Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Jean-Baptiste

Paire de verrières des collatéraux : Adam et Eve chassés du Paradis et Meurtre d'Abel, Christ crucifié entre l’Église et la Synagogue et Agonie du Christ (baies 9 et 10)

Dossier IM40005699 réalisé en 2014
Dénominations verrière
Titres Adam et Eve chassés du Paradis et Meurtre d'Abel
Christ crucifié entre l’Église et la Synagogue et Agonie du Christ
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Lahosse
Emplacement dans l'édifice collatéraux (baies 9 et 10)

Ces verrières font partie de la vitrerie exécutée en 1879 par le verrier toulousain Auguste Charlemagne (1822-1885) pour l'ancienne église de Lahosse ; elles furent remontées dans le nouveau lieu de culte en 1930. Les deux œuvres se répondent sur le mode typologique : la verrière vétérotestamentaire figure la chute de l'homme après le péché originel et le premier meurtre ; son pendant néotestamentaire illustre la rédemption de l'humanité par le sacrifice du Fils de l'Homme et l'avènement de la Nouvelle Loi. Le thème médiéval du Christ crucifié entre l’Église et la Synagogue déchue fut assez fréquemment représenté par les verriers du XIXe siècle (pour s'en tenir à l'Aquitaine, par Joseph Villiet à Saint-Nicolas de Nérac en 1856 et à la cathédrale de Bordeaux en 1857), mais très rarement dans les Landes. Comme le Tourangeau Lobin à Châtillon-sur-Indre, mais dans un style moins "archéologique", A. Charlemagne s'est inspiré d'une fameuse verrière de la cathédrale de Bourges (début du XIIIe siècle), dont l'image fut popularisée dès 1841-1844 par les travaux des Pères Cahier et Martin, ainsi que l'a déjà remarqué J.-P. Suau (2012).

Dates 1879, porte la date
Stade de création copie interprétée de vitrail
Lieu d'exécution Commune : Toulouse
Lieu-dit :
Auteur(s) Auteur : Charlemagne Auguste,
Auguste Charlemagne (1822 - 1885)

Né à Montauban le 26 juin 1822, mort à Toulouse le 31 mai 1885. Peintre-verrier à Toulouse (38, boulevard d'Arcole).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre-verrier, signature

Verrières en plein cintre.

Catégories vitrail
Structures lancette, en plein cintre
Matériaux verre transparent, peint
plomb, réseau
Mesures h : 210.0
la : 99.0
Iconographies Adam et Eve chassés du Paradis terrestre, meurtre d'Abel
Christ en croix, l'Eglise et la Synagogue, Agonie du Christ
Précision représentations

Compositions à deux registres : au registre supérieur, une grande scène inscrite dans une arcade sur colonnettes ; sur le soubassement, un médaillon circulaire historié ; bordures à fleurs de lys dorées sur fond bleu entre deux frises de perles.

Baie 9 : Adam et Eve chassés du Paradis par l'ange (registre supérieur), meurtre d'Abel par Caïn (médaillon du soubassement).

Baie 10 : le Christ crucifié entre l’Église et la Synagogue (registre supérieur), agonie du Christ au jardin des oliviers (médaillon du soubassement).

Inscriptions & marques inscription concernant l'iconographie, peint
Précision inscriptions

Inscription concernant l'iconographie (baie 10, sur une tablette tenue par la Synagogue) : SINAGOGA.

Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 7 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 169/6
Bibliographie
  • SUAU Jean-Pierre (dir). Le vitrail dans les églises des Landes (1850-2010). Dax, Amis des églises anciennes des Landes, 2012, vol. I (Donateurs et créateurs).

    p. 102-103

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe