Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA24003027 réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Monpazier (commune) - Monpazier
Adresse Commune : Monpazier
Adresse : 44 rue Notre-Dame
Cadastre : 1845 SU 390, 391 ; 1986 AC 304

Le plan cadastral de 1845 matérialise à cet emplacement un édifice couvrant la totalité de la parcelle actuelle, mais à l’intérieur duquel deux logements distincts coexistent. La partie arrière est incendiée en 1882 et l'ensemble revient en 1885 à un seul propriétaire qui entreprend d’importants travaux (registre des augmentations et diminutions), dont témoigne la façade tournée vers la rue Notre-Dame ; il ne reste aujourd’hui aucune trace des constructions antérieures à la fin du 19e siècle.

Période(s) Principale : 4e quart 19e siècle
Dates 1885, daté par source

L’édifice est construit au cœur d’un "moulon" attenant au front nord de la bastide et situé entre les rues Notre-Dame et Saint-Joseph. La parcelle est occupée par deux bâtiments : une maison, établie à l’ouest en bordure de la rue Notre-Dame et un hangar construit à l’alignement du "carreyrou".

A l’ouest, la façade tournée vers la rue présente une composition assez fréquente pour les édifices de cette période : les baies, couvertes de plates-bandes, sont organisées en travées et leurs encadrements légèrement saillants sont reliés par de petits pilastres qui délimitent l'allège. Un bandeau souligne le premier étage. Les maçonneries de l’élévation sur cour de la maison sont à nues : les moellons de calcaire blanc sont disposés sans soin particulier ni appareillage remarquable. La différence de couleur du mortier utilisé pour le (re)jointoiement des pierres suggère des réfections partielles et successives de la façade. Les encadrements des ouvertures strictement rectangulaires alternent un calcaire jaune et blanc, dont plusieurs blocs semblent en remploi (trace de chanfreins). A l’intérieur, la maison conserve l’encadrement d’une cheminée droite dans la pièce ouvrant vers la rue.

Le hangar située en fond de cour a perdu le plancher de son étage.

Murs calcaire moellon enduit
Toit tuile creuse, tuile plate
Étages 1 étage carré, comble à surcroît
Couvertures toit à longs pans croupe
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Monpazier - Quost Baptiste