Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA40001898 réalisé en 2015

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Saint-Sever
Adresse Commune : Saint-Sever
Adresse : 13 rue du Général-Durrieu
Cadastre : 1809 K Non numéroté ; 1844 S 566 ; 2015 AY 151

La maison est implantée dans le périmètre de la seconde enceinte de la ville établie au milieu du 15e siècle. Elle est située dans une rue bourgeoise de la ville, anciennement appelée "rue Neuve".

L'ensemble de la maison parait avoir été construit au début du 18e siècle. Des encadrements de porte conservés en intérieur, de par leur forme et par leur décor, correspondent à cette datation. De même, les ouvertures en arc segmentaire de la façade principale ainsi que celles, délardées en arc segmentaire des façades postérieure et latérale sont caractéristiques de cette période. L'escalier situé au centre du bâtiment, inspiré de formes du 17e siècle, pourrait être daté de la même campagne de travaux d'après sa rampe à balustres, bien que ce type de décor se perpétue jusqu'à la Révolution.

Selon le registre des propriétés bâties, la maison appartient au 19e siècle à la famille montoise Marrast qui acquiert plusieurs biens à Saint-Sever à la Révolution.

L'aile en retour longeant le jardin à l'arrière qui n'est pas représentée sur le plan de 1809 est un agrandissement intervenu dans la première moitié du 19e siècle. Elle est visible sur le plan cadastral de 1844.

Période(s) Principale : 1ère moitié 18e siècle
Secondaire : 1er quart 19e siècle

La maison comporte un corps de logis allongé, attenant sur un seul côté et ouvrant sur un jardin arrière. Elle est alignée sur rue et sa façade latérale donne vers un jardin mitoyen.

La façade sur rue de trois travées est percée au rez-de-chaussée d'une porte cochère latérale ouvrant sur un vestibule prolongé par un couloir traversant permettant de rejoindre le jardin arrière. Les encadrements en calcaire jaune des portes donnant dans le couloir sont décorés : deux pilastres soutiennent un entablement surmonté d'un larmier de la première porte, ouvrant sur une pièce d'habitation ; la seconde porte, ouvrant sur la cage d'escalier, est couverte d'un arc en plein cintre avec impostes et une agrafe saillants. La cage d'escalier donne sur le couloir traversant. L'escalier rampe-sur-rampe a des volées et une rampe en bois. La rampe est composée de balustres amincis en double poire de section carrée. Les pièces sont distribuées de part et d'autre de l'escalier. Les percements de la façade latérale sont plus irréguliers.

L'aile en retour est composée de trois travées. Elle est percée au rez-de-chaussée par une porte centrale. Les fenêtres sont des baies rectangulaires à encadrement saillant. Elle communique avec le corps principal par une porte intérieure.

L'ensemble des murs est recouvert d'enduit.

Murs calcaire enduit
appareil mixte enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, étage en surcroît
Couvertures toit à longs pans croupe
pignon couvert
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant à retours sans jour, en charpente
Typologies 5A
Techniques

La maison contient des éléments architecturaux du début du 18e siècle, aujourd'hui très rares à Saint-Sever. L'escalier rampe-sur-rampe est un des seuls exemples repérés dans la ville.

Statut de la propriété propriété d'une personne privée
Intérêt de l'œuvre à signaler
Éléments remarquables porte, escalier

Références documentaires

Documents d'archives
  • Registre des augmentations et des diminutions des propriétés bâties, 1811-1911.

    Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 51
Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1809.

    Section K Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 1
  • Plan cadastral napoléonien de Saint-Sever, 1844.

    Section S Archives municipales, Saint-Sever : 1 G 2
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Saint-Sever - Ferey Marie