Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA33006024 inclus dans Ville réalisé en 2012

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Pauillac
Adresse Commune : Pauillac
Adresse : 20 rue Etienne-Dieuzède
Cadastre : 2012 AW 277 ; 1825 D1 467

Un bâtiment figure à cet emplacement sur le plan cadastral de 1825. La façade a peut-être été remaniée au moment des travaux d'alignement de la rue Lagrange entre 1836 et 1844.

Période(s) Principale : 1ère moitié 19e siècle

Accès cave. Corniche moulurée.

Murs calcaire
bossage
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée
Couvertures toit à longs pans

Estuaire

TRAVEE 5
FORBAIE plate-bande (porte) ; plate-bande (fenêtre)
POSRUE en alignement
POSPARC sur rue
Statut de la propriété propriété privée

Annexes

  • Documentation sur la rue Etienne Dieuzède

    AC Pauillac, Registre de délibérations 1799-1822, Alignement, 11 germinal an 10 (1er avril 1802).

    Construction d'une bâtisse par Jean-Jacques Lacaussade sur un emplacement situé dans la rue des granges, vis à vis le chay de citoyen Castéja père : alignement de la façade ; longueur de la rue des Granges = 24 pieds et que sa direction vers la rivière soit le plus droit possible.

    -AC Pauillac, Registre de délibérations 1825-1839, Réclamation du sieur Lacaussade, régisseur de la manufacture des tabacs à Toulouse, contre le nivellement de la rue Lagrange, 9 août 1835.

    Nivellement de la rue Lagrange qui lui est préjudiciable, les bâtiments qu'il occupe dans cette rue se trouvent obstrués et dépourvus d'issues pour l'exploitation de sa récolte. Ce propriétaire craint que par suite des travaux qui ont été exécutés dans cette partie de la Ville, les voitures ne puissent plus aboutir à ses bâtiments et qu’à la moindre pluie ses chais en soient inondés.

    -AC Pauillac, Registre de délibérations 1825-1839, Rapport de la commission relative au plan de Pauillac, 6 mai 1836.

    Largeur et description des rues ; proposition de poursuivre la rue Lagrange jusqu'à la rue Bordelaise.

    « La rue Lagrange partant de l’angle sud de la maison Rabère n°2 jusqu’au chai de M. Lacaussade, n°14 aura une largeur de 7m90 : la commission propose de continuer cette voie sur la même largeur jusqu’à la rue Bordelaise, elle serait d’une grande utilité pour cette partie de la ville, donnerait une valeur aux terrains et contribuerait à l’assainissement du quartier.

    La Petite rue Lagrange partant de l’angle sud du chai n°14 à M.Lacaussade jusqu’à l’angle de la bâtisse n°23 aurait 7m de ce point jusqu’à la place Franklin, elle n’aura que 6m de largeur.

    -AC Pauillac, Registre de délibérations 1825-1839, Élargissement de la rue Lagrange, 8 mai 1836.

    Il devient indispensable de donner à cette rue à son entrée sur le port la largeur convenable pour que les voitures puissent y circuler avec sécurité ; cession de terrain à obtenir de M. Gaillard.

    -AC Pauillac, Registre de délibérations 1839-1848, Procès-verbal de la commission chargée de l'examen du plan de la ville de Pauillac, 10 janvier 1844.

    La rue Lagrange partant du quai Duquêne devra se prolonger en ligne droite jusqu’à la rue Bordelaise et conserver sur toute son étendue une largeur de 7m30. La petite rue Lagrange partant du n°22 suivra une ligne droite jusqu’au n°24 où elle formera un angle et se dirigera directement jusqu’à la place Franklin ; elle aura sur toute son étendue une largeur de 7m.

    -AC Pauillac, Registre de délibérations 1861-1879, Réclamations relatives au prolongement de la rue Foy depuis la rue de Lagrange (?) jusqu'à celle du peyrat, 20 novembre 1865.14 janvier 1866 : percement projeté de la rue de Foy finalement rejeté.

    -AC Pauillac, Registre de délibérations 1879-1885, Changement des noms de rues, des quais et des places, 8 novembre 1879.

    rue Lagrange=rue Nationale

    -AC Pauillac, Registre des délibérations, 1916-1925, Changement noms de rues, 22 décembre 1918.

    rue Nationale=rue Victor-Emmanuel

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire