Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Pont de Pontix

Dossier IA40001771 inclus dans Fortifications de la ville de Saint-Sever réalisé en 2015

Fiche

Appellations Pont de Pontix
Dénominations pont
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : 19 rue de Pontix
Cadastre : 1809 K 76 Parcelle non bâtie ; 1844 S 400 Parcelle non bâtie ; 2015 AS 13

Le pont de Pontix est construit lors de la création de la seconde enceinte de la ville. Un contrat du 28 mai 1465, passé entre les jurats et les maçons pour la porte de Pontix en fait mention. Le pont est alors en bois et quelques restaurations de solives sont évoquées au cours des siècles.

Le 10 octobre 1719, le corps de ville délibère pour reconstruire l'ouvrage en pierre. Les arches cintrées avec une pile centrale non saillante renvoient au 18e siècle. De même, la position des pierres en claveaux sur la ligne d'intrados se retrouve très fréquemment à cette période.

Lors de la destruction de la porte de Pontix en 1806, une partie des pierres tombent sur le toit de la maison Dubois qui se trouvait dans l'axe de la porte. Des lettres de réclamation du propriétaire auprès du préfet pour obtenir des indemnisations sont conservées aux archives départementales des Landes. Le plan d'alignement de la rue, levé en 1809, rend la maison aisément localisable : au-devant du pont, côté ville.

Les plans cadastraux de 1809 et de 1844 signalent un ruisseau faisant office d'ancienne douve qui traversait l'îlot de la rue de la Guillerie à la rue de Pontix. Le pont permettait donc de traverser le cours d'eau et d'entrer dans la ville.

Avec la destruction progressive des fortifications, l'urbanisation des faubourgs et l'assèchement du ruisseau, le pont perd de son utilité. Une maison construite à la fin du 19e siècle englobe l'ouvrage, aujourd'hui invisible depuis la voie publique.

Période(s) Secondaire : 3e quart 15e siècle , (détruit)
Principale : 1er quart 18e siècle
Dates 1719, daté par source

Le pont est placé sous la rue de Pontix, au croisement avec la rue tournante. Il est orienté nord-sud. Les deux arches sont formées de claveaux bouchardés et jointées sur le lit pour les arcs de front. Les maçonneries de parement et de fourrure sont bâties en moellon.

Des éléments métalliques sont visibles sur la pile.

L'arrière de l'arche nord est murée par une cloison de briques alors qu'à l'arrière de l'arche sud se trouve un conduit de canalisation de l'ancien ruisseau.

Murs brique
calcaire pierre de taille
moellon enduit
États conservations vestiges

Le pont de Pontix est un témoin de l'ancienne enceinte dont il ne subsiste aujourd'hui que peu de traces.

Statut de la propriété propriété privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Délibération du corps de ville pour la reconstruction du pont de Pontix en pierre, 10 octobre 1719.

    Archives municipales, Saint-Sever : BB 5
  • Arrêté préfectoral pour démolition de la porte de Pontix. , 9 juillet 1806.

    Archives municipales, Saint-Sever : 8 M 32
  • Arrêté préfectoral pour versement d'indemnité à monsieur Dubois, 18 décembre 1806.

    Archives municipales, Saint-Sever : 8 M 32
Documents figurés
  • Plan d'alignement rue de Pontix, 1809. Dessin, encre et lavis.

    Archives municipales, Saint-Sever : 2 O 32
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1809.

    Section K Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 1
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1844.

    Section S Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 2
Périodiques
  • FEREY M., "un pont dans la cave", in Le Festin, Bordeaux, 2015.

  • FEREY M., "Les fortifications de la ville de Saint-Sever. Etat de la recherche", in Bulletin de la Société de Borda, Dax, 2016.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Saint-Sever - Ferey Marie