Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Barthélemy

Peinture monumentale de la chapelle de la Vierge : Anges, symboles des Litanies

Dossier IM40004211 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations peinture monumentale
Titres Anges, symboles des Litanies
Aire d'étude et canton Dax sud
Adresse Commune : Saint-Pandelon
Emplacement dans l'édifice collatéral sud
travée orientale
chapelle de la Vierge

Ces peintures furent réalisées en 1903, en même temps que celles du chœur, par Jean-Baptiste Vettiner, dessinateur et peintre de la maison bordelaise Jean-Henri Bonnet. La décoration de la chapelle de la Vierge revêtait une importance particulière pour la bienfaitrice de la nouvelle église, Anne Romaine Ducros de Bellepeyre (1811-1897), qui avait réservé, dans son testament en faveur de la fabrique, la somme de 15.000 francs pour bâtir, meubler et orner cette chapelle. Les peintures en furent payées 1.455 francs à Jean-Henri Bonnet le 10 juillet 1904. Les anges du mur sud sont très proches de ceux de l'église de Mimbaste (canton de Pouillon, réf. IM40001398), décor non signé qui peut en conséquence être attribué aux mêmes Bonnet et Vettiner.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1903, porte la date
Auteur(s) Auteur : Bonnet Jean-Henri, peintre, décorateur
Auteur : Vettiner Jean-Baptiste,
Jean-Baptiste Vettiner (1871 - 1935)

Peintre décorateur à Bordeaux, collaborateur de Jean-Baptiste Bonnet.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, décorateur

Le décor couvre l'intégralité des murs et de la voûte d'ogives de la chapelle, ainsi que les fûts et chapiteaux des colonnes et les culots recevant les nervures de la voûte. L'ensemble est peint sur enduit à même le mur, à l'exception des panneaux du registre médian du mur sud (anges et symboles des Litanies), qui sont des toiles marouflées.

Catégories peinture murale
Matériaux enduit, peint
toile, support, en plusieurs éléments, peinture à l'huile, marouflé
Iconographies Saint-Esprit, colombe
ange, portant : lys, phylactère
M.A.
ornementation, pilastre, fleur de lys, vase, bouquet, palmette, rinceaux
Précision représentations

Le décor, d'une riche polychromie, est entièrement consacré à la glorification de la Vierge, au travers d'évocations symboliques d'épisodes de sa vie (Annonciation et Passion) et de prières à elle dédiées (Litanies, Angélus). Il s'organise, sur le mur oriental, autour de l'autel et de la statue de Notre-Dame de Lourdes, qu'il complète iconographiquement, et, sur le mur méridional, autour de la verrière de sainte Anne (patronne principale d'Anne Romaine Ducros) et des plaques funéraires de la famille Ducros.

Mur oriental : au-dessus de l'autel, sur un fond bleu azur semé de monogrammes M.A. en médaillons et de fleurs de lys héraldiques, une niche feinte (à colonnettes, gâble peint d'un M.A. doré, pinacles et croix sommitale), flanquée de vases de lys, encadre la statue (réelle) de la Vierge de Lourdes.

Mur méridional : décor en trois registres principaux. Au registre inférieur, des tentures feintes bleues semées de médaillons crucifères et frangées d'or, encadrant les plaques funéraires des Ducros et surmontées d'un bandeau à rinceaux sur fond brique, bordé de palmettes (en bas) et de rubans plissés (en haut). Au registre médian, une fausse niche centrale à colonnettes et gâbles (encadrant la verrière de sainte Anne) ; de part et d'autre, une fausse niche cintrée à fond d'or flanquée de deux panneaux verticaux ; dans chacune des niches feintes, un grand ange en pied tenant un attribut de la Vierge et un disque symbolique doré (l'ange de droite tient un lys et un disque avec la colombe du Saint-Esprit, symbolisant l'Annonciation ; celui de gauche une passiflore et un disque avec le cœur de Marie percé d'un glaive, symbolisant sa douleur à la Passion de son Fils) ; sur les panneaux verticaux, un grand bouquet de roses et de lys stylisés, surmonté d'un médaillon quadrilobé avec un symbole des Litanies (de gauche à droite : la Vierge recevant le Saint-Esprit = Vas spirituale ; un bateau à voile à la proue rayonnante = Stella matutina ; un miroir avec le mot DEUS = Speculum justitiae ; l'Arche d'alliance = Foederis arca). Au registre supérieur, le même ciel bleu semé de monogrammes M.A. et de fleurs de lys que sur le mur oriental.

Voûte : dans chacun des quatre quartiers, sur un fond bordé de roses dorées et semé d'étoiles, un médaillon quadrilobé avec un ange à mi-corps tenant un phylactère (extraits de la prière de l'Angélus).

Sur les pilastres et colonnettes, l'intrados et l'extrados des arcs et les nervures de la voûte, des motifs géométriques et végétaux d'inspiration néo-romane : bandeaux perlés, rinceaux, arabesques, frises de palmettes, rubans plissés, feuilles de vigne ; le décor sculpté des chapiteaux (pommes de pin, feuilles d'acanthe et de trèfle, rosettes, volutes) est rehaussé de polychromie et de dorure.

Inscriptions & marques signature, peint, partiellement illisible
inscription concernant l'iconographie, français, latin, peint
Précision inscriptions

Signature partiellement illisible (sur le mur sud, en bas à droite) : [...]NNET. Inscription concernant l'iconographie (peinte sur l'arc surmontant l'autel et la statue de Notre-Dame de Lourdes) : JE SUIS L'IMMACULEE CONCEPTION. Inscription concernant l'iconographie (sur les phylactères des anges de la voûte) : ANGELUS DOMINI / NUNTIAVIT MARIAE / ET CONCEPIT / DE SPIRITU SANCTO (= premier versicule et premier répons de la prière de l'Angélus).

États conservations oeuvre restaurée
Précision état de conservation

Peinture nettoyée vers 1990 par une restauratrice bayonnaise.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Legs à la fabrique : Duten (1830), Anne Paschaline Romaine Ducros (1899).

    Archives départementales des Landes : 70 V 334/7
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe