Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Notre-Dame (Saint-Roch)

Peinture monumentale (toiles marouflées) : Le Tétramorphe, monogramme IHS

Dossier IM40007237 réalisé en 2018

Fiche

Dénominations peinture monumentale
Titres Le Tétramorphe, monogramme IHS
Aire d'étude et canton Tartas est
Adresse Commune : Le Leuy
Emplacement dans l'édifice vaisseau central (jusqu'en 1986) ; sacristie (en 2018)

Dans l'Entre-deux-guerres, le peintre mugronnais Jean-Laurent Meyranx (né en 1876), sans doute assisté de son fils Joseph-Henri-Albert (1906-1991), exécuta dans le chœur de l'église un décor mural et plafonnant à la détrempe, complété dans la nef par cinq toiles marouflées sur la voûte. Dès les années 1960, les peintures du chœur furent recouvertes de trois couches d'enduit et les toiles de la nef déposées. Redécouvert lors de la restauration intérieure de 1986, le décor mural du chœur a été dégagé, mais aussitôt détruit. En 2018, l'église ne conserve plus que trois des toiles du Tétramorphe (manquent l'homme de saint Matthieu et le grand panneau du monogramme christique).

Dans les années 1930, les Meyranx réalisèrent aussi les décors de l'église de Lamothe (sur le même sujet du Tétramorphe), de l'ancienne église d'Audon et de celle d'Ozourt (1937), dans le canton voisin de Montfort-en-Chalosse.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Lieu d'exécution Commune : Mugron
Auteur(s) Auteur : Meyranx Jean-Laurent,
Jean-Laurent Meyranx (1876 - )

Peintre-décorateur et photographe, né à Mugron en 1876, fils d'André-Henri (Henry), aussi peintre (1846-1894). Marié à Paris en 1906 à Marie Vollet, dont il eut Joseph-Henri-Albert (1906-1991), photographe à Mugron.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, décorateur, signature
Auteur : Meyranx Joseph-Henri-Albert,
Joseph-Henri-Albert Meyranx (1906 - 1991)

Peintre-décorateur puis photographe, né à Mugron en 1906 et mort à Mont-de-Marsan en 1991, fils (et assistant) du peintre-décorateur Jean-Laurent Meyranx et de Marie Vollet.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, décorateur, signature

Le décor couvrait à l'origine les murs et le plafond du chœur (peinture à la détrempe ou à l'huile sur enduit ?) ainsi qu'une partie du plafond du vaisseau central (cinq toiles marouflées).

Catégories peinture murale
Matériaux enduit, support, (?), peinture à l'huile, détrempe à la colle
toile, support, peinture à l'huile, marouflé
Mesures l : 97.0
la : 95.0
Précision dimensions

Dimensions de chacune des toiles du Tétramorphe (seules conservées).

Iconographies Le Tétramorphe, IHS, angelot
ornementation, tenture, fleur de lys, bandeau, frise, étoile
Précision représentations

Le décor du mur en hémicycle du chœur consistait en des tentures feintes à croisillons entourant des motifs floraux, interrompues par les trois fenêtres et par six pilastres en plâtre, au fût orné de compositions florales en forme de candélabre. Un bandeau à frise de fleurs stylisées régnait au sommet du mur, un autre, à denticules, à la base du plafond. Celui-ci était couvert d'un semis d'étoiles, sans doute sur fond bleu.

Sur le plafond de la nef étaient marouflées cinq toiles. La première, rectangulaire horizontale, représentait le monogramme christique JHS au centre d'un médaillon ovale dont la large bordure, comme le marli d'un plat, portait une série de huit angelots de type féminin, inscrits dans des arcades cintrées flanquées de fleurs de lys stylisées. Les quatre autres toiles, de format carré, figurent les "animaux" du Tétramorphe, la tête surmontée d'une flamme, accompagnés d'une banderole au nom de l'évangéliste correspondant.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, peint
Précision inscriptions

Inscription concernant l'iconographie (sur les banderoles sous les figures du Tétramorphe) : JEAN ; LUC ; MARC ; MATTHIEU (panneau disparu).

États conservations oeuvre détruite
oeuvre déposée
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents figurés
  • Les peintures murales des Meyranx dans les années 1950. Photographie ancienne, Le Leuy, coll. part.

    Collection particulière
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe