Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Pierre

Monument votif à sainte Thérèse de Lisieux (tronc, estampe, tableau et son cadre-retable, 7 ex-votos)

Dossier IM40004814 réalisé en 2013

Fiche

Dénominations tronc, estampe, tableau, cadre, ex-voto
Appellations de sainte Thérèse de Lisieux
Aire d'étude et canton Montfort-en-Chalosse
Adresse Commune : Gamarde-les-Bains
Emplacement dans l'édifice collatéral nord, 4e travée

Ce petit monument, sorte d'autel votif à sainte Thérèse de Lisieux, fut érigé en 1928, trois ans après la canonisation de la carmélite, par l'abbé Joseph Bordes (1880-1944), curé de Gamarde de 1924 à 1932 (fusillé en Allemagne en 1944 et inhumé dans l'église, réf. IM40004798). Les formes et le décor néogothiques des parties menuisées s'inspirent de la chaire et des confessionnaux de l'église, réalisés vers 1880. Le tableau qui occupe le petit retable est constitué d'une chromolithographie d'après la seconde version du portrait dit de Thérèse aux roses, peinte en 1925 par sa sœur Céline Martin (1869-1959, en religion Sœur Geneviève), et largement diffusée par la gravure et la photographie. L'estampe, collée sur une toile et retouchée à l'huile, a été complétée par une vue de l'église de Gamarde peinte au bas de la toile, peut-être par l'abbé Bordes en personne. Près du tableau, dans un cadre accroché au mur, est reproduite la prière à sainte Thérèse composée par l'abbé à destination des enfants de sa paroisse lors de l'inauguration de "l'autel", le 14 octobre 1928. L'ensemble a été installé, de manière significative, sous la verrière de Sainte Thérèse d'Avila (réf. IM40004803), réformatrice de l'ordre du Carmel et homonyme de la sainte de Lisieux.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1928, porte la date
Lieu d'exécution Édifice ou site : Aquitaine, 40, Saint-Paul-lès-Dax
Auteur(s) Auteur de la source figurée : Martin Céline, dit(e) Soeur Geneviève de la Sainte Face,
Céline Martin , dit(e) Soeur Geneviève de la Sainte Face (1869 - 1959)

Carmélite (en religion Sœur Geneviève de la Sainte Face) ; sœur, biographe et portraitiste de sainte Thérèse de Lisieux.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
peintre, auteur du modèle
Personnalité : Bordes Joseph,
Joseph Bordes (1880 - 1944)

Prêtre du diocèse d'Aire, curé de Fargues (1908-1912), puis de Gamarde (1924-1932), chanoine et grand-vicaire d'Aire (1936), résistant, mort fusillé en déportation à Gaggenau.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
commanditaire

Le monument en menuiserie de chêne teinté est composé d'un panneau inférieur mouluré, d'une tablette médiane sur consoles, à laquelle est fixée un petit tronc, et d'un cadre architecturé formant retable ; dans l'ouverture trilobée du cadre est inséré un tableau sur toile dont la partie supérieure est constituée d'une chromolithographie collée et partiellement repeinte. De part et d'autre, sept ex-votos en marbre sont accrochés au mur, de même qu'un panonceau à cadre de bois doré sur lequel est transcrite à l'encre la "prière de l'abbé Bordes à sainte Thérèse".

Catégories menuiserie, estampe, peinture, marbrerie
Structures rectangulaire vertical
Matériaux chêne, mouluré, décor en relief, décor dans la masse, décor rapporté, peint, faux bois
papier, support, lithographie, peinture à l'huile, marouflé
toile, support, peinture à l'huile
marbre uni, blanc, gravé, doré
Mesures h : 288.0
la : 127.0
Précision dimensions

Dimensions totales avec la croix sommitale ; tableau (avec la chromolithographie en remploi) : h = 109,5 ; la = 53,5.

Iconographies portrait, sainte Thérèse de Lisieux, crucifix, rose
paysage, village, église, monument aux morts
ornementation, colonne, colonnette, gable, pinacle, rose
Précision représentations

Le panneau inférieur de l'édicule en menuiserie est mouluré à petit cadre et à lancettes, le tronc est sculpté d'un discret motif végétal. Le cadre architecturé du tableau, formant retable, est à ouverture trilobée couronnée d'un gâble à crochets et croix sommitale tréflée et nimbée ; le cadre est flanqué de colonnettes à chapiteau feuillagé, amorties par des pinacles fleuronnés. Tableau : au registre supérieur, le portrait à mi-corps de sainte Thérèse de Lisieux tenant un crucifix et une brassée de roses (chromolithographie collée) ; au registre inférieur, séparé du portrait par un rang de nuées, une vue de l'église de Gamarde depuis l'ouest avec, à droite, le monument aux morts de la commune (alors installé devant la mairie, déplacé par la suite devant le portail de l'église).

Inscriptions & marques inscription, gravé
Précision inscriptions

Inscriptions gravées et dorées ou peintes en noir sur les ex-votos : MERCI (quatre ex-votos) ; MERCI / A / STE THÉRÈSE (deux ex-votos) ; HOMMAGE / ET / RECONNAISSANCE / A STE THÉRÈSE (un ex-voto).

États conservations partie en remploi
Précision état de conservation

La partie supérieure du tableau est une chromolithographie retouchée à l'huile et collée sur toile.

Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • Transcription de la "prière à sainte Thérèse" de l'abbé Bordes

    Transcription de la "prière à sainte Thérèse" de l'abbé Joseph Bordes (manuscrite sur un panonceau accroché à droite du monument) :

    Prière enseignée par Mr le Curé Joseph BORDES / aux enfants du catéchisme lors de l'installation de l'autel de SAINTE THERESE. (14 octobre 1928) / - / "Ô, Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus, vous qui avez / tant aimé le Bon Dieu, obtenez pour moi la grâce de / l'aimer et de le faire beaucoup aimer. Ainsi soit-il !" / - / CHANT / REFRAIN. Du ciel sur la terre regarde / Et sur nous fais tomber quelques fleurs / Sur tous les enfants de GAMARDE, / Thérèse, ô notre aimable sœur. / (Joseph BORDES).

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe