Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Martin

Plaque commémorative de la reconstruction de l'église en 1606

Dossier IM40006499 réalisé en 2017

Fiche

Dénominations plaque commémorative
Appellations de la reconstruction de l'église en 1606
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Coudures
Emplacement dans l'édifice clocher, face occidentale, au-dessus de la porte d'entrée

Cette plaque commémore la reconstruction (partielle) de l'église de Coudures après l'incendie provoqué par les troupes protestantes du capitaine Baudignan en 1569. L'abbé Vincent Foix dans ses Notes, grâce aux archives du chapitre de Saint-Girons à Hagetmau (dont dépendait la paroisse coudurienne), a pu fournir des précisions sur le déroulement de cette campagne de travaux, en particulier sur le rôle-clef du "clavier" Raimond Martin, qui assigna devant le parlement de Bordeaux l'évêque d'Aire (en réalité ses grands vicaires, le siège épiscopal étant vacant de 1594 à 1606) et le chapitre d'Hagetmau afin d'obtenir les subsides nécessaires, auxquels s'ajouta le montant d'une imposition des habitants. Suite à un arrêt favorable de la cour du 6 septembre 1603, la reconstruction put être entreprise et fut achevée en 1606 sous le curé Jean de Justes.

Période(s) Principale : 1er quart 17e siècle
Dates 1606, porte la date

Plaque carrée en calcaire (?) encastrée dans le mur au-dessus de la porte d'entrée de l'église. Bordure moulurée à ressauts, table centrale saillante portant une inscription gravée.

Catégories taille de pierre
Structures encastré, carré
Matériaux pierre, en un seul élément, mouluré, gravé
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Inscriptions & marques inscription concernant une restauration, gravé
date, gravé
Précision inscriptions

Inscription (en six lignes) : IHS / INSPIRAONE DEI / A POPVLO NOSTRO / HOC CAPARIV FVIT / EDIFICATVM ANO / 1606 [= Inspiratione Dei a populo nostro hoc campanarium fuit aedificatum anno 1606 ; traduction : A l'inspiration de Dieu, ce clocher a été construit par notre peuple l'année 1606].

Précision état de conservation

L'inscription, parfaitement lisible en 1969 (les caractères étaient alors soulignés de peinture noire), est aujourd'hui érodée et partiellement recouverte par des lichens.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Extrait de : Notes de l'abbé Vincent Foix

    Notes de l'abbé Vincent Foix : vieux clochers, vieilles ruines (AD Landes, II F 947), p. 1-16 :

    - P. 1 : L'église [de Coudures] fut brûlée et démolie à l'exception de quelques murailles. Pillage de livres, calices, ornements (Revue de Gascogne, 1860, p. 314). Pour la rebâtir après plusieurs essais sans doute infructueux, Raimond Martin, clavier de l'église, se mit résolument à l'œuvre. Il dut assigner en cour de parlement l'évêque d'Aire et le chapitre de Saint-Girons [d'Hagetmau] pour réclamer au premier 150 livres, au second, autant payables dans trois ans tandis que les habitants étaient imposés à 600 livres. L'arrêt favorable fut obtenu à Bordeaux le 6 septembre 1603. Le texte parle expressément de la "rediffication de lad. eglize jusques a ce qu'elle soit rebastie et accomodée". Il parle aussi d'une enchère que fit Jehan Duris, sergent royal, à 1499 livres le 31 janvier 1603 (Archives de Saint-Girons, Hagetmau).

Références documentaires

Documents d'archives
  • Notes de l'abbé Vincent Foix : vieux clochers, vieilles ruines.

    Archives départementales des Landes : II F 904
  • Service du patrimoine et de l'Inventaire. Dossier de pré-inventaire de la commune de Coudures, 1969.

    Service du patrimoine et de l'Inventaire, région Aquitaine
Bibliographie
  • LOBIT Jean de. La Paroisse Saint-Martin de Coudures. Manuscrit, s.d. [1957].

    Archives paroissiales, Coudures
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe