Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption

Monument aux morts de la guerre de 1914-1918

Dossier IM64004099 réalisé en 2019

Fiche

Dénominations monument aux morts
Appellations de la guerre de 1914-1918
Aire d'étude et canton La Bastide-Clairence (commune)
Adresse Commune : La Bastide-Clairence
Emplacement dans l'édifice porche ("préau-cimetière"), façade nord de l'église, côté ouest

La conception du monument, dont les plans sont datés du 1er septembre 1922, est due aux frères jumeaux Jean (1894-1961) et Joseph (1894-1960) Soupre, architectes associés à Bayonne - Jean, diplômé à peine trois mois plus tôt (le 7 juin 1922), n'associera toutefois officiellement son frère qu'en février 1923. Leur agence, sous la raison sociale "J. & J. Soupre architectes", aura une influence décisive sur le développement de l'architecture néo-basque sur la côte atlantique.

La réalisation de la stèle fut confiée à l'entrepreneur C. Bon. Le bas-relief en bronze est l'œuvre du sculpteur Henri Dieupart (1888-1980), qui participa à la réalisation d'au moins deux autres monuments aux morts, ceux de Chelles et de Noisy-le-Sec (1923). La fonte fut réalisée par la Fonderie coopérative des artistes, fondée à Paris 14e (26, rue Bezout) en décembre 1920 et qui fit faillite en 1938. Henri Dieupart faisait partie des membres fondateurs de la société (avec Henry Arnold, François Cogné, Charles Favre-Bertin, Paul Landowski, Roger Bloche, Marcel Temporal et Jacques Petitot).

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1922, daté par source, porte la date
Lieu d'exécution Commune : Bayonne
Lieu d'exécution Commune : Paris
Auteur(s) Auteur : Soupre Joseph,
Joseph Soupre (1894 - 1960)

Pascal Gabriel Antoine Joseph Soupre, architecte bayonnais, né le 27 mars 1894 et mort le 2 janvier 1960 à Épinay-sur-Seine (Seine-Saint-Denis), frère jumeau de Jean Soupre (1894-1961).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source, signature
Auteur : Soupre Jean,
Jean Soupre (1894 - 1961)

Architecte bayonnais, né le 27 mars 1894 et mort en 1961, frère jumeau de Joseph Soupre (1894-1960).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
architecte, attribution par source, signature
Auteur : Dieupart Henri,
Henri Dieupart (1888 - 1980)

Sculpteur, élève d'Injalbert, sociétaire des Artistes français.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
sculpteur, signature
Auteur : Bon C.,
C. Bon

Entrepreneur en maçonnerie dans la première moitié du XXe siècle.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
entrepreneur, signature
Auteur : Fonderie coopérative des artistes,
Fonderie coopérative des artistes

Les sculpteurs Henry Arnold, François Cogné, Henri Dieupart, Charles Favre-Bertin, Paul Landowski, Roger Bloche, Marcel Temporal et Jacques Petitot (mouleur-fondeur) se groupèrent pour créer, en décembre 1920, une fonderie coopérative, "société à capital et personnel variable" dans le "but [...] de concilier, d’accorder et de faire collaborer des intérêts moraux et matériels solidaires, c’est-à-dire artistes et ouvriers d’art qualifiés, travaillant dans un but commun, au meilleur des traditions corporatives et d’exécution impeccable des travaux en réaction mercantile contre les industries essentiellement préoccupées de rendement". La société fit faillite en 1938 et fut liquidée en juin 1946. Source : e-monumen.net.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
fondeur, signature

Monument aux morts composé d'une large stèle en calcaire sur degré, adossée contre la partie droite du mur antérieur de l'église. Un long bas-relief rectangulaire horizontal en bronze est encastré dans l'avant-corps central en forme de tombeau. Sous le relief figurent la dédicace et les armoiries de la ville, sculptées en réserve. Les noms des soldats morts sont gravés en cinq colonnes au-dessus du relief. Le couronnement en bâtière de la stèle est amorti d'une croix en ronde-bosse rapportée. Deux plaques gravées aux noms des morts de la Seconde Guerre mondiale ont été ajoutées au bas du corps central ; deux autres, dédiées aux morts de la guerre d'Algérie, sont scellées au extrémités du soubassement.

Catégories taille de pierre, bronze d'art
Structures d'applique rectangulaire horizontal
Matériaux calcaire, poli, mouluré, décor à relief en réserve, gravé
bronze, fondu, ciselé
Mesures h : 310.0
la : 340.0
Précision dimensions

Dimensions totales. Avant-corps central : h = 120 ; la = 225. Bas-relief : h = 33 ; la = 193. Stèle : h = 190 ; la = 301.

Iconographies de profil, soldat, mort, uniforme
La Croix, faisceau, laurier
écu, armoiries
Précision représentations

Le relief en bronze représente un Poilu mort, de profil vers la droite, revêtu de son uniforme, son casque Adrian sur la tête, étendu à même le sol. Le pourtour intérieur mouluré de la stèle en calcaire évoque des faisceaux de licteur noués. Le fronton en bâtière de la stèle est amorti d'une croix latine flanquée de deux branches de laurier (peintes en vert sombre). La dédicace aux morts, sous le bas-relief, encadre les armoiries de la ville de La Bastide-Clairence : "Losangé d'or et de gueules, à la fasce d'or" (la fasce n'est toutefois pas dorée).

Inscriptions & marques dédicace, en relief
signature, gravé
date, gravé
armoiries, sculpté, peint
Précision inscriptions

Dédicace (relief en réserve sous le bas-relief) : A NOS MORTS POUR LA PATRIE. Inscription (gravée et dorée sur la plaque ajoutée sous le relief) : 1939-1945.

Signature (gravée à l'extrémité droite de la stèle) : J. J. SOUPRE / [(architectes D]PLG) [inscription partiellement dissimulée par une plaque ajoutée en 1962]. Signatures (gravées sur la tranche droite de la stèle) : DIEUPART. Stat / BON. C. Ent.

Signatures et date (aux angles inférieurs gauche et droit du bas-relief en bronze) : FONDERIE COOVE DES ARTISTES PARIS ; H. Dieupart 1922.

Armoiries : voir iconographie.

États conservations bon état
Statut de la propriété propriété de la commune

Références documentaires

Documents d'archives
  • Projet pour le monument aux morts de la commune de La Bastide-Clairence (plan, élévation et coupe), par l'architecte Joseph Soupre, Bayonne, 1er septembre 1922.

    Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques : 2 O
Bibliographie
  • Jean et Joseph Soupre, tandem d'architectes bayonnais. Villes et pays d'art et d'histoire. Bayonne [s.d.]

  • LALANNE Guy (dir.). La Bastide Clairence. Ciboure : Jakintza, 2018.

    p. 88-90

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe