Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Monument aux morts

Dossier IA33003497 inclus dans Village réalisé en 2010

Fiche

Dénominations monument aux morts
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Castelnau-de-Médoc
Adresse Commune : Soussans
Adresse : place de la Mairie
Cadastre : 2009 AB non cadastré

Un premier projet de monument aux morts est proposé par l'architecte Michel Alaux en 1919, puis un second en 1920. Entre les deux projets, peu de différences si ce n'est, pour le second, la participation de l'architecte A. Gilet, un changement de matériaux de mise en œuvre et une grille de plan circulaire (et non carré). La croix alors située sur la place est déplacée pour permettre l'installation du monument. En 1921, une souscription est lancée pour financer l'achat d'un coq devant surmonter le monument commémoratif. Il est commandé le 24 juin 1921 aux Fonderies et Ateliers de construction du Val d´Osne et livré le 4 juillet 1921.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Auteur(s) Auteur : Gilet A., attribution par source
Auteur : Alaux Jean-Michel,
Jean-Michel Alaux (1850 - 1935)

Jean-Michel ou Michel, fils de Gustave Alaux.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source

Le monument, entouré d'une grille circulaire, est situé sur la place principale du bourg, à proximité de la mairie. La base du monument de forme circulaire est traitée en moellons grossièrement taillés maintenus par un mortier de ciment. La colonne est en pierre de Lavoust (Lavoux?) et porte les noms des enfants de Soussans morts pour la France en 1914-1918. Les noms des morts de la guerre 1939-1945 ont été ajoutés. Au sommet de la colonne figure l'inscription : SOUSSANS A SES ENFANTS MORTS POUR LA FRANCE. Un coq en fonte couronne l'ensemble.

Murs calcaire
fonte
pierre de taille
Techniques fonderie
Représentations coq
Statut de la propriété propriété de la commune

Annexes

  • AC Soussans, Plans des communaux et des constructions : Projet de monument commémoratif aux morts pour la France, Alaux, 17 juin 1919.

    "Première assise en pierre dure de Vilhonneur.

    2e assise en pierre dure de Vilhonneur.

    Fût en pierre de Chauvigny : masses laissées pour la sculpture des palmes.

    Couronnement en pierre dure de Vilhonneur.

    Sculpture du tore de laurier et des oves du couronnement.

    Sculpture des 3 palmes et des 3 médailles.

    Un coq gaulois en bronze doré de 0,50 m de haut couterait environ 1000 à 1500 F.

    AC Soussans, Plans : Érection d´un monument à la mémoire des Enfants de la commune morts pour la France : devis estimatif, Alaux et Gilet (architectes) , 1er mai 1920.

    "Murette de la grille circulaire en béton de ciment.

    Socle du monument en moellons grossièrement taillés, bâtis au mortier ciment, forme tronconique.

    Assise en pierre dure de Frontenac.

    Colonne en pierre de Lavonot (base, fût, chapiteau).

    Sculpture du tore de laurier de la base et des oves du chapiteau.

    Sculpture des 3 palmes et des 3 médailles".

    AC Soussans, Plans : Marché de gré à gré pour fourniture d´un coq, destiné à surmonter le monument érigé à la mémoire des enfants morts pour la France, entre Jean Duranton, fondeur à Paris, boulevard Voltaire, n°58 et M. Alfred de Luze, maire de la commune de Soussans, 24 juin 1921.

    "Coq de 0 m 80 de haut en fonte de fer sur terrasse carrée, doré à la feuille, livrable en gare de Margaux (1617 frcs)".

Références documentaires

Documents d'archives
  • AC Soussans, Plans des communaux et des constructions : Projet de monument commémoratif aux morts pour la France, Alaux (architecte) , 17 juin 1919.

  • AC Soussans, Plans : Erection d´un monument à la mémoire des Enfants de la commune morts pour la France : devis estimatif, 1er mai 1920.

  • AC Soussans, Plans : Marché de gré à gré pour fourniture d´un coq, destiné à surmonter le monument érigé à la mémoire des enfants morts pour la France, entre Jean Duranton, fondeur à Paris, boulevard Voltaire, n°58 et M. Alfred de Luze, maire de la commune de Soussans, 24 juin 1921.

  • AD Gironde, 2O 3840 : Construction d'un monument commémoratif : marché de réception définitive des travaux, 12 avril 1921.

Documents figurés
  • Projet de monument aux morts. Plan, par Alaux (architecte), 23 avril 1919 [AC Soussans, Plans].

  • Érection d'un monument à la mémoire des Enfants de la commune morts pour la France. Plan, par Alaux (architecte) ; Gilet, 1er mai 1920 [AD Gironde, 2O 3840].

  • Marché de gré à gré pour fourniture d´un coq, destiné à surmonter le monument érigé à la mémoire des enfants morts pour la France. Courrier à entête Fonderies et Ateliers de construction du Val d´Osne, 24 juin 1921 [AC Soussans, Plans].

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire