Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil
Église paroissiale Notre-Dame-de-l'Assomption

Maître-autel (autel, gradin d'autel, tabernacle)

Dossier IM40005405 réalisé en 2014
Dénominations autel, gradin d'autel, tabernacle
Aire d'étude et canton Mugron
Adresse Commune : Baigts
Emplacement dans l'édifice choeur

L'autel, contrairement au retable, qui doit dater des travaux effectués dans le chœur en 1780, n'est pas antérieur aux premières décennies du XIXe siècle.

Période(s) Principale : 1er quart 19e siècle

Degré d'autel en chêne teinté et ciré, à trois marches, avec angles coupés et décor de marqueterie sur la plate-forme. Autel-tombeau d'élévation trapézoïdale, légèrement galbé, couronné d'une gorge en cavet droit ; table en assemblage de planches de chêne, avec angles antérieurs en quart-de-rond et rive adoucie ; gradin droit (refait). Tabernacle : armoire eucharistique de plan trapézoïdal, d'élévation droite, flanquée de larges volutes angulaires sur la face, avec porte cintrée à oreilles en bois doré ; dais d'exposition de plan semi-circulaire à six colonnettes torses corinthiennes portant un cul-de-four ajouré ; de part et d'autre de l'armoire, des ailes concaves à découpe en cavet renversé reliant l'armoire à des panneaux latéraux rectangulaires. Le tombeau d'autel est peint en blanc (structure) et faux marbre brèche brun-jaune ; son décor est en bas relief rapporté, en bois doré (à la bronzine) ; le gradin est peint uniformément en blanc, comme l'armoire du tabernacle, dont les ailes sont peintes en faux marbre jaune veiné ; la porte du tabernacle et le dais d'exposition sont entièrement dorés (à la feuille pour la porte, à la bronzine pour le dais).

Catégories menuiserie, sculpture
Structures plan, rectangulaire élévation, galbé
Matériaux chêne, (?), mouluré, décor en bas relief, décor dans la masse, décor rapporté, peint, faux marbre, doré à la feuille d'or à l'eau, peint faux or, apprêt gravé
Mesures h : 297.5
la : 245.0
Précision dimensions

Autel : h = 91 ; la = 245 ; pr = 98 ; gradin : h = 14 ; tabernacle : h = 77,5 ; la = 67,5 ; exposition : h = 115 (sans la croix sommitale).

Iconographies Coeur Sacré de Marie, flèche, palme, Pélican mystique, Triangle trinitaire
ornementation, volute, feuille d'acanthe, agrafe, chapiteau corinthien, frise, croix tréflée
Précision représentations

Cœur sacré de la Vierge percé d'une flèche, dans un cartouche trilobé constitué de palmes d'acanthe, en relief sur la face du tombeau d'autel ; autres palmes et volutes aux angles antérieurs. Triangle trinitaire en gloire surmontant le Pélican mystique, lui-même jugé sur un arbre écimé, sur fond de quadrillage gravé en reparure, sur la porte du tabernacle ; large volute à double enroulement, sculptée et gravée en reparure de rameaux d'olivier à chaque angle antérieur de l'armoire eucharistique ; colonnettes torses à chapiteau corinthien, rinceaux d'acanthe et rocailles sur la frise de l'entablement du dais d'exposition, croix sommitale tréflée.

États conservations partie remplacée
repeint
Précision état de conservation

Plinthe et traverse inférieure du tombeau d'autel refaites ; gradin remplacé ; dorure refaite à la bronzine.

Statut de la propriété propriété de la commune
Intérêt de l'œuvre À signaler

Références documentaires

Documents d'archives
  • Monographie paroissiale de Baigts, 1888.

    Archives départementales des Landes : 16 J 18 b
  • Inventaire des biens dépendant de la fabrique (9 mars 1906).

    Archives départementales des Landes : 70 V 26/5
Bibliographie
  • CABANOT Jean, MARQUETTE Jean-Bernard, SUAU Bernadette. Guide pour la visite de quelques églises anciennes de Chalosse. Amis des Églises anciennes des Landes. Dax : Barrouillet, 1987.

    p. 11-13
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Maisonnave Jean-Philippe