Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Saint-Étienne

Manuscrit : Cinq messes par Jean-Barthélemi Sarciat

Dossier IM40003995 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations manuscrit
Titres Cinq messes par Jean-Barthélemi Sarciat
Aire d'étude et canton Dax sud
Adresse Commune : Narrosse
Emplacement dans l'édifice sacristie

Jean-Barthélemi (ou Barthélemy) Sarciat naquit vers 1812 à Orist (canton de Peyrehorade), de l'union du laboureur Pascal Sarciat (1786-1840) et de Marie Laborde (1782-1835). Il devint instituteur à Œyreluy (canton de Dax-Sud) au début de la monarchie de Juillet, peut-être en 1833, date de la loi Guizot sur l'instruction primaire. Les trois premières messes du manuscrit furent composées en 1833 ("messe du second ton"), 1834 ("messe italienne") et 1836 ("messe carmélite") ; les messes "jésuite" et "bordelaise" et le Stabat Mater inachevé ne portent aucune date et peuvent être postérieurs de quelques années. Le manuscrit, sans doute confié au curé d'Œyreluy pour une exécution musicale en l'église Saint-Pierre, a été déplacé à l'église voisine de Narrosse à une date inconnue, probablement par un desservant commun aux deux paroisses.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Dates 1833
1834
1836
Lieu de provenance Édifice ou site : Aquitaine, 40, Oeyreluy
Lieu d'exécution Édifice ou site : Aquitaine, 40, Oeyreluy
Auteur(s) Auteur : Sarciat Jean-Barthélemi, compositeur, dessinateur

Grand cahier broché couvert de papier bleu, composé de 47 folios non paginés, dont 46 utilisés (sur le recto seulement) et un folio vierge à la fin. Portées musicales de quatre lignes tracées à la règle et à l'encre noire ; notes carrées et losangiques (comme les neumes médiévaux) de couleur noire, rouge et jaune-orangé. Décor dessiné au crayon, à la plume et aux encres de couleur, et rehaussé de gouache polychrome. Composition : "messe du second ton" (6 folios), "messe italienne" (7 folios), "messe carmélite" (10 folios), "messe jésuite" (14 folios), "messe de Bordeaux" (8 folios), "Stabat Mater" inachevé (1 folio). Chaque messe comporte le Kyrie, le Gloria, le Credo, le Sanctus et l'Agnus Dei ; le Stabat Mater ne compte que les 12 premières mesures (jusqu'à "dum pendebat filius").

Catégories dessin
Structures rectangulaire vertical
Matériaux papier, support, gouache, encre

Précision dimensions

h = 46 ; la = 30.

Iconographies ange : musicien
oiseau
tête
ornementation, guirlande, fleur
Précision représentations

Dessins au crayon, à l'encre et à la gouache : au-dessus du titre de la "messe du second ton", deux grands anges disposés en miroir, debout sur des guirlandes de feuillages ; au 4e folio de la "messe du second ton", à la fin du Credo, un grand oiseau au plumage multicolore entouré d'arabesques ; au-dessus du titre de la "messe italienne", deux anges en vol, la taille ceinturée d'écharpes à franges, soutenant un grand cartouche cordiforme dans lequel s'inscrivent un coeur ouvert et un angelot vu de face ; au début du Gloria de la "messe italienne", une tête d'homme de profil à gauche, coiffée d'un chapeau à plumet ; à la fin du Credo de la "messe italienne", une large arabesque de plumes ; autour du cartouche final de la "messe italienne", des rameaux d'olivier en sautoir ; au titre et au cartouche final de la "messe carmélite", des couronnes de feuilles jaunes et rouges. Titres et lettrines ornés.

Inscriptions & marques inscription concernant le titre, manuscrit
signature, manuscrit
marque de collection, imprimé
Précision inscriptions

Chacune des six compositions (cinq messes et Stabat) est introduite par un titre calligraphié : 1833. / Par / SARCIAT / MESSE / du second ton à deux parties ; Messe / Italienne, à deux parties ; Messe / Carmélite, 6 ton (sic) ; MESSE / JESUITE ; MISSA / Burdigalensis, Quinti toni, vulgo Dicta ; Stabat. La "messe italienne" et la "messe carmélite" comportent en outre un cartouche calligraphié final, à l'encre noire pour la première, rouge pour la seconde : fin de la messe italienne, Ecrite par la main / du sieur Jean Barthélemi Sarciat fils, / instituteur primaire dans l'an 1834 Oeyre-luy / Sarciat ; fin / de la messe Carmélite, écrite / par la main de son maître / Jean-Barthélemi Sarciat / Instituteur primaire de la commune / d'Oeyre-luy, fait l'an 1836, mois d'Aout. / SARCIAT. Ex-libris (au tampon encré gris-bleu, au début de la "messe du second ton", au début du Sanctus et à la fin de l'Agnus Dei de la "messe italienne" et à la fin de la "messe carmélite") : inscription "J. B. SARCIAT / INSTITUTEUR" entourant un écusson au meuble non indentifié (un arbre ?) flanqué de deux rameaux de chêne, le tout dans un ovale horizontal.

États conservations mauvais état
Précision état de conservation

Couverture en mauvais état, bas de pages déchirés, rousseurs, taches, traces d'humidité. L'intérieur des plats de couverture a été renforcé par collage de feuillets imprimés, en remploi, provenant d'un registre de recensement, probablement celui de mai 1832 (colonnes titrées "Cultes", "Maladies et infirmités apparentes", "Observations").

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe