Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maisons

Dossier IA33006781 réalisé en 2011

Fiche

Précision dénomination maisons en série (série de 2)
Parties constituantes non étudiées cour, chai
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Saint-Ciers-sur-Gironde
Adresse Commune : Braud-et-Saint-Louis
Lieu-dit : le Port
Adresse : 15 route du Port
Cadastre : 1827 D 383, 385 ; 2010 D 29, 30

Les deux maisons datent probablement du 3e quart du 18e siècle, d'après les ouvertures en arc segmentaire moulurés, la modénature soignée et les formes chantournées. Elles sont visibles sur le plan cadastral de 1827 et adoptent la même configuration qu´aujourd’hui. A cette époque, selon les matrices cadastrales, le logis est (parcelle 383) appartient à Antoine Neveu et le logis ouest (parcelle 385) à Louis Gillet. Le nom de P. Neveu, comme propriétaire d'un cru produisant 10 tonneaux au Port de Braud, est mentionné dans l'édition de 1874 de Bordeaux et ses vins. L'édition de 1898 mentionne les frères Eugène et Victor Neveu et une production de 58 tonneaux. Enfin, le nom de Largeteau apparaît dans l'édition de 1929, avec la production de 90 tonneaux.

Période(s) Principale : 3e quart 18e siècle

Situées en alignement sur la rue au nord, ces maisons jumelles sont contigües et se distinguent par le soin apporté à leur modénature. En rez-de-chaussée et dotées d´un comble à surcroît, elles sont chacune divisées en deux unités : la première, encadrée de pilastres à bossage, est rythmée de deux travées avec l´ajout de tables décoratives entre chacune d´elles ; la seconde, légèrement plus basse et plus large, présente des ouvertures irrégulières. Les portes et les baies sont en arcs segmentaires et une corniche en doucine court le long des façades. La toiture couverte de tuiles creuses est à longs pans. Leur élévation postérieure donne sur une cour.

La maison localisée à l´est a conservé son aspect d´origine, avec un parement constitué de pierres de taille et un angle nord-est arrondi. Sommée d´une corniche, la porte en arc segmentaire est encadrée d´un large tore et d´une gorge et surmontée d´une agrafe. Son huisserie a conservé ses ferrures anciennes. La distribution intérieure est organisée selon un long couloir répartissant les pièces, au bout duquel se trouve un escalier en charpente donnant accès au grenier. La pièce située à l´est, correspondant probablement à l´ancienne cuisine, est équipée d'une imposante cheminée à décor chantourné.

La maison à l´ouest est recouverte d´un badigeon et a connu des transformations (baie ouest transformée en porte, ajout d´une génoise et absence de cordon).

Murs calcaire pierre de taille
moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
Typologies Logis juxtaposés en rez-de-chaussée

Estuaire

TRAVEE 2
FORBAIE linteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre) ; arc segmentaire (porte) ; arc segmentaire (fenêtre) ; corniche (porte) ; agrafe (porte) ; chambranle mouluré (porte) ; tore (porte) ; gorge (porte) ; chambranle mouluré (fenêtre)
POSRUE en alignement
POSPARC sur rue
Statut de la propriété propriété privée
(c) Conseil départemental de la Gironde ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Riberolle Jennifer