Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Martin du Mus

Paire de chandeliers de l'autel de la Vierge

Dossier IM40005656 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations chandelier d'autel
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Doazit
Lieu-dit : Le Mus
Emplacement dans l'édifice collatéral sud, à l'est

Ces chandeliers du milieu du XVIIIe siècle, autrefois placés sur le maître-autel, furent redorés en 1869 par le doreur Guillaume Lagarde aîné, de Saint-Sever, en même temps que le tabernacle qu'ils accompagnent (réf. IM40005654). Sans doute au nombre de quatre ou de six à l'origine, ils n'étaient plus que deux en 1992 ; un seul a été retrouvé lors de l'enquête de 2014.

Période(s) Principale : milieu 18e siècle
Auteur(s) Auteur : Lagarde Guillaume, dit(e) Lagarde aîné,
Guillaume Lagarde , dit(e) Lagarde aîné

Doreur à Saint-Sever (Landes), documenté en 1831, 1837-1838 et 1861. Probablement frère de Raymond Lagarde "cadet", menuisier et sculpteur documenté en 1848.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
doreur, attribution par source

Base triangulaire galbée sur trois pieds en volute ; nœud en forme de vase godronné ; tige en balustre, bobèche en vase Médicis. Bois doré à la feuille d'or sur assiette rouge, avec décor en relief dans la masse et en apprêt poinçonné sur les fonds.

Catégories menuiserie, sculpture
Structures plan, triangulaire
Matériaux bois, décor en bas relief, décor dans la masse, doré à la feuille d'or à l'eau, avec assiette, apprêt poinçonné
Mesures h : 55.0
Iconographies ornementation, feuille d'acanthe, volute, godron, chapiteau ionique, fleur
Précision représentations

Pieds en forme de volute, larges volutes à feuille d'acanthe aux angles de la base, fleur à cinq pétales en relief sur fond d'apprêt poinçonné sur les faces de la base, nœud en vase godronné, tige en balustre sculptée en bas et au sommet d'une chute de feuilles, bobèche en vase Médicis godronné.

États conservations oeuvre menacée
mauvais état
Précision état de conservation

Un chandelier a disparu entre 1992 et 2014. Le bois du chandelier restant est rongé par des insectes xylophages et par l'humidité, la dorure est lacunaire.

Chandeliers du XVIIIe siècle comparables à ceux des églises Saint-Martin et Saint-Laurent dans la commune voisine de Caupenne. État de conservation alarmant.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique, 3 mars 1906.

    Archives départementales des Landes : 70 V 108/7
Bibliographie
  • CABANOT Jean, MARQUETTE Jean-Bernard, SUAU Bernadette. Guide pour la visite de quelques églises anciennes de Chalosse. Amis des Églises anciennes des Landes. Dax : Barrouillet, 1987.

    p. 28
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe