Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Eglise paroissiale Saint-Pierre

Mécanisme d'horloge

Dossier IM40006338 réalisé en 2016

Fiche

Dénominations mécanisme d'horloge
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Banos
Emplacement dans l'édifice clocher

Ce mécanisme d'horloge porte la marque de Marie et Louis Joly, horlogers à Ferrières (Oise), qui avaient racheté en 1898 l'entreprise Vérité & Renard. L'exemplaire de Banos fut offert en 1913 par Bertrand de Galard (1853-1928), marquis de Galard de l'Isle-Bozon en 1896 après son frère Hector, conseiller général de Saint-Sever de 1901 à 1912. Le marquis possédait, par héritage de sa mère Françoise de Captan, le château de Captan à Audignon, commune limitrophe de Banos et dont il fut le maire pendant quarante ans.

Période(s) Principale : 1er quart 20e siècle
Dates 1913, porte la date
Lieu d'exécution Commune : Ferrières
Auteur(s) Auteur : Joly Marie et Louis,
Marie et Louis Joly

Frères, ingénieurs des Arts et Métiers, horlogers ; rachètent en 1898 l'entreprise d'horlogerie Vérité & Renard à Ferrières (Oise), qu'ils développent en exportant des horloges dans le monde entier par le biais des colonies. La fille de Louis Joly, Laure, épouse Eugène Huchez, qui prend en 1930 la direction de l'entreprise familiale, que la famille possède encore aujourd'hui.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
horloger, signature
Personnalité : Galard de l'Isle-Bozon Joseph Bertrand de, dit(e) marquis de Galard,
Joseph Bertrand de Galard de l'Isle-Bozon , dit(e) marquis de Galard (1853 - 1928)

Prénom usuel : Bertrand. Né à Paris le 15 novembre 1853, mort au château de Captan à Audignon près Saint-Sever (Landes) le 12 juillet 1928. Second fils du marquis Rose Philippe Hippolyte de Galard de l'Isle-Bozon (1806-1876) et de Françoise-Joséphine de Captan (1816-1880), frère cadet du marquis Hector (1835-1896), auquel il succède dans le titre de marquis. Officier de cavalerie, conseiller général du canton de Saint-Sever (1901-1911), maire d'Audignon (1888-1928). Épouse à Paris, le 9 juin 1883, Ambroisine Charlotte Élisabeth d'Estampes (1859-1943), fille du marquis Jacques d'Estampes et d'Alix de Veau de Robiac, dont il a trois enfants : Pierre (1884-1893), Madeleine, baronne Bernou de Rochetaillée (1887-?), et Amélie, marquise du Dresnay (1895-1990).


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
donateur

Le mécanisme d'horloge à poids repose sur un châssis rectangulaire en fonte et fer à montants galbés, lui-même posé sur une plate-forme en chêne ; il comprenait (à l'origine) un système d'engrenage, un balancier pendulaire, deux ensembles de roues dentées en bronze fixées sur des tambours et un cadran émaillé blanc à cercle de laiton doré (numérotation en chiffres romains).

Catégories horlogerie
Structures plan, rectangulaire
Matériaux fer
fonte de fer
laiton
Mesures h : 60.5
la : 71.0
Iconographies ornementation, volute
Précision représentations

Volutes affrontées et adossées, découpées sur les faces antérieure et postérieure du châssis.

Inscriptions & marques marque d'auteur, peint, sur l'oeuvre
inscription concernant le donateur, gravé, sur partie rapportée
Précision inscriptions

Marque d'horloger (sur le cadran émaillé) : M. & L. JOLY / FERRIÈRES (Oise). Inscription concernant le donateur (gravée sur une plaque de laiton rivée au châssis) : DON / DE Mr LE MARQUIS / DE GALARD / CONSEILLER GÉNÉRAL 1913.

États conservations hors état de marche
mauvais état
manque
Statut de la propriété propriété de la commune (?)
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe