Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA33004939 réalisé en 2011

Fiche

  • Vue d'ensemble.
    Vue d'ensemble.
  • Impression
  • Agrandir la carte
  • Parties constituantes

    • cour
    • puits
    • hangar agricole
    • portail
    • chai
    • cuvage

Dossiers de synthèse

Parties constituantes non étudiées cour, puits, hangar agricole, portail, chai, cuvage
Dénominations maison
Aire d'étude et canton Estuaire de la Gironde (rive gauche) - Pauillac
Adresse Commune : Saint-Julien-Beychevelle
Lieu-dit : Saint-Julien
Adresse : place Saint-Pierre , rue de l' Eglise
Cadastre : 1825 C1 151, 152, 153 ; 2011 C2 465

Un plan de 1820 représente les bâtiments disposés autour d'une cour et appartenant à la fabrique. Ils sont l'objet à cette époque d'un contentieux avec le marquis de Lascazes qui en réclame la pleine jouissance suite à l'achat qu'il en a fait au sieur Deyrem, curé.

Les bâtiments, composés notamment d'un cuvier, de deux chambres, une chambre et fournière, et d'autres bâtiments dont la fonction n'est pas connue, constituaient vraisemblablement les dépendances de la cure.

On retrouve ces mêmes bâtiments sur le plan cadastral de 1825, excepté les deux chambres qui ont sans doute été détruites entre temps.

Sur un plan de 1843, on voit que l'aile orientale a été prolongée vers le sud, correspondant certainement à la construction de la maison actuelle : à cette époque l'ensemble des bâtiments appartiennent à Léoville-Lascazes.

Une partie des bâtiments de dépendance date probablement du 18e siècle, tandis que la maison est une construction du 2e quart du 19e siècle.

Période(s) Principale : 18e siècle
Principale : 2e quart 19e siècle

La maison, à étage carré, présente sa façade principale (est) sur la place de l'église : celle-ci est composée de cinq travées et percée de deux portes. L'une d'elles est surmontée d'une table décorative reposant sur deux consoles galbées. Un bandeau médian sépare le rez-de-chaussée de l'étage ; les appuis des fenêtres de l'étage forment également un bandeau continu. La corniche moulurée à modillons est surmontée d'un niveau d'attique aveugle. On retrouve ces mêmes éléments sur la façade latérale sud. A l'ouest, les bâtiments de dépendance sont organisés autour d'une cour à laquelle on accède par une entrée dotée de deux piliers maçonnés. On peut repérer un chai avec sa baie de décharge (aile est), une écurie avec deux vastes portes cintrées et un cuvier (?) formant l'aile ouest.

Murs calcaire
pierre de taille
Toit tuile creuse
Étages 1 étage carré
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans
croupe

Estuaire

TRAVEE 5
FORBAIE plate-bande (porte) ; plate-bande (fenêtre) ; couvrement saillant (porte)
POSRUE en alignement
POSPARC parcelle d'angle ; sur rue
Statut de la propriété propriété privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Conseil départemental de la Gironde - Steimer Claire