Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Martin

Paire de chandeliers d'église (n° 1)

Dossier IM40006532 réalisé en 2017

Fiche

Dénominations chandelier d'église
Numérotation artificielle 1
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Coudures
Emplacement dans l'édifice collatéral sud, autel de saint Michel

Le "catalogue général n° 41" (vers 1900) du fabricant-marchand lyonnais P.-F. Dubois (qui avait repris le fonds de L. Dumont et E. Tête) comporte des modèles de chandeliers d'autel au pied identique, sans doute inspirés de l'orfèvrerie romane. Si le catalogue ne présente pas de déclinaison du modèle en "croissant de lumière", il est probable que la paire de Coudures sort toutefois de cet atelier. On retrouve la base aux dragons sur des chandeliers à Lacrabe (canton d'Hagetmau, réf. IM40003610) et à Saint-Pandelon (canton de Dax sud), ainsi que sur un reliquaire à Saint-Aubin.

Période(s) Principale : limite 19e siècle 20e siècle
Stade de création oeuvre de série
Lieu d'exécution Commune : Lyon
Auteur(s) Auteur : Dubois P.-F.,
P.-F. Dubois

Fabricant-marchand d'objets religieux à Lyon (4, quai Jules-Courmont) vers 1900. Il avait repris le fonds de L. Dumont et E. Tête.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fabricant d'ornements religieux

Chandeliers de style néo-roman à base tripode, bombée et ajourée, et bouquet de lumière en forme de croissant renversé portant douze bobèches et binets.

Catégories bronze d'art
Structures plan, triangulaire
Matériaux bronze, ajouré, découpé, estampage, doré
Mesures h : 55.5
la : 57.5
Iconographies ornementation, sphinx, palmette, grappe, rinceau
Précision représentations

Base sur trois pieds en sabot ; sur les trois faces ajourées, deux sphinx affrontés aux cous croisés inscrits dans des lunettes cintrées à frise perlée ; de part et d'autre, des palmettes romanes, des grappes de raisin et des crochets feuillagés ; corolle de fleur à la base de la tige, rinceaux fleuris soutenant le croissant, lui-même orné d'une frise de carrés posés sur la pointe et de crochets feuillagés.

Statut de la propriété propriété de la commune (?)
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe