Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Laurent

Navette à encens

Dossier IM40005930 réalisé en 2014

Fiche

Dénominations navette à encens
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Mugron
Emplacement dans l'édifice sacristie

Cette navette en argent a été classée en 1979 comme une pièce fabriquée à Angers en 1780, à partir d'une interprétation erronée de ses poinçons. Elle présente en réalité le poinçon de charge de Bayonne des années 1720 à la Révolution (AB couronné) et celui de décharge pour 1784-1789 (oiseau dans une cage surmontée du millésime 84), ce dernier donnant la fourchette chronologique pour la réalisation de l'objet. Le poinçon de maître est celui de Charles-François Mortet (aussi appelé Morlet), né à Langres vers 1754 et reçu maître à Bayonne en 1782, dont l'activité d'orfèvre et de marchand revendeur se poursuivit jusqu'en 1809, et peut-être jusque sous la Restauration (à moins qu'il ne soit confondu avec son neveu Charles-Guillaume Mortet). L'église de Mugron conserve un encensoir de Charles-François datant de la même période 1784-1789, qui formait sans doute ensemble avec la navette ; l'église de Beylongue possède un ciboire de la même époque.

Période(s) Principale : 4e quart 18e siècle
Dates 1784
1789
Lieu d'exécution Commune : Bayonne
Auteur(s) Auteur : Mortet Charles-François, dit(e) Morlet,
Charles-François Mortet , dit(e) Morlet (1754 - après 1809)

Charles-François Mortet (ou Morlet selon Jacques Helft, Le poinçon des provinces françaises, p. 70), né à Langres vers 1754, est le fils de Charles Mortet et de Lucrèce Lambert (tous deux morts avant 1782), et le frère cadet de l'orfèvre Jean-Marie Mortet (mort avant 1808). Charles-François, reçu maître-orfèvre à Bayonne en 1782, épouse dans cette ville, le 20 août de la même année, Jeanne Maisonnave, fille de Pierre Maisonnave et de Jeanne Laborde, et nièce par alliance de l'orfèvre bayonnais Joseph Duchemin (1729-après 1793) [source : Geneanet].

Charles-François est probablement identifiable au "Morlets (sic), marchand-orfèvre à Bayonne" signalé en 1807 et 1814 pour des fournitures à l'église d'Herm près de Dax. L'église de Beylongue conserve un ciboire et celle de Mugron un encensoir et une navette de sa période ante-révolutionnaire (1784-1789), celle de Goos un ciboire de 1819-1838 portant un poinçon losangique, insculpé après 1797. Ce dernier pourrait toutefois appartenir à son neveu Charles-Guillaume Mortet (fils de Jean-Marie), orfèvre actif au 33, rue Mayour (actuelle rue d'Espagne), à l'enseigne "Aux attributs de l'église".


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
orfèvre

Navette en forme de nef : base ovale, couvercle sur charnière avec bouton de préhension fondu et vissé, anse recourbée ; décor repoussé et ciselé au trait sur fond amati sur le couvercle, repoussé sur les flancs de la réserve et sur la base.

Catégories orfèvrerie
Structures plan, ovale
Matériaux argent, repoussé, ciselé au trait, ciselé au mat, fondu
Mesures h : 10.8
h : 8.0
la : 19.0
pr : 9.0
Iconographies ornementation, godron, canal, motif rocaille
Précision représentations

Rocailles sur la base, godrons sur la réserve, coquille rocaille et godrons en lambrequins sur les deux parties du couvercle ; bouton de prise en forme de balustre.

Inscriptions & marques poinçon de maître
poinçon de charge
poinçon de décharge
Précision inscriptions

Poinçon de maître (à l'intérieur du couvercle et sous la base) : C F / M. Poinçon de charge de Bayonne (des années 1720 à la Révolution) : lettres AB accolées sous une couronne royale fermée (sous la base). Poinçon de décharge de Bayonne (1784-1789) : oiseau dans une cage surmontée du millésime 84 de part et d'autre d'une petite croix (sous la base). Petit poinçon circulaire efface et non identifié sous la base.

États conservations bon état

Rare exemple de la production d'orfèvrerie religieuse de Bayonne à la fin de l'Ancien Régime.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
Protections classé au titre objet, 1979/12/14
Précisions sur la protection

Arrêté de classement : Amiens, 1779-1780.

Références documentaires

Bibliographie
  • HELFT Jacques. Le poinçon des provinces françaises. Paris : F. de Nobele, 1968.

    p. 70, n° 202
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe