintre. Battants en chêne ou châtaignier, rectangulaires mais simulant sur la face ouest la forme en plein-cintre à l'aide de moulures rapportées en quart de cercle. Chaque battant est constitué de trois planches verticales avec décor sculpté (entièrement rapporté par collage) sur la face ouest ; faux-dormant solidaire du battant de gauche ; faux-tympan cintré constitué par la partie supérieure des battants, séparée des panneaux inférieurs par un faux bandeau d'imposte ; entrée de serrure, poignée (vantail de droite) et clous décoratifs à tête ronde (en partie basse des battants et sur le faux-tympan) en fer forgé.

Catégories taille de pierre, menuiserie
Structures battant, 2
Matériaux calcaire, taillé
chêne, (?), mouluré, décor en bas relief, décor dans la masse, décor rapporté
Mesures h : 280.0
la : 178.0
la : 87.0
pr : 6.0
Iconographies ornementation, flèche, coeur, draperie, volute, feuille, balustre, perle
Précision représentations

Le faux tympan est orné d'un faisceau de quatre flèches sortant d'un bouillon de feuilles et disposées en éventail ; leur pointe est prolongée par un cœur qui s'inscrit entre des draperies festonnant le bord cintré du faux tympan. Les panneaux rectangulaires des battants, encadrés de pilastres aux bords soulignés de chapelets de perles, sont décorés de cadres à volutes feuillagées dont les enroulements enserrent de petits ornements en balustre à frises de perles et gland pendant. Entrée de serrure (fer forgé) découpée en forme de fleur de lys.

États conservations oeuvre restaurée
Précision état de conservation

Porte restaurée en 1990 : la peinture bleue qui recouvrait les battants a été décapée et le bois verni ; les chapelets de perles lacunaires ont été complétés, ainsi que l’extrémité supérieure du faux-dormant. Il manque l'ornement inférieur du battant de gauche et la quasi-totalité de celui de droite.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe