Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Cathédrale Notre-Dame

Porte nord

Dossier IM40004725 réalisé en 2012

Fiche

Dénominations porte
Aire d'étude et canton Dax sud
Adresse Commune : Dax
Adresse : place de la Cathédrale , place Roger-Ducos
Emplacement dans l'édifice bras nord du transept

La porte nord fut l'entrée principale de la cathédrale jusqu'à la construction de la façade occidentale en 1894, le portail gothique dit "des Apôtres" étant condamné apparemment depuis le milieu du XVIIe siècle. Selon le manuscrit Boutges (ancienne collection Charles Blanc) cité par A. Chauvin (1988), la porte fut achevée en 1716, date qui semble concerner la pose des menuiseries. Les parties hautes de la façade ne furent terminées qu'à la fin du XVIIIe siècle, l'installation de l'horloge en 1785 marquant sans doute l'achèvement complet des travaux.

Période(s) Principale : 1er quart 18e siècle
Dates 1716, daté par source

La baie rectangulaire, en calcaire appareillé, est inscrite dans une embrasure rectangulaire de faible profondeur qui inclut également une table rectangulaire placée en attique. Le chambranle de la porte, mouluré à fasces, est couronné d'un fronton triangulaire sur consoles. La baie est fermée par une menuiserie en chêne composée de deux vantaux surmontés d'une traverse d'imposte dormante et d'un tympan fixe à montant central ; un faux-dormant est solidaire du battant de gauche.

Catégories taille de pierre, menuiserie, sculpture
Structures battant, 2, juxtaposé
Matériaux calcaire, appareillé, mouluré, décor en demi relief, décor rapporté
chêne, mouluré grand cadre, décor en bas relief, décor en demi relief, décor dans la masse, décor rapporté, peint
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographies ornementation, angelot, chute végétale, grenade fruit, tournesol, rose, oiseau, ruban plissé, laurier, console, feuille d'acanthe
Précision représentations

Décor sculpté de la maçonnerie : consoles à volute et feuille d'acanthe.

Décor sculpté de la menuiserie : vantaux et tympan compartimentés de panneaux rectangulaires et carrés aux motifs en relief (losanges cantonnés de triangles ou fausses pointes de diamant) déclinés en trois modèles différents ; traverse dormante sculptée d'une course de laurier rubanée ; faux-dormant sculpté d'une tête d'ange au sommet, surmontant une console en talon et un nœud de ruban auquel sont suspendues des chutes de fleurs (roses, marguerites, tournesols) et de fruits (raisins, pommes, poires, grenades), au milieu desquelles jouent deux oiseaux et un ange tenant une grappe de raisin.

Précision état de conservation

Le décor sculpté du faux-dormant central présente quelques lacunes (têtes des deux oiseaux, pétales de fleurs) ; celui du montant central du tympan a presque entièrement disparu

Classée avec l'édifice.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre immeuble, 1946/09/16

Références documentaires

Bibliographie
  • CHAUVIN Agnès. La cathédrale de Dax. T.E.R., Université de Bordeaux III - Michel de Montaigne, 1988.

    p. 50-51
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe