Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA33007713 inclus dans Îlot réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées sous-sol, jardin, mur de clôture
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Sud Médoc Estuaire
Adresse Commune : Macau
Lieu-dit : Adresse : 2 avenue de la Coste
Cadastre : 1810 B 496 ; 1843 B2 887 ; 2013 AH 190
Précisions


La maison est située au sud de l'église et à l'extrême limite est du village.

Les parties les plus anciennes semblent médiévales, à l'image du mur nord de l'arrière-cour, édifié en petit appareil et portant des corbeaux ; une cruche y est encastrée.

Le mur nord de la maison présente le même appareillage. Un arrondi est visible à l'intérieur dans la maçonnerie, percée à l'étage de deux ouvertures. Ces vestiges pourraient correspondre à une tour, peut-être ancien élément de défense.

La cave, l'escalier, les fenêtres de l'étage côté jardin et la grande arcade du salon avec impostes marquées pourraient correspondre à une campagne du 17e siècle.

Enfin, des travaux, notamment le percement de nouvelles fenêtres côté rue, sans doute datables du 19e siècle, ont bouleversé l'ensemble des éléments anciens. Un dessin d'Henri Maignan daté 1849 pourrait montrer l'état du bâtiment avant ces transformations, avec une pente de toiture aiguë et une façade-écran.

Dans les années 2000, les propriétaires ont remanié une partie des ouvertures au rez-de-chaussée et procédé au dégagement et au nettoyage de plusieurs murs intérieurs et extérieurs.

Période(s) Principale : 17e siècle
Principale : 19e siècle
Secondaire : Fin du Moyen Age

La maison est située au sud de l'église et donne sur l'avenue de la Coste. Elle est composée de plusieurs bâtiments articulés autour d'une cour intérieure. Au sud, un jardin ceint d'un haut mur clôt la propriété.

La maison est organisée selon une partie à étage, prolongée à l'ouest par une plus basse.

La façade sur rue, dissimulée sous un enduit ciment, possède deux travées de fenêtres et une porte.

La façade sur jardin, en moellons, présente trois percements (remaniés) au rez-de-chaussée ; les deux fenêtres à l'étage ont conservé leurs allèges en pierre de taille.

L'intérieur, bien que modifié, est traversé par un couloir voûté en berceau donnant accès, par des ouvertures cintrées, à des retraits ou petites pièces, ainsi qu'à l'étage par un escalier en pierre à semi-révolution, puis à l'arrière-cour. Celle-ci conserve d'anciennes maçonneries à petits moellons ainsi que les vestiges d'une croisée à listel, percée dans le mur ouest, appartenant au bâtiment voisin.

Une cave orientée nord/sud, en grande partie comblée, est aérée par des soupiraux dont l'un débouche sous l'escalier.

Dans la partie ouest, une pièce est ouverte par une grande arche surbaissée à impostes marquées. Dans le mur nord de la pièce, un décrochement arrondi percé de deux petites ouvertures évoque les vestiges d'une ancienne tour.

Murs calcaire pierre de taille enduit
moellon
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, en rez-de-chaussée
Couvrements voûte en berceau
Couvertures toit à longs pans
toit à un pan
Escaliers escalier dans-oeuvre : escalier tournant, en maçonnerie
Typologies AB2
Statut de la propriété propriété privée

Références documentaires

Documents figurés
  • Plan cadastral napoléonien de Macau de 1810.

    Archives communales, Macau
  • Plan cadastral napoléonien de Macau, 1843.

    Archives départementales de la Gironde : 3P 262
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Communauté de communes Médoc-Estuaire - Grollimund Florian