Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA24003054 réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Monpazier (commune) - Monpazier
Adresse Commune : Monpazier
Adresse : 46, 48 rue Notre-Dame
Cadastre : 1845 SU 389 ; 1986 AC 305, 306

La maison conserve, côté "carreyrou", des petits jours haut placés et une baie géminée remaniée qui situent sa construction à la fin du 13e siècle ou dans la première moitié du 14e siècle. A l'intérieur, la qualité des maçonneries et des corbeaux de plancher accréditent cette datation. La façade tournée vers la rue Notre-Dame témoigne, elle, d'importants remaniements intervenus aux 19e siècle ; le registre des augmentations et diminutions signale d'ailleurs une campagne de reconstruction partielle en 1875, qui doit correspondre au surhaussement de la partie antérieure de l'édifice, à l'initiative de Pierre Merle alors propriétaire de la maison et de l'atelier qu'elle abrite.

Période(s) Principale : limite 13e siècle 14e siècle
Principale : 3e quart 19e siècle
Dates 1875, daté par source

La maison fait partie du "moulon" délimité par les rues Notre-Dame et Saint-Joseph, qui borde le front nord de la bastide ; elle est alignée sur la rue Notre-Dame et le "carreyrou", et est séparée du bâtiment qui la jouxte au sud par un entremis. L'enveloppe de la maison est en grande partie médiévale, eu égard à la qualité des maçonneries visibles à l'est et au nord ; le niveau de plancher initial est encore signalé dans la partie arrière de l'édifice par des corbeaux. L'élévation est, côté ruelle, conserve les vestiges les plus significatifs : au rez-de-chaussée se devine le négatif d'une arrière-voussure correspondant à une grande porte centrale et, surtout, l'étage est ajouré d'une baie géminée. Celle-ci, très dégradée (la colonnette a disparu au profit d'un meneau en pierre et une partie des arcs est remplacée par un linteau en bois) possède des piédroits chanfreinés, une imposte moulurée et quelques claveaux. A l'ouest, côté rue Notre-Dame, aucun élément n'évoque le Moyen Âge : la maison, divisée en deux ensembles autonomes, présente une façade hétéroclite et des baies animées d'une discrète ornementation. A l'intérieur, une cheminée en bois du 19e siècle est encore adossée au mur gouttereau du rez-de-chaussée ; l'étage est, quant à lui, totalement remanié.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans croupe
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Monpazier - Quost Baptiste