Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Parc de Château Beychevelle

Dossier IA33004809 inclus dans Château Beychevelle réalisé en 2011

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • portail
    • mur de clôture
    • pièce d'eau
Parties constituantes non étudiées portail, mur de clôture, pièce d'eau
Dénominations parc
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Pauillac
Adresse Commune : Saint-Julien-Beychevelle
Lieu-dit : Beychevelle
Cadastre : 1825 D1 10 à 16 ; 2011 D2 163-165, 144

Le parc du château est composé de la cour occidentale plantée d'un cèdre et de parterres et de la vaste étendue orientale qui mène au port de Beychevelle. Cet espace est compris entre la route menant au port au nord et la jalle du Nord.

Sur un plan de 1757, on remarque que l'actuelle route Bordeaux-Pauillac passait à l'est du château. La perspective de la jalle bordée de plantations aboutit au port de Beychevelle ; aucune route ne semble être aménagée pour y mener. Le plan cadastral de 1825 représente la forme arrondie de la cour occidentale. Côté est, la terrasse mène à une première parcelle (16), qui conduit à une autre en léger contrebas (13), dotée d'une pièce d'eau rectangulaire. Une autre pièce d'eau rectangulaire se trouve sur la parcelle suivante (11), reliée aux fossés de drainage qui entourent les parcelles. Les pâturages se poursuivent jusqu'au port. Marie-Amélie Heine contribua au développement du jardin dans la 2e moitié du 19e siècle : le sculpteur Lucien Tapiau plaça des sirènes en terre cuite sur la seconde terrasse, une serre abrita des orangers du Brésil et autres arbustes. Achille Fould commande en 1928 un projet de parc à Ferdinand Duprat, qui n'a semble-t-il pas été entièrement réalisé : on remarque notamment que le vaste canal n'a pas été aménagé. Sont en revanche conservées les deux pièces d'eau visibles sur le plan cadastral de 1825. Au port sont encore conservés des éléments du mur de clôture du domaine (piliers maçonnés et grille).

Période(s) Principale : milieu 18e siècle
Principale : 2e moitié 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Duprat Ferdinand, paysagiste, attribution par source

La cour située à l'ouest du château est agrémentée d'un parterre planté d'un cèdre. Elle est délimitée par une grille de clôture de forme arrondie. A l'est, le parc se développe jusqu'aus rives de la Gironde. Depuis la terrasse, la composition du parc est partiuclièrement lisible avec le dénivelé qui mène à l'ancien port de Beychevelle. Des parterres sont aménagés sur la parcelle la plus proche du château, séparée du reste du parc par une balustrade et quelques marches. La pelouse est entretenue jusqu'au niveau de la deuxième pièce d'eau, qui laisse ensuite place à une prairie. Des rangées de peupliers encadrent cette longue perspective de verdure.

Murs calcaire
pierre de taille
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • GALARD, Gustave de. Album vignicole ou vues des châteaux et propriétés produisant les vins des meilleurs crus du Médoc et autres lieux du département de la Gironde. Bordeaux : s.d. [1835].

  • Parc de Beychevelle à Saint-Julien-Beychevelle - Médoc - Madame Achille Fould propriétaire. Papier, encre, aquarelle, par Duprat, Ferdinand (architecte ; paysagiste), 1928 [Collection particulière].

  • Beychevelle à Madame Achille Fould [vue cavalière]. Papier, encre, aquarelle, par Duprat, Ferdinand (architecte ; paysagiste), 1929 [Collection particulière].

Bibliographie
  • BERTALL Charles-Albert d'Arnould, connu sous le nom de. La Vigne, voyage autour des vins de France, étude physiologique, anecdotique, historique, humoristique et même scientifique. Paris : E. Plon, 1878.

  • CLEDAT, Séverine. Entre demeure et fleuve : restructuration des jardins du domaine viticole de Beychevelle. Bordeaux : Ecole d'architecture et de paysage de Bordeaux, Travail Pratique de Fin d'Etude, 1995.

  • FAITH, Nicholas, COUDROY DE LILLE, Pierre. Château Beychevelle. Paris : O. Orban, 1991.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire