Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Laurent

Paire de reliquaires-ostensoirs de quatorze saints et de quatorze saintes

Dossier IM40005942 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations reliquaire-ostensoir
Appellations de quatorze saints et de quatorze saintes
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Mugron
Emplacement dans l'édifice sacristie

Ces deux reliquaires jumeaux, au contraire d'autres conservés dans l'église, ne sont pas documentés dans les archives de la paroisse. La seule information au sujet des reliques (pour leur quasi-totalité des "saints des catacombes" romaines) provient du cachet épiscopal de cire rouge contenu dans la monstrance. Il porte les armes du religieux augustin Francesco Marinelli (Tolentino 1807 - 1887), évêque in partibus de Porphyre en 1856, préfet du Trésor apostolique, prélat domestique du pape et assistant au trône pontifical, qui fut chargé de l'authentification des reliques romaines au sein de la congrégation des Reliques à partir des années 1850. Une datation des reliquaires vers le milieu du XIXe siècle est plausible. Le monogramme MA visible sur la face indique qu'ils étaient plutôt destinés à abriter des reliques mariales.

Une provenance possible pourrait être la chapelle privée de Mme Domenger, née Blanche d'Antin (1805-1899), principale bienfaitrice de l'église, dont la monographie paroissiale de 1885 évoque la "collection" de reliques : "Dans la chapelle de Mme Domenger, les reliques sont pour ainsi dire innombrables. On conserve entr'autres une précieuse relique de St Vincent de Paul qu'on expose à la vénération des fidèles, dans l'église, une fois par an."

Période(s) Principale : 2e moitié 19e siècle

Ces reliquaires identiques de bronze doré, en forme d'ostensoir, sont fondus d'une seule pièce (fonte au sable), à l'exception du socle rapporté (de plan triangulaire et aux faces échancrées) et du couvercle de la capsula au revers de la monstrance. Les reliques, conservées dans la monstrance ovale vitrée, sont disposées, avec leurs authentiques imprimés, en losanges concentriques sur un fond de tissu et sont accompagnées de petits ornements en cire colorée de formes diverses (étoiles, cercles).

Catégories bronze d'art
Structures plan, triangulaire
Matériaux bronze, fonte au sable à découvert, décor en relief, décor dans la masse, ciselé, doré à la galvanoplastie
Mesures h : 41.0
la : 13.8
la : 16.8
Iconographies MA
ornementation, croix, feuille d'acanthe, volute, laurier
Précision représentations

Le décor, entièrement fondu et doré, est inspiré des ostensoirs baroques du XVIIe siècle ; il se compose essentiellement de feuilles d'acanthe enroulées en volutes, qui constituent les pieds de l'objet et sa tige et se déploient autour de la monstrance, celle-ci consistant en un médaillon ovale au cadre orné de quatre agrafes ; une croix fleuronnée et rayonnante couronne la composition ; le monogramme marial MA se détache en relief sur la partie inférieure de la tige ; une frise de feuilles d'eau et un tore de laurier soulignent les moulures de la base.

Inscriptions & marques inscription, imprimé, sur étiquette
cachet
Précision inscriptions

Inscriptions imprimées sur les authentiques à l'intérieur de la monstrance du reliquaire des saints : S. Joann. A.E. ; S. Clem. I P.M. ; S. Xisti I P.M. ; S. Ignatii E.M. ; S. Cyprian. E.M. ; S. Cœrnel. P.M. ; S. Mathiae Ap. ; S. Barnabæ Ap. ; S. Cletii P.P.M. ; S. Linii I E.M. ; S. Steph. Prot. ; S. Alexand. M. ; S. Marcellini M. ; S. Petri Mart. [= saint Jean apôtre et évangéliste, saint Clément Ier pape, saint Sixte Ier pape, saint Ignace évêque et martyr, saint Cyprien évêque et martyr, saint Corneille pape, saint Matthieu apôtre, saint Barnabé apôtre, saint Clet pape, saint Lin pape, saint Étienne protomartyr, saint Alexandre martyr, saint Marcellin martyr, saint Pierre martyr].

Inscriptions imprimées sur les authentiques à l'intérieur de la monstrance du reliquaire des saintes : S. Cathar. V.M. ; S. Luciæ V.M. ; P. Pudentiæ V. ; S. Præxedis V. ; S. Cæcil. V.M. ; S. Agat. V.M. ; S. Agnet. V.M. ; S. Claræ Assis. V. ; S. Anastas. V. ; S. Felicitat. M. ; S. Fran. Rom. V. ; S. Joann. de Ch. ; S. Rosæ Lim. V. ; S. Perpetuæ M. [= sainte Catherine vierge et martyre, sainte Lucie vierge et martyre, sainte Pudentienne vierge, sainte Praxède vierge, sainte Cécile vierge et martyre, sainte Agathe vierge et martyre, sainte Agnès vierge et martyre, sainte Claire d'Assise vierge, sainte Anastasie vierge, sainte Félicité vierge, sainte Françoise Romaine vierge, sainte Jeanne de Chantal, sainte Rose de Lima vierge, sainte Perpétue martyre].

Cachet en cire rouge à l'intérieur de la monstrance des deux reliquaires, au revers : tiercé en fasce, au 1 d'argent à trois étoiles, au 2 de gueules à trois besants, au 3 d'argent à un poisson sur l'onde ; écu surmonté d'une crosse et d'un livre sur lequel sont posés un cœur sacré et un crucifix, le tout couronné d'un croix portée par des volutes adossées [armoiries de Francesco Marinelli, évêque de Porphyre, préfet du Trésor apostolique].

Statut de la propriété propriété de la commune
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe