Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Parc Mauresque

Dossier IA33002202 inclus dans Ville d'Hiver d'Arcachon réalisé en 2011

Fiche

Appellations parc Mauresque
Parties constituantes non étudiées gymnase, théâtre
Dénominations parc
Aire d'étude et canton Arcachon (commune)
Adresse Commune : Arcachon
Adresse : parc Mauresque

De " Mauresque " le parc ne garde plus que le nom, puisque le casino mauresque a brûlé en 1977 (voir le dossier casino et le dossier ville d'Hiver). Outre le casino, le parc était occupé par divers bâtiments aujourd'hui disparus ou transformés. Le gymnase Bertini au toit de chaume et au décor de rondins de bois est devenu la villa Tolédo au décor de lambrequins et bois découpé. Le théâtre pour enfants San Carlino était aussi couvert de chaume avec un garde-corps rustique, il n'existe plus. Le photographe Alphonse Terpereau (1839-1897) avait fait des prises de vue de la salle de concerts et de représentations en plein air, autrement appelée kiosque à musique ou encore " pavillon Mozart ", il n'a pas été conservé. Aujourd'hui le parc est dédié principalement à la promenade. On peut y admirer Maria, statue réalisée en 1956 par le sculpteur Claude Bouscau, Grand Prix de Rome. Ce sculpteur a aussi créé le Monument de la libération et de la Résistance (inauguré le 22 aout 1948 par l'amiral AUBOYNEAU), représenté par un Héraclès doté de la peau de lion, du serpent et de la massue. Le Parc Mauresque est relié à la ville basse par la rue du Maréchal-de-Lattre-de-Tassigny, voie directe vers le front de mer, autrefois surtout vers le Grand-Hôtel. La descente de la colline peut se faire par les passages latéraux en lacets. En 1913, un funiculaire est installé de la rue vers l'entrée du casino. Une plaquette faisant état des travaux réalisés pendant sa mandature permet au maire Lucien de Gracia en 1949, de prouver qu'il modernise sa ville. Des photos " avant-après " montrent donc la perspective de la rue du Maréchal-de-Lattre vers le Parc où désormais, à la place du vieux funiculaire grinçant, se détache la tour de l'ascenseur évoluant silencieusement. En bas l'entrée est décorée par un bas relief de Claude Bouscau.

Période(s) Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1863, daté par source
Auteur(s) Auteur : Régnauld Paul,
Paul Régnauld (16 novembre 1827 - 1874)
Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
ingénieur,
Auteur : Bouscau Claude,
Claude Bouscau (15/05/1909 - 04/1985)

Claude Bouscau, sculpteur, est né à Arcachon en 1909. École des Beaux-Arts de bordeaux puis École des Beaux-Arts de Paris dans l’atelier Bouchard, il obtient en 1935, dès la première tentative, le Premier Grand Prix de Rome. Mort à Paris en 1985.

http://www.claudebouscau.com/


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur,
Auteur : Salesses Jules, entrepreneur,
Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Charneau Bertrand