Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA24003097 réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Monpazier (commune) - Monpazier
Adresse Commune : Monpazier
Adresse : 11 rue Saint-André
Cadastre : 1845 SU 210 ; 1986 AC 268

La maison est représentée sur le plan cadastral de 1845 et l'état des sections de la matrice précise qu'elle ne sera imposable au titre de la contribution foncière qu'en 1848 ; cette mention suggère que l'édifice vient de changer de vocation lors de l'établissement du cadastre (de bâtiment rural à maison, par exemple) ou que sa construction vient d'être achevée. La remise en bois est plus tardive, sans doute érigée au 20e siècle, de même que plusieurs ouvertures sont modifiées dans la seconde moitié du siècle.

Période(s) Principale : 2e quart 19e siècle
Secondaire : 20e siècle

La maison fait partie du "moulon", délimité par les rues Notre-Dame et Saint-André, qui borde le front nord de la bastide. Elle occupe une parcelle dont les dimensions ne sont pas exactement celles du parcellaire médiéval, situation courante dans ce "moulon" manifestement loti assez tard ou en tous cas très perturbé. Le bâtiment, tourné vers la rue Saint-André, précède une cour située en milieu de parcelle et accessible par un petit passage bordant le mur nord de la maison. A l'ouest, la propriété est close par une remise en bois.

Les baies présentent un encadrement rectangulaire très simple et l'enduit, bordé de bandes blanches et d'un soubassement imitant un appareil de pierre à l'est, masque l'ensemble des maçonneries qui pourraient permettre d'identifier des états successifs.

Murs calcaire moellon enduit d'imitation
Toit tuile creuse
Étages rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvertures toit à deux pans
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Monpazier - Quost Baptiste