Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA24003062 réalisé en 2014

Fiche

Dossiers de synthèse

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Monpazier (commune) - Monpazier
Adresse Commune : Monpazier
Adresse : 5 rue Saint-Jacques
Cadastre : 1845 SU 530 ; 1986 AC 144

Seuls quelque claveaux, au nord-est, rappellent encore l'existence dans cette parcelle d'un bâtiment peut-être construit au Moyen Age ou pendant les Temps modernes. Le plan cadastral de 1845 présente à cet emplacement un bâtiment formant l'angle des rues Saint-Jacques et de la Lumière et complété par une petite cour, dans sa partie postérieure, qui borde le "carreyrou". Le registre des augmentations et diminutions du cadastre signale toutefois qu'une "construction nouvelle" concerne la parcelle en 1862, signe d'une reconstruction profonde de l'édifice qui s'y trouvait. La cour est remplacée, à la fin du 20e siècle, par une construction en parpaing faisant office de garage.

Période(s) Secondaire : Moyen Age, Temps modernes , (?)
Principale : 3e quart 19e siècle
Secondaire : 4e quart 20e siècle
Dates 1862, daté par source

La maison forme l'angle d'un "moulon" qui, jouxtant le foirail sud, est délimité par les rues de la Lumière, Saint-Jacques et Saint-Pierre. La construction est homogène : les ouvertures sont toutes de même type et organisées en travées, les maçonneries en moellons de calcaire ne présentent aucune trace notable à l'exception de l'angle nord-est où quelques restes d'un ancien parement plus soigné semblent conservés, ainsi que deux claveaux, manifestement en remploi.

A l'intérieur, le vestibule, qui longe tout l'édifice et accueille un escalier droit, conserve un sol de carreaux de terre cuite et une cheminée à jambage en pierre et linteau en bois. La pièce est abrite encore une grande cheminée (remaniée) et un évier à tablettes latérales dans le mur nord, la pièce ouest une petite cheminée flanquée de deux grands placards muraux. A l'étage, le mur gouttereau sud conserve un évier mural bordé de tablettes. L'accès vers la cave se faisait initialement à l'extérieur, depuis la petite cour voisine de la maison (devenue garage).

Murs calcaire moellon
Toit tuile creuse
Étages sous-sol, 1 étage carré, comble à surcroît
Élévations extérieures élévation à travées
Couvertures toit à longs pans croupe
Escaliers escalier dans-oeuvre, escalier droit, en charpente
Statut de la propriété propriété d'une personne privée
(c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel ; (c) Commune de Monpazier - Quost Baptiste