Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA24003045 réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Monpazier (commune) - Monpazier
Adresse Commune : Monpazier
Adresse : 1 bis rue de la Clarté
Cadastre : 1845 SU 331 ; 1986 AC 444

La maison, qui possède en plusieurs endroits des maçonneries et aménagements remarquables, pourrait avoir été construite à la fin du Moyen Âge. Elle a toutefois été considérablement remaniée depuis, sans doute dans la seconde moitié du 19e siècle, comme l'attestent plusieurs ouvertures tournées vers la rue de la Clarté. Le plan cadastral de 1845 montre une occupation de la parcelle très différente de celle visible aujourd'hui : la partie antérieure, aujourd'hui en jardin, était alors bâtie jusqu'au droit de la rue Notre-Dame. Bien que le découpage des propriétés témoigne alors d'une occupation très bouleversée du "moulon", ce plan suggère qu'une "maison bloc" de conception ancienne a subsisté jusqu'au milieu du 19e siècle dans cette extrémité sans doute très prisée du "moulon" (proximité de l'église, bordure d'îlot).

Période(s) Principale : Fin du Moyen Age , (?)
Secondaire : 2e moitié 19e siècle

La maison appartient au "moulon" qui jouxte l'église au nord, délimité par les rues Notre-Dame et Saint-Joseph. Le bâtiment présente une largeur assez proche de celle du parcellaire médiéval, mais est cantonné à la partie postérieure de la parcelle : le tiers est, côté rue Notre-Dame, est aujourd'hui en jardin.

Si le rez-de-chaussé, rénové, ne recèle plus de vestiges notables, les parements de l'étage conservent de nombreuses traces : des césures démarquent par endroit un petit appareil de moellons assez soigné d'une maçonnerie plus chaotique. La cheminée est et le pourtour des baies à ébrasement du mur sud suggèrent eux aussi des reprises multiples, visibles également de l'extérieur (un piédroit en partie conservé, un jour à arc segmentaire) ; une baie haut placé - prise de jour, ancienne communication ? - occupe le mur nord, ainsi qu'un évier aménagé dans une niche dont les piédroits remploient des pierres de taille chanfreinées. La distribution et l'aménagement immobilier ont manifestement été modifiés à de nombreuses reprises... sans présenter toutefois de caractère assez marqués pour en faciliter l'analyse chronologique.

Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans pignon couvert
Escaliers escalier dans-oeuvre, escalier droit, en charpente
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Monpazier - Quost Baptiste