Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Couvent des Jacobins

Peinture murale du réfectoire

Dossier IM40006304 réalisé en 2015

Fiche

Dénominations peinture monumentale
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : rue du Général-Lamarque
Emplacement dans l'édifice réfectoire, mur ouest

Le décor mural du réfectoire a été exécuté dans la première moitié du XIVe siècle. Le panneau historié peint à l’extrémité nord du mur occidental, qui daterait de 1335 ou des années suivantes, représente, au registre supérieur, saint Dominique accompagné de deux autres saints personnages, dont un évêque ou abbé mitré à droite (saint Sever ?). Le petit personnage à leurs pieds, en habit dominicain, est traditionnellement identifié avec le cardinal Guillaume Pierre Godin (Bayonne 1260 - Avignon 1336). Ce prélat, reçu dans l'ordre des frères prêcheurs vers 1279, devint le premier provincial de l'ordre à Toulouse en 1303. Honoré de la pourpre par le pape d'Avignon Clément V en 1312, il fut successivement évêque de Sabine en 1317, légat en Espagne en 1320 (il présida le concile de Valladolid en 1322), enfin doyen du Sacré Collège en 1323. Mécène des églises dominicaines de Toulouse (où il fut inhumé), de Bayonne et d'Avignon, il obtint en 1316 de Jean XXII l'autorisation de tester (en contradiction avec la règle des ordres mendiants) et fit ainsi en 1335 un legs important aux Jacobins de Saint-Sever. Cette libéralité, qui permit la poursuite des travaux de construction du couvent, aurait justifié sa représentation peinte dans le réfectoire (à noter toutefois que le personnage figuré avec la tunique et le manteau dominicains ne porte aucune marque des dignités ecclésiastiques séculières dont était revêtu le cardinal).

Période(s) Principale : 2e quart 14e siècle
Dates 1335, daté par travaux historiques

La peinture est sans doute exécutée à la détrempe sur un enduit de chaux. Le faux appareil couvre les murs est et ouest du réfectoire (le mur sud a été modifié au XVIIe siècle et le mur nord détruit au début des années 2000) ; le panneau historié, de forme rectangulaire verticale, est situé à l'angle nord du mur occidental.

Catégories peinture murale
Matériaux enduit, support, (?), détrempe à la colle
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographies scène, saint Dominique de Guzman, abbé, évêque, religieux
ornementation, faux appareil, fleurette, ruban plissé
Précision représentations

Les murs sont couverts d'un faux appareil beige clair à doubles joints tracés en noir (chaque fausse pierre mesure 45 cm sur 30), avec motif central de fleurette rouge quintifoliée au cœur laissé en réserve. Les arcs brisés des baies du mur oriental sont soulignés par un décor de rubans plissés. Le panneau du mur ouest, rectangulaire vertical, est entouré d'une bordure aux montants ornés de feuilles sinueuses à bord lobé laissées en réserve.

La scène figurée est divisée en deux registres de hauteur inégale, séparés par un bandeau à motifs de carreaux alternativement blancs et nus et noirs à fleuron cruciforme en réserve (dallage ?). Au registre supérieur se tiennent debout trois personnages : à gauche, saint Dominique nimbé et revêtu de l'habit de son ordre (le manteau est constellé d'étoiles à six branches) ; au centre, un religieux presque entièrement effacé, dont on ne distingue plus que le bas du vêtement jaune, le nimbe et une cordelière ou un phylactère ; à droite, un évêque ou abbé mitré, nimbé et tenant une crosse (peut-être saint Thomas d'Aquin selon P. Dubédat et S. Chevalier). Au registre inférieur, sur fond de quadrillage losangé rouge (figurant sans doute un dallage), est agenouillé un petit personnage en habit dominicain, tunique et scapulaire blancs, manteau noir.

États conservations mauvais état
manque
Précision état de conservation

Panneau historié : peinture lacunaire ; visages des personnages bûchés.

Statut de la propriété propriété de la commune
Protections inscrit au titre immeuble, 1971/01/06
Précisions sur la protection

Inscrit avec les bâtiments conventuels.

Références documentaires

Bibliographie
  • DU BUISSON Pierre-Daniel. Historiae monasterii S. Severi libri X Tomus primus Auctore D. Petro Daniele du Buisson (1681). Aire-sur-l'Adour : L. Dehez, 1876.

    p. 285
  • GABORIT Michelle. Des Hystoires et des couleurs. Peintures murales médiévales en Aquitaine. Bordeaux : éditions Confluences, 2002.

    p. 286-288
Périodiques
  • DUBEDAT Paul et CHEVALIER Sandrine, "Le décor peint des Jacobins de Saint-Sever", in Bulletin de la Société de Borda, Dax, 2012

    p. 255-266
  • DUBEDAT P., GIBERT P., "Le couvent des Prêcheurs de Saint-Sever au Moyen Âge". In Bulletin de la Société de Borda, 1980.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe