Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Monument à Eugène Le Roy

Dossier IA24001332 inclus dans Ville de Montignac réalisé en 2011

Fiche

Appellations monument à Eugène Le Roy
Dénominations monument
Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère - Montignac
Adresse Commune : Montignac
Adresse : place Léo Magne

En 1927, soit vingt ans après la mort d'Eugène Le Roy (1836-1907), la commune de Montignac rend hommage au romancier qui a fait d'elle sa terre d'élection. Cette commémoration a un parfum politique : radical et anticlérical, Le Roy est glorifié à l'initiative d'hommes appartenant à la même famille politique que lui, le député Yvon Delbos et le sénateur Ferdinand de La Batut. C'est Gabriel Forestier (1889-1969), un jeune sculpteur originaire d'Eymet, qui est choisi pour honorer le romancier ; le buste est coulé par la maison Barbedienne. Le buste d'Eugène Le Roy vient clore une série de monuments commémoratifs dont il obtient commande grâce au soutien du sénateur de La Batut. Le monument fait partie des bronze sauvés de la fonte sous la Seconde Guerre mondiale.

Période(s) Principale : 2e quart 20e siècle
Dates 1927, daté par source
Auteur(s) Auteur : Forestier Gabriel, sculpteur, signature
Auteur : Barbedienne, fondeur, signature

Le buste en bronze repose sur un socle de plan carré portant le nom des œuvres les plus connues de Le Roy, évoquées par quatre bas-reliefs, un sur chacune des faces du socle.

Murs pierre
bronze
Techniques sculpture
Représentations portrait homme
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Ferlier Ophélie