Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA33006340 réalisé en 2011

Fiche

Parties constituantes non étudiées cour, logement
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive droite) - Saint-Ciers-sur-Gironde
Adresse Commune : Anglade
Lieu-dit : Guillonnet
Cadastre : 1828 B3 1623 ; 2010 B3 1262, 1263

La partie sud de la maison est datable du 18e siècle par ses ouvertures à linteau délardé en arc segmentaire. Elle figure encore avec une emprise restreinte sur le plan cadastral de 1828. Elle est d'abord agrandie de 2 nouvelles travées juxtaposées, probablement dans le second quart du 19e siècle. Un second corps de logis en retour d'équerre sur cour complète l'ensemble, vraisemblablement en 1854 : le registre des augmentations et diminutions de la matrice cadastrale signale à cette date la construction nouvelle d'une maison sur cette parcelle. L'original (et vernaculaire) décor sculpté de la cheminée est sans doute dû à un tailleur de pierre œuvrant dans le secteur au milieu du 19e siècle (2 autres cheminées attribuables à la même main ont été repérées dans une maison du hameau de Vrillant).

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle

La maison présente un corps de logis principal et un logis secondaire en retour d'équerre, sur cour. La façade du logis principal est irrégulière, percée d'ouvertures en arc délardé et d'autres rectangulaires. La toiture asymétrique est développée à l'arrière, du côté de la voirie. Le logis secondaire, plus bas, dispose d'un surcroît percé de jours en losange. Une génoise couronne son élévation. La cheminée comporte un riche décor sculpté.

Murs calcaire
enduit
Toit tuile creuse
Étages en rez-de-chaussée, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans
Techniques sculpture
Représentations pilastre, cercle, volute, feuille, rosace, rouelle, palmette, feuille d'eau
Précision représentations

Décor sculpté de la cheminée :

- manteau : 2 rosaces et 2 rouelles sur les piédroits, rosace reliée à deux palmettes par des câbles perlés sur l’entablement.

- hotte : table rentrante à sommet cintré en volutes, flanquée de deux rosaces ; pilastres pseudo-corinthiens. Corniche : frise de feuilles d'eau.

Estuaire

TRAVEE 4
FORBAIE linteau droit (porte) ; linteau droit (fenêtre)
POSRUE autre
POSPARC en retrait

Maison sélectionnée pour l'originalité du décor sculpté de la cheminée.

Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Riberolle Jennifer - Beschi Alain