Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA40001936 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : 7 rue Saint-Jean
Cadastre : 1809 K 107 ; 1844 S 558 ; 2015 AY 170

La maison est située à l'arrière de l'abbaye bénédictine. Sous l'Ancien Régime et au 19e siècle, elle est la propriété de la famille Lafaurie. Installés à Saint-Sever depuis le 17e siècle au moins, les Lafaurie eurent des fonctions parlementaires importantes.

Une fenêtre de la façade latérale qui donne sur le jardin avant pourrait dater du 16e, voire du 17e siècle, de par son encadrement en pierre de taille chanfreiné. A l'arrière de la maison, une galerie de bois soutenue par des piliers en pierre coquillière jaune porte la date de 1633. Une fenêtre à meneau de bois sous le pignon de la façade arrière pourrait également dater de cette période.

Le plan d'alignement de la rue levé en 1809 décrit la maison comme ayant "un étage neuve", ce qui suppose une reprise importante de la construction à la fin du 18e siècle ou au début du 19e. Des décors de stuc sur le trumeau d'une cheminée à l'étage pourrait dater de la première moitié du 19e siècle, par comparaison avec d'autres décors repérés dans la ville.

L'écurie donnant dans le jardin à l'avant n'est pas figurée sur le plan cadastral de 1844. Selon le registre des augmentations et des diminutions de la matrice cadastrale, elle est construite en 1856.

L'escalier ainsi que des éléments de distribution ont été modifiés dans les années 1940.

Période(s) Principale : 2e quart 17e siècle
Principale : limite 18e siècle 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Principale : 2e quart 20e siècle
Secondaire : 16e siècle , (?)
Dates 1633, porte la date
1856, daté par source

La maison, allongée sur la parcelle, est pourvue de deux jardins, l'un à l'avant et l'autre à l'arrière.

Les façades sont enduites, à l'exception de celle en retour sur l'arrière, en pan de bois et brique laissée apparente. Une porte latérale en plein cintre est percée au rez-de-chaussée de la façade principale, rue Saint-Jean. Elle ouvre sur un couloir traversant. Le jardin à l'avant est accessible par le portail en ferronnerie et depuis le logis par des portes fenêtres en plein cintre au rez-de-chaussée.

Une galerie en charpente longe le jardin arrière. Elle est soutenue au rez-de-chaussée par des piliers maçonnés, alors que les poteaux de bois de l'étage sont renforcés d'un aisselier courbe.

Murs calcaire moellon enduit
brique
bois pan de bois enduit partiel
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Couvertures toit à longs pans croupe
Techniques décor stuqué
Représentations ornement végétal
Précision représentations

La hotte d'une cheminée au premier étage est décorée d'une table moulurée. Un décor végétal orne la partie supérieure.

La galerie de bois à l'arrière de la maison est remarquable du fait de sa structure et de la date portée.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables galerie ouverte

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre des augmentations et des diminutions des propriétés bâties, 1811-1911.

    Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 51
Documents figurés
  • Plan d'alignement de la rue Pavie, 1809. Dessin, encre et lavis.

    Archives municipales, Saint-Sever : 2 O 30
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1809.

    Section K Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 1
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1844.

    Section S Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 2
Bibliographie
  • Baron de CAUNA, Clergé et noblesse des Landes : Armorial. Bordeaux : Justin Dupuy, 1864.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Saint-Sever - Ferey Marie