Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Sainte-Marie-Madeleine

Peinture monumentale : Dieu le Père, l'Agneau, les Evangélistes, les Vertus, symboles eucharistiques

Dossier IM40004057 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations peinture monumentale
Titres Dieu le Père, l'Agneau, les Evangélistes, les Vertus, symboles eucharistiques
Aire d'étude et canton Dax nord
Adresse Commune : Herm
Emplacement dans l'édifice collatéral nord
collatéral sud
choeur

Seule une partie du décor mural est aujourd'hui visible. Le décor qui ornait le choeur a effectivement disparu sous une "peinture vinylique à 2 couches" lors des travaux de réfection de l'église menés par l'architecte René Guichemerre en 1978 (cf. détail facture et procès verbal de réception des travaux de restauration ; Doc. 02). L'abbé Lamaignère décrit, en 1951, cet ensemble homogène qui ornait la voûte du choeur. Il a été réalisé entre 1923 et 1924 par le peintre décorateur bordelais Ernest Leduc et son ouvrier M. Gouillaud, pour la somme de 4720 fr. (cf. reçu signé par l'artiste et daté du 20 septembre 1930 ; Doc. 01). Ernest Leduc est l'auteur de plusieurs décors peints dans le sud des Landes, comme à l'église de Mouscardès en 1902, à celle d'Azur en 1912 ou encore, tout près d'Herm, à Gourbera la même année 1923 et au sanctuaire Notre-Dame de Buglose en 1925. Au centre de la voûte, le Créateur drapé d'un ample manteau bleu émergeait d'une nuée, proche d'un "Agneau de Dieu portant un fanion sur son épaule". Aux angles étaient représentés les quatre Évangélistes dotés de leurs attributs : chacun d'eux tenait un livre ouvert portant une courte inscription latine. Sur les murs de l'abside se détachaient "six motifs, rappelant les devoirs du chrétien". Il s'agissait d'une représentation des trois vertus théologales, de deux vertus cardinales (Justice et Tempérance) et de l'Eucharistie, décrite par Lamaignère avec précision : "la Justice, avec la balance et les deux plateaux, portant chacun une fleur, signe des bonnes œuvres ; la Tempérance, figurée par trois fleurs de lis, nouées entre elles par une ceinture de fer, image de la pureté sous la dépendance de la pénitence ; la Foi, représentée par un livre ouvert, où repose une croix, gage de la récompense du ciel, pour ceux qui auront cru ; l'Espérance, symbolisée par une ancre de navire, sauvegarde des âmes en détresse ; la Charité sous la forme du pélican qui s’entr’ouvre les flancs, pour nourrir ses petits qui ont faim ; le calice, encadré de grappes de raisin et d'épis de froment, matière du sacrifice eucharistique, surmonté de l'hostie".

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1923
1924
Lieu d'exécution Édifice ou site : Aquitaine, 40, Herm
Auteur(s) Auteur : Leduc Ernest,
Ernest Leduc

Peintre-décorateur à Bordeaux dans la première moitié du XXe siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, décorateur

Parties subsistantes : décor des murs axiaux à l'est des collatéraux ; peinture murale inscrite dans un arc en plein cintre reposant sur deux pilastres cannelés ; le décor se développe autour d'un niche centrale.

Catégories peinture murale
Matériaux enduit, support, peint
Précision dimensions

Dimensions non prises.

Iconographies coeur, Christ, symbole
eucharistie, calice, hostie
Chrisme
ornementation, lys, pampre, épi, étoile, tenture, bouquet
Créateur
Agneau de Dieu
les Evangelistes
les Vertus théologales, livre, ancre, pélican
vertu, balance, tempérance, justice
Précision représentations

État actuel du décor. Collatéral nord, niveau supérieur : deux médaillons circulaires figurant, l'un le cœur sacré de Jésus à gauche entouré d'une couronne d'épine et surmonté d'une croix sommitale, l'autre le calice et l'hostie ornée du chrisme entre des pampres de vigne et des épis de blé à droite ; semis d'étoiles dorées sur fond vert ; niveau inférieur : tentures feintes rouge et or. Collatéral sud, niveau supérieur : bouquets de lys blancs de part et d'autre de la niche, semis d'étoiles dorées sur fond rouge-rosé ; niveau inférieur : tentures feintes bleu et or.

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, peint, sur l'oeuvre
Précision inscriptions

Deux inscriptions inscrites sur des phylactères au-dessus des niches : VENITE AD ME OMNES (= Venez tous à moi), au nord ; TOTA PULCHRA ES MARIA (= Tu es toute belle, Marie) au sud.

États conservations oeuvre dissimulée
Précision état de conservation

Le décor mural du chœur est dissimulé sous une couche de peinture vinylique.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Extrait du procès-verbal de réception des travaux de restauration et d'aménagement de l'église, par l'architecte René Guichemerre, 3 mai 1978

    "[...] 5.03. Peintures intérieures :

    1. Sur voûtes et plafonds plâtre en totalité (après révision avec le plâtrier), travaux préparatoires et peinture vinylique à 2 couches / m2 465,00 / 12,00 / 5580,00.

    [...]

    3. Sur murs intérieurs existants en totalité, travaux préparatoires et peinture vinylique à 2 couches / m2 620,00 / 14,00 / 8680,00. [...]"

Références documentaires

Documents d'archives
  • Facture du peintre bordelais Ernest Leduc adressée à l'abbé Bordes, concernant les travaux de peinture exécutés dans l'église, 20 septembre 1930.

    Archives communales, Herm
  • Procès-verbal de réception des travaux de restauration et d'aménagement de l'église, par l'architecte René Guichemerre, 3 mai 1978.

    Archives communales, Herm
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Cauchy Claire - Maisonnave Jean-Philippe