Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA24003090 réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Monpazier (commune) - Monpazier
Adresse Commune : Monpazier
Adresse : 42 rue Notre-Dame , 13 rue Transversale
Cadastre : 1845 SU 350 ; 1986 AC 596

La maison figurant à cet emplacement sur le plan cadastral de 1845 est modifiée en 1872 puis démolie en 1880, selon le registre des augmentations et diminutions de la matrice cadastrale ; un nouvel édifice, celui visible actuellement, est construit en 1885. La seule modification notable du bâtiment au 20e siècle est le percement d'une grande ouverture de boutique à l'ouest, côté rue Notre-Dame.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1885, daté par source

La maison forme l'angle du "moulon" délimité par les rues Notre-Dame, Transversale et Saint-Joseph, qui borde le front nord de la bastide. Sa composition est très homogène : les deux façades tournées vers les rues Notre-Dame et Transversale ont des ouvertures alignées en travées alors que des bandeaux soulignent les différents niveaux. Les encadrements des baies en pierre de talle, dont les agrafes sont rehaussées d'une petite pointe de diamant, sont légèrement saillant et réunis entre eux, pour chaque travée, par de petits dosserets. Seule la grande porte de boutique à l'ouest - ouverte a posteriori - vient rompre la régularité des travées. Les angles du bâtiment sont renforcés de chaînages harpés, animés par des chapiteaux plats stylisés reprenant le motif des agrafes des baies.

A l'intérieur, les pièces sont organisées de part et d'autre d'un couloir central situé dans l'axe de la porte sud et terminé par un escalier tournant en bois. La cuisine, implantée dans la partie postérieure du bâtiment, conserve un placard mural sur évier aménagé près de l'angle sud-est et une cheminée très simple, à jambages de pierre et linteau bois. Dans la partie antérieure, les pièces du rez-de-chaussée et du premier étage sont toutes deux dotées d'une cheminée à placage en marbre. Cette maison illustre très bien le programme résidentiel et la décoration architecturale qui marquent le tournant des 19e et 20e siècles dans la bastide.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile plate
Étages sous-sol, 1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre, escalier tournant, en charpente
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Monpazier - Quost Baptiste