Logo =Inventaire Général du Patrimoine Culturel - Retour à l'accueil

Maison

Dossier IA24001370 réalisé en 2011

Fiche

Dénominations maison
Aire d'étude et canton Vallée de la Vézère - Montignac
Adresse Commune : Saint-Amand-de-Coly
Cadastre : 1818 B2 489 ; 1986 ZC 92

L'étage de soubassement de la maison semble dater du 13e ou du 14e siècle comme en témoignent le cordon mouluré du pignon oriental, la baie trilobée de ce même pigon, le visage qui termine le chanfrein droit à l'angle nord-est du bâtiment et les différentes portes en arc brisé. Le rez-de-chaussée et l'aile nord agricole ont été repris à diverses époques, du 18e siècle au 20e siècle. L'avant-corps en façade a servi d'atelier de cordonnerie jusque dans la première moitié du 20e siècle.

Période(s) Principale : limite 13e siècle 14e siècle , (?)
Principale : 18e siècle , (?)
Principale : 19e siècle , (?)
Principale : 20e siècle , (?)

Maison de plan rectangulaire composée d'un étage de soubassement en pierre de taille et d'un rez-de-chaussée surélevé en moellon coiffé d'un toit à longs pans. Deux portes en arc brisé mènent au soubassement. L'une est située sur le pignon ouest, l'autre à l'extrémité du gouttereau nord. Cette dernière a été murée. Une troisième porte d'accès, également murée, s'ouvrait dans la façade antérieure. Une baie trilobée perce le pignon est. Ce dernier possède encore un cordon horizontal mouluré entre partie haute et partie basse ainsi qu'un visage sculpté dominant l'angle abattu au nord-est. Une seconde baie, rectangulaire et à ébrasement, s'ouvre à l'extrémité ouest de la façade postérieure. Le sol du soubassement est en terre battue. Le sommet des gouttereaux est ponctué de corbeaux supportant les poutres du plancher. La façade antérieure est flanquée d'une terrasse équipée d'un escalier et d'un évier en pierre. L'extrémité est de la façade est occupée par un avant-corps indépendant couvert d'un toit à croupe. Depuis la façade postérieure, une aile en retour d'équerre coiffée d'un toit en pavillon prolonge la maison. Sa partie basse possède les mêmes corbeaux que ceux du soubassement. Cette aile se prolongeait au nord par une grange-étable aujourd'hui ruinée. Si l'ensemble de la maison est couvert en ardoise, de rares vestiges montrent que la grange-étable était couverte en lauze.

Murs calcaire pierre de taille
calcaire moellon
Toit ardoise
Étages étage de soubassement, rez-de-chaussée surélevé
Couvertures toit à longs pans croupe
toit en pavillon
Techniques sculpture
Représentations tête humaine, ornement figuré
Statut de la propriété propriété privée
(c) Conseil départemental de la Dordogne ; (c) Région Nouvelle-Aquitaine, Inventaire général du patrimoine culturel - Marabout Vincent