Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA40001901 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées boutique
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : 27 rue des Arceaux
Cadastre : 1809 K 145 Parcelle commune avec tout l’ilot ; 1844 S 118 ; 2015 AY 116

La maison est située dans le périmètre de la première enceinte de la ville, établie au 12e siècle. Son emprise sur la parcelle, en lanière et traversant, est caractéristique de ce quartier, ancien secteur commerçant au Moyen Âge.

Les deux cheminées conservées au premier et au second étages présentent des formes de la fin du 17e siècle ou du début du 18e siècle.

La façade a été reprise en 1725 comme l'indique l'inscription qui se déploie sur le bandeau horizontal en partie supérieure de l'"arceau" (arcade) : "LAFITTE FECIT ANNO MDCCXXV", soit Lafitte a fait l'an 1725. Les encadrements de fenêtres au second étage en arc segmentaire délardé datent de cette période. L'escalier ayant conservé sa rampe de bois à la première volée et à la rambarde du premier palier, conforte, de part son décor cette datation.

Les fenêtres rectangulaires du premier étage ont été refaites au 19e siècle.

La maison, visible sur des cartes postales du début du 20e siècle, ne parait pas avoir connu depuis de transformation de sa façade.

Le bâtiment arrière donnant sur la rue des Ursulines a été transformé en garage à la fin du 20e siècle.

Période(s) Secondaire : limite 17e siècle 18e siècle
Principale : 2e quart 18e siècle
Secondaire : 19e siècle
Dates 1725, porte la date
Auteur(s) Auteur : Lafitte,
Lafitte

Signature Saint-Sever en 1725.


Cliquer pour effectuer une recherche sur cette personne.
maçon, signature

La maison comporte deux corps de bâtiments organisés autour d'une cour intérieure et donnant chacun sur une rue.

Elle constitue la dernière de la série des maisons sur arcades ; l'élévation sur rue forme donc un angle pour connecter la maison voisine en retrait. La façade principale est soutenue par deux arcades en plein cintre et la façade latérale par une arcade identique. A l'exception des encadrements, de l'angle abattu et de la corniche en doucine en pierre de taille, la façade est enduite. Des bandeaux ménagent la transition entre les étages.

Le rez-de-chaussée est percé, sous les arcades, d'une porte piétonne avec imposte qui ouvre sur un couloir rejoignant la cour intérieure où se trouve l'escalier. Sa rampe en bois est composée de balustres en double poire de sections carrées. D'autres escaliers de ce type ont été repérés en cœur de ville. Il dessert deux pièces en enfilade. Les pièces donnant sur rue sont pourvues de cheminées au manteau et au trumeau moulurés. Elles sont surmontées d'une corniche.

Murs calcaire pierre de taille
appareil mixte enduit
Toit tuile creuse
Étages 2 étages carrés
Couvertures toit à longs pans croupe
Escaliers escalier de distribution extérieur : escalier tournant à retours sans jour, en charpente
Typologies 2

La maison est un témoin du parcellaire ancien de la ville. L'inscription qu'elle porte sur son bandeau en fait un bâtiment de référence.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre à signaler

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1809.

    Section K Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 1
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1844.

    Section S Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 2
  • Cartes postales anciennes, début du 20e siècle.

(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Saint-Sever - Ferey Marie