Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA33009176 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite)
Adresse Commune : Blaye
Adresse : 6 cours du Général-de-Gaulle , 12 rue Saint-Simon
Cadastre : 1832 B3 1948 ; 2017 AM 5

La maison est datable du 2e quart du 18e siècle, voire du début des années 1750, d'après les ouvertures en arc segmentaire à linteau délardé, et surtout par le style de la ferronnerie d'esprit "Régence" en faveur en Bordelais à cette période, diffusé notamment au début de sa carrière par le ferronnier Blaise Charlut. La demeure, face à l'ancien quai, est celle d'un notable de la ville dont le monogramme JB figure sur la grille d'imposte des portes d'entrée sur chacune des façades (peut-être de la famille Binaud, propriétaire d'une maison attenante donnant sur la rue Saint-Simon au début du 19e siècle).

Le plan cadastral de 1832 semble montrer que la maison occupait alors une emprise sur une parcelle plus large. La matrice indique qu'elle est alors en possession du dénommé Sonder, et qu'elle est l'une des plus taxées de la rue. Le balcon sur le cours est une adjonction du milieu du 19e siècle.

La maison accueille aujourd'hui les locaux du service maritime départemental.

Période(s) Principale : 2e quart 18e siècle, 3e quart 18e siècle , (?)
Secondaire : milieu 19e siècle

La maison est implantée sur une parcelle traversante. La façade ouest, alignée sur le cours, compte trois travées en moellon équarri de calcaire blanc. La porte d'entrée principale est désaxée sur le côté gauche. Son chambranle est mouluré, elle est couverte d'un arc segmentaire surmonté d'un larmier mouluré ; la grille d'imposte est en ferronnerie. Les ouvertures sont en arc segmentaire à linteau délardé. Un balcon sur consoles règne au-devant des fenêtres de droite du premier étage. La corniche est à modillons.

La façade est, donnant sur la rue Saint-Simon, présente des dispositions semblables mais avec une travée supplémentaire, permettant de ménager une porte secondaire étroite sur le côté gauche. Une entrée de cave est accotée à la porte d'entrée. La corniche est moulurée sur chacune des deux élévations.

L'intérieur est divisé par un refend central parallèle à la voirie et par un mur longitudinal délimitant la cage de l'escalier. La pièce du rez-de-chaussée côté rue est équipée d'une cheminée, à jambages galbés, et d'un puits cornier. L'escalier, dans l'axe de l'entrée depuis le cours, est droit et en maçonnerie jusqu'au second étage et tournant en charpente pour desservir l'étage de comble. La cave est divisée en quatre espaces inégaux voûtés en berceau.

Murs calcaire pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages sous-sol, 2 étages carrés, étage de comble
Couvrements voûte en berceau
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier droit, en maçonnerie
escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en charpente
Techniques ferronnerie
Représentations cerf, chien, serpent
Précision représentations

La grille d'imposte de la porte sur le cours du Général-de-Gaulle est ornée sur un lambrequin festonné d'un décor animalier comportant des cerfs, des chiens et des serpents ; celle du côté de la rue Saint-Simon est seulement décorée d'un cerf sur un lambrequin à quadrillage pointé.

Statut de la propriété propriété du département

Références documentaires

Documents d'archives
  • Matrice cadastrale et états de sections, 1834-1973.

    Archives départementales de la Gironde : 3 P 58/8-18
Bibliographie
  • LACOUE-LABARTHE Marie-France. Le maître du fer. Blaise Charlut, serrurier artisan et artiste à la Réole, Bordeaux et alentour (1717-1792). Bordeaux : Société archéologique de Bordeaux, 2019 (Mémoires ; 9).

    P. 116.
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Beschi Alain