Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maisons et fermes de la commune de Montpon-Ménestérol

Dossier IA24001197 réalisé en 2009

Fiche

Á rapprocher de

Voir

Aires d'études Montpon-Ménestérol
Dénominations maison, ferme
Adresse Commune : Montpon-Ménestérol

La maison de Marcillac, construite à la fin du Moyen Age, constitue un exemple unique de construction ancienne en pan de bois sur l'aire d'étude.

La carte de Belleyme figure l'habitat en place dans la seconde moitié du 18e siècle. Assez dispersé, il s'est développé principalement dans la vallée de l'Isle où se trouvent les terres fertiles les mieux adaptées à la culture céréalière. La vigne est cultivée sur les coteaux, de part et d'autre de la rivière et sur les flancs les mieux exposés des vallons secondaires. Au nord de la commune, la forêt, omniprésente, est constellée de clairières de défrichement au centre desquelles se sont implantées une ou plusieurs exploitations (les Biarnais, Toupinier) à l'origine des hameaux actuels. Les fermes en pan de bois sont rares et mal conservées. Dans la plupart des cas, attribuables aux 18e ou 19e siècles, il s'agit d'édifices très remaniés. L'essentiel du bâti date du 19e siècle et du début du 20e siècle. Dans le centre-ville, les façades ont été reconstruites lors des alignements de la seconde moitié du 19e siècle (rue du Maréchal Foch). Une périphérie pavillonnaire a vu le jour durant l'entre-deux-guerres (avenue de la Libération).

Période(s) Principale : 15e siècle , (?)
Principale : 18e siècle
Principale : 19e siècle
Principale : 20e siècle

85 maisons ou fermes ont été repérées dans le cadre de l'inventaire de la commune de Montpon-Ménestérol ; 5 ont été étudiées. La majorité des édifices se situent dans le bourg de Montpon-Ménestérol et des anciennes communes de Montignac et Ménestérol (60), en écart (20) ou sont isolés (4).

Les fermes représentent moins d'un quart des édifices repérés et aucun type ne se distingue. Les fermes au logis individuel, fermes dissociées linéaires et fermes-bloc allongées sont représentées dans des proportions proches ; quelques fermes dissociées à plan en U ont aussi été repérées. Seuls 10% des édifices ne possèdent ni cour ni jardin. La majorité des constructions de ville comprend un étage carré (58%), quelques unes deux étages carrés (16%), notamment place Gambetta et rue Thiers. 26% environ sont en rez-de-chaussée. Les habitations de la première moitié du 19e siècle possèdent souvent un comble à surcroît. Enfin, 20% des maisons ou fermes repérées comprennent une cave.

Les constructions en pan de bois hourdé de torchis ou de brique ne concernent que 3 édifices sur les 85 repérés. La densité du bâti urbain pondère les données statistiques. Une majorité de maisons sont enduites, ce qui ne permet pas de déterminer les matériaux employés ; le reste est principalement bâti en pierre de taille. Plusieurs séchoirs à tabac (à Marcillac notamment) sont constitués d'un solin de quelques assises en pierre de taille ou parpaings surmontées d'un essentage de planches disposées à la verticale ou à l'horizontale.

Une majorité d'édifices est recouverte de toits à longs pans aux murs-pignons découverts, d'autres sont protégés par des toits à longs pans et croupes. L'usage de la tuile creuse domine largement celui des tuiles plate et mécanique. L'ardoise est plus rare, y compris sur les maisons de notable du centre.

On note quelques façades décorées, d'inspiration néogrecque.

Typologies ferme-bloc allongée, ferme dissociée linéaire, ferme dissociée à plan en U, ferme au logis individuel, maison de maître, maison de maître de type chartreuse, maison de notable, pavillon, pavillon de type villa, pavillon de type loi Loucheur, maison de ville simple, maison de ville bourgeoise, maison de ville mixte
Toits ardoise, tuile creuse, tuile plate, tuile mécanique
Murs brique
enduit
moellon
pierre de taille
pan de bois
Décompte des œuvres bâti INSEE 2341
repérées 85
étudiées 5

Références documentaires

Documents d'archives
  • A.D. Dordogne. Plan cadastral napoléonien de Montpon-sur-l'Isle. Dessin et encre sur papier, 1843.

Documents figurés
  • Carte de Cassini, feuille n° 71, levée et publiée entre 1762 et 1766, éch. 1/86 400.

  • Carte de Belleyme, planche n°21, 1762-1783.

  • A.D. Dordogne. Plan cadastral napoléonien de Ménestérol-Montignac. Dessin et encre sur papier, 1844.

  • IGN. Carte topographique de la France à 1/50 000 : Montpon-Ménestérol. Série orange, feuille 1735. 2e éd., Paris, IGN, cop. 1981.

Liens web

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Dordogne - Marabout Vincent - Pagazani Xavier - Provost Marion