Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Monument aux morts de la guerre de 1914-1918

Dossier IA33008342 inclus dans Cimetière réalisé en 2014

Fiche

Appellations de la guerre de 1914-1918
Dénominations monument aux morts
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite)
Adresse Commune : Saint-Seurin-de-Bourg
Lieu-dit : la Pièce de Saint-Seurin
Cadastre : 2014 A1 192

En 1920, le conseil municipal décide d’ériger un monument commémoratif pour les habitants morts pendant la Première Guerre mondiale.

Le projet consiste en la construction d’un dépositoire et d’un monument en pierre, dessinés par l'entrepreneur Eugène Berneleau et réalisés par le maçon Galby. La municipalité commande un jeu de plaques de marbres portant à la fois les noms de ceux qui sont morts pendant le conflit de 1870 et ceux morts pendant la Première Guerre mondiale, à installer sur le monument. Un second jeu de plaques commémoratives est également commandé pour être installé dans la mairie.

L’ensemble est terminé en juin 1921.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1921, daté par source
Auteur(s) Auteur : Berneleau Eugène,
Eugène Berneleau

Établi à Saint-Seurin-de-Bourg.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur de maçonnerie, attribution par source

Le monument commémoratif et la stèle de dépositoire sont situés dans la partie sud-ouest du cimetière.

Le monument se compose de deux degrés et d’un obélisque. Il porte sur sa face sud une plaque commémorative de marbre noir. Sur la face postérieure, deux plaques de marbre blanc contiennent une liste supplémentaire de noms des morts pour la France. Sur les faces latérales sont gravées d’une part : "GLOIRE / A NOS / HEROS" et d’autre part : "AUX / DÉFENSEURS / DE LA / PATRIE".

A côté du monument, le dépositoire, surmonté d’une stèle en pierre ornée d'une plaque en marbre blanc, porte la même liste de noms.

Murs calcaire pierre de taille
marbre
Statut de la propriété propriété publique

Annexes

  • Complément documentaire

    AM Saint-Seurin-de-Bourg, séance 1920. Plaques commémoratives et leur emplacement dans le cimetière, 18 avril 1920 : "Monsieur le maire rend compte du produit de la souscription pour l'érection d'un monument commémoratif des enfants de la commune morts pour la France. […] Le conseil municipal décide qu'il y a lieu de faire préparer les plaques de marbre que les noms et prénoms de ceux qui sont morts se rapportant à la Guerre de 1870-1871 y seront inscrits par ordre alphabétiques et que ceux dont la mort se rapporte à la Guerre de 1914-1918, les noms et les prénoms seront suivis du millésimes et inscrits pour chaque année par ordre alphabétique […] et sur la plaque de la mairie moins haute et plus large, les noms se rapportant à la Guerre de 1870-1871 seront inscrits en tête sur une seule colonne et ceux se rapportant à la Guerre de 1914-1918 seront inscrits sur deux colonnes. Le conseil municipal décide en outre qu'il sera établi une plaque supplémentaire pour l'inscription des noms de ceux qui viendront à décéder des suites de leurs blessures après leur renvoi dans leur foyer. Le croquis du monument présenté par M. Berneleau est accepté par le consul qui se rend au cimetière pour en déterminer l'emplacement. Il est décidé que ce monument sera élevé au milieu du premier carré de gauche sur le dépositoire que le conseil municipal va faire construire".

    AD Gironde, 2 O 3566. Devis d'un caveau dépositoire sur lequel sera élevé le monument commémoratif aux enfants de la commune morts pour la France - cahiers des charges, 10 juillet 1920 : "Dimensions du caveau : extérieur : longueur 3 mètres, largeur 2m26, profondeur 2 mètre. Épaisseur des murs verticaux et de la voute 0m38. Voute en plein cintre, le tout en pierre de St-Laurent de bonne qualité d'une solidité capable de supporter le monument, façade au sud dans laquelle sera pratiquée une porte carrée de 0m70 de coté fermée d'une seule pièce. La base du monument sera au niveau du sol, en bas. Il sera construit en pierre fine blanche de St-Laurent."

Références documentaires

Documents d'archives
  • Établissement des plaques pour le monument commémoratif, 18 avril 1920.

    Archives municipales, Saint-Seurin-de-Bourg : registre de délibérations de 1920
  • Procès verbal de réception des travaux de construction d'un monument commémoratif et d'un caveau dépositoire dans le cimetière de St-Seurin-de-Bourg, 15 juin 1921.

    Archives départementales de la Gironde : 2 O 3566
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Bordes Caroline